07/08/2007

Tour d'Alsace - Cat. 2.2 - Du 31 juillet au 5 août

Nous voilà de retour de ce très très relevé Tour d'Alsace ! Les meilleurs élites et espoirs français ainsi que les meilleures Continentales européennes. Un impressionnant plateau de coureurs tous plus forts les uns que les autres. 27 équipes de 6 coureurs au départ du prologue.

Prologue par équipe : Sausheim - Vendredi 31.

En guise de présentation d'équipe, nous effectuons un contre-la-montre par équipe de 4,2 km. Il ne compte pas pour le classement général, mais sert juste à distribuer les maillots de leader. On fait ce chrono sans pression et ... sans échauffement préalable. N'ayant rien à jouer, on le fait "en dedans" afin de ne pas gaspiller de forces inutilement. Néanmoins, ça fait mal aux jambes !!!

1ere étape : Altkirch - Humingue - Mercredi 1er août - 168 part.

Dès les premiers tours de roues, on sent le niveau ! Pour ma part, je ne me sens pas bien du tout. En effet, je suis pris d'allergies aux acariens. L'hôtel est malheureusement remplit de moquettes ! Résultat, nez complètement bouché et pas mal de difficultés respiratoires. Je fais donc l'étape en queue de peloton avec des pulses très hautes. Je me laisserai conduire jusqu'à l'arrivée par le peloton en étant bien content d'en finir.

Par contre, Laurent et Olivier ont vécu une journée difficile. Lâchés tous les deux dans un mur peu avant la mi-course, ils ont fait toute la course dans le gruppetto. Comble de la mal chance pour Olivier, à 25 km de la ligne, il crève de la roue avant ! Pas de voiture suiveuse et ... le camion balai s'est trompé de route !!! Il roule quelques kilomètres à plat, puis un cyclo lui propose une chambre à air. Le temps de réparer et de repartir, il arrivera hors-délais ! Vraiment trop injuste ! Sale journée qu'il n'est pas prêt d'oublier !

Les 152,8 km en 3h33

37e Wolf à 7'' - 60e Lembo m.t. - 125e Degand m.t. - 130e Baïolet m.t. - 150e Mars à 18'34

2e étape : Strasbourg - Bishoffsheim - Jeudi 2 août - 156 part.

Histoire de se mettre en jambes et ... de s'endormir, 30' de départ fictif dans les rues de Strasbourg ! Un pti passage sur une route en travaux, virage à angle droit et km 0 dans un mur à 12-13% ! Bingo ! Au dessus, ça bordure, autant dire que l'étape est lancée.On fait une petite partie en ligne, avant d'arriver sur un circuit local de plus ou moins 17 km à faire sept fois. Deux GPM dans ce circuit. Encore une fois, mes capacités respiratoire sont limitées. Je ne me sens pas à mon aise dans le peloton. Je paie cache le moindre effort et ça se répercute avec beaucoup plus d'acide lactique dans les jambes ! Je terminerai malgré tout cette étape dans le peloton, mais en subissant la course ! Chose que je n'apprécie guère. Le médecin a réussi à me dégoter un anti-allergique qui va me faire du bien. A noter la belle échappée de Jean-Noël, en compagnie d'une quinzaine d'hommes dans cette étape. Ils sont repris dans le final.

La nouvelle péripétie du jour est à l'acif d'Eddy Lembo. Alors qu'il est dans le gruppetto, il s'aide quelque peu du camion balai pour se hisser au dessus de la dernière bosse. Les commissaires (qui lui en veulent depuis le début du Tour) en profitent pour le mettre tout bonnement hors course !!!

Les 168,4 km en 4h20

107e Degand m.t. - 110e Baïolet m.t. - 111e Mars m.t. - 120e Wolf m.t.

3e étape : Guebwiller - Cernay - Vendredi 3 août - 145 part.

On commence par trois circuits accindentés d'une vingtaine de kilomètres. Mes sensations sont très bonnes. Peu avant le premier passage, je sors avec un autre gars. On est rejoint quelques hectomètres plus tard par un gros groupe de plus ou moins vingt hommes. L'entente est bonne mais il manque de nombreuses équipes dans cette échappée. Celles-ci se mettent donc à bloc au peloton pour faire la jonction. Une vingtaine de kilomètres plus loin, c'est chose faite ! Dommage ! Ensuite, on fait un autre circuit où une sacrée bosse d'environ trois kilomètres nous attend à trois reprises. Les deux premiers passages se passent bien, mais au troisième, je paie mes efforts du début de course. Je termine à quelques quatre minutes du vainqueur.

Les 145,3 km en 3h28

25e Degand à 12'' - 64e Wolf à 1'11 - 80e Mars à 1'35 - 114e Baïolet à 4'14

4e étape : Habsheim - Rixheim - Samedi 4 août - 140 part.

L'étape est fort accidentée et consiste en sept circuits de plus ou moins 17 km. Deux GPM répertoriés, dont un à 4 km de la ligne. Un coup sort dès le départ. Je me sens super bien et fait le bon avec d'autres. Nous sommes une bonne vingtaine devant. Dans le dernier GPM avant le premier passage de la ligne, 8 gars resortent du groupe. Pour je ne sais qu'elle raison, je ne fais pas le bond ! Les 8 sont partis pour une belle échappée ! Derrière, plus personne ne veut rouler, nous sommes trop nombreux et chacun compte ses efforts. Nous sommes repris par le peloton. Voilà qui a de quoi me faire vraiment râler ! J'avais vraiment les jambes. Ensuite, les équipiers du maillot jaune vont contrôler la course pour anéantir l'échappée dans le dernier circuit. Dans le dernier GPM, le peloton casse. Jean-Noël et Thomas sont dans la bonne cassure. Jean-No fera un beau sprint pour empocher une 10e place bien méritée pour lui ! Laurent et moi terminont dans un groupe à 34''.

Les 152,3 km en 3h37

10e Wolf m.t. - 60e Degand m.t. - 80e Baïolet à 34'' - 84e Mars à 34''

5e étape : Ribeauvillé - Ballon d'Alsace - Dimanche 5 août - 135 part.

 Une vraie étape de montagne nous attend. J'avoue que le stress est perceptible. C'est la première fois que je vais escalader des cols en course. Vu le niveau, ça risque d'être "chaud", tout comme la météo du jour ! Malgré tout, je suis motivé. Après 20' de fictif, départ à bloc avant d'attaquer le premier col. Dans "Les Trois épis" (Cat. 3), Lebreton attaque. Me sentant bien, je saute dans la roue. A deux, on creuse rapidement l'écart dans ce col. Je passe 2e au sommet. On fait la descente à bloc, et dans la vallée, 4 gars rentrent. L'entente est excellente, mais parmis ces 4, deux sont dangereux pour le général ! L'équipe du maillot jaune va donc contrôler. Notre écart maximum, 1'50 au pied du redoutable Platzerwassel (Cat. 1 - 1183m). Les pentes sont super raides, un vrai col ! De 6 en bas, nous ne sommes plus que 3 en haut. Je passe 3e à ce col de première catégorie, avec un certain Gérard Holtz dans la voiture de tête... Ensuite, succession de petites descentes puis une remontée vers le Grand Ballon (1336m). Entre temps, nous sommes repris par les as de la montagne. Ca roule super fort, un peu trop pour moi à 1 km du Grand Ballon. Je lâche prise! Thomas et Jean-Noël sont dans le bon groupe. La course est donc jouée pour moi. Content de m'être montré à mon avantage pendant plus de 80 km en cette toute fin de tour. Je terminerai avec le gruppetto, assez émoussé, au dessus du Ballon d'Alsace (1060m) à plus de 25' du vainqueur Benoit Luminet. Très belles prestations de Thomas et Jean-Noël qui se classent 21e et 25e. Laurent, qui n'était pas dans le coup dès le début, s'est hissé au dessus du Grand Ballon avant de "bâcher". Il a malgré tout fait un beau Tour.

Les 167,9 km en 5h06 avec 3015 m de dénivelé !

21e Degand à 3'32 - 25e Wolf à 3'47 - 86e Baïolet à 25'41

Les classements finaux :

1. Luminet Benoit en 18h35'57 ... 18. Degand Thomas à 3'58 ... 30. Wolf Jean-Noël à 5'12 ... 77. Baïolet Nicolas à 30'43. 93 coureurs classés.

GPM : 9e Baïolet Nicolas avec 14 points

Interéquipe : 17e Storez-Ledecq Matériaux

J'avoue être content d'être allé au bout de cette épreuve. Le niveau était vraiment impressionant (plus rapide que chez les pros !!!???). Rien avoir avec le Tour de Liège ! Mes soucis d'allergies n'ont surement pas été innocents dans mes mauvaises sensations. La fatigue du Tour de Liège et des 3 courses précédant ce Tour d'Alsace m'ont peut-être quelque peu émoussé. Mais bon, il est toujours préférable de souffrir dans un tour comme celui-là plutôt que de se retrouver dans des petites coursettes ! Je vais donc me reposer au maximum afin de rebondir pour la suite.

Sur la photo de la 3e rangée, on voit Gérard Holtz et laurent Jalabert.

img_30img_28img_43

IMG_5038IMG_5727DSCN5287

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN5315DSCN5330DSCN5336

10:41 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : tour d alsace |  Facebook |

Commentaires

Bravo Nicolas, Gino, Laurent, Thomas, Olivier et Eddy Je dis simplement un grand bravo à tous les 6.
C'est clair que c'était un Tour d'un niveau élévé, vous méritez tous notre grande sympathie, qu'on continue à vous supporter du mieux qu'on peut, car pas toujours facile de faire le déplacement. Pourtant c'était pas trop loin de chez moi, mais j'étais dans l'incapacité de le faire. Et j'en suis terriblement désolé.
Bref d'autres occaz se présenteront.
Bon Repos à tous, et bonne M....... pour la suite

Écrit par : Alain | 07/08/2007

bien bien les alsaciens... excellent le mec de l'UV Aube en train de pisser en arrière plan...sur le blog de Rom Zingle y'a le même genre avec le Kéké Moraux qui fait de même!!!

Écrit par : Tof | 07/08/2007

il faut finir Michonet!

Écrit par : laurent | 07/08/2007

bien les gars j'ai suivi les étapes en direct...malheureusement, ils avaient des problèmes de réseau au début, je lisais Baiolet dans l'attaque puis...ils sont repris ;)) plus sérieux, je vois l'age de vos adversaires , ce sont de nombreux gars âgés ! les suisses m'ont impressionné.
Bon, c'est une expérience de plus et je suis persuadé que tu es le seul à pouvoir faire le bond vers les pros la saison prochaine. Mieux vaut rester objectif et réaliste. Tu as tout ce qu'il faut pour devenir un coureur pro apprécié au sein d'une équipe. Les autres devront encore attendre ou ne le seront jamais ou plus du tout, mais j'apprécie néanmoins leur audace. En parallèlle, les espoirs sont en train de réussir un joli coup à Namur . Et quel coup !

Écrit par : Fabian | 08/08/2007

Les commentaires sont fermés.