08/08/2008

61e Tour de Namur - Du 2 au 6 août

Du bon et du moins bon... Prestation d'ensemble correcte.

La première étape entre Temploux et Andenne est assez spéciale. Plus de 180 mecs au départ avec du vent à gogo. Avec l'équipe, on tente de créer un "coup de bordure" après une vingtaine de kilomètres de course. Malheureusement, le vent n'est pas idéalement orienté pour tout faire "pèter". Après un solide effort, on se relève et c'est là qu'un groupe de 11 hommes se fait la mal ! Personne avec... c'est loupé ! Le peloton va chasser tout le reste de la course, mais c'est avec un sérieux désavantage de 54'' qu'on franchira la ligne à Andenne. A noter que les 153 km de l'étape ont été couru à quelques 45 km/h de moyenne ! On a pas chômé !

La deuxième étape entre Bièvre et Gedinne est dite "piège". Il s'agit en effet d'une étape "toboggan" avec des dizaines de bosses mais seulement ... 3 répertoriées. On fait toute la journée à l'attaque mais aucune échappée sérieuse ne prend les devants. Ce n'est que dans les 25 derniers kilomètres qu'un groupe de 6 parvient à sortir. Le peloton chasse très fort. L'arrivée se jugera ... au sprint massif, seul 2 gars de l'échappée parviendront à tenir bon pour la victoire et la seconde place. Jonas et Romain réalisent un joli tir groupé avec les 4e et 5e place. Je termine tranquillement au peloton, dans le même temps. L'étape aura fait des dégâts car seulement 116 coureurs sont dans le même temps. On note 19 abandons sur la journée dont deux GroupeGobert !!! Il s'agit de Jean Zen et de Cédric Collaers.

La troisième étape entre Chevetogne et Gesves voit un départ en boulet de canon. Direct, un groupe de 6 s'échappe. On tente de faire la jonction mais on est trop marqué ! Râlant ! Mais le final est difficile, on attend. Au premier passage de la bosse de Gesves, le peloton casse. Nous sommes 3 GroupeGobert dans le premier. Dans la partie "grands routes" du circuit, l'autre partie rentre. Avant dernière bosse, Romain met tout le monde d'accord et s'extrait avec une dizaine d'hommes. Ils feront la jonction avec le groupe d'échappés et il termine 9e à 18'' du vainqueur dans cette arrivée en bosse. Je termine dans le paquet, 42e à 55''. Encore pas mal de dégâts à l'arrière avec des écarts et une moyenne horaire de 43,7 km/h !!!

Quatrième étape à Jemelle-Rochefort. Je suis tout devant pour tenter l'échappée. C'est chose faite après une vingtaine de bornes. Nous sommes 4 en tête. Mais le peloton ne nous laisse guère de manoeuvre. Ecart maxi de 30''. Après une bonne vingtaine de bornes, nous sommes repris ! Pfff !!! Aussitôt la jonction faite, 8 hommes se font la malle. Et non des moindre ! les De Gendt, Verelst, Albert, Bogaerts, Renders, ... Des machines ! Le peloton se relève un peu et l'écart monte vite à 4'30 ! ll est temps de réagir et avec Gaëtan Bille, on roule en tête de peloton. L'équipe GVH du maillot jaune se joint à nous et 2 gars du PCW. Ca roule fort, on bouche 2'30 à 40 km de l'arrivée. En fin de course, je dois me relever, j'ai déjà fait beaucoup d'efforts aujourd'hui. C'est avec un retard de 2'09 qu'on franchira la ligne. Jonas se classe 2e du peloton et donc 10e de l'étape. Je termine au peloton également. Déception au soir de cette étape, le général est perdu !

Cinquième et dernière étape entre Ciney et Namur. La chaleur (29°) est au rendez-vous. Départ en trombe, tout le monde veut être devant. Dans la première bosse, je suis victime d'un saut de chaîne. Je dois donc mettre pied à terre et faire un gros effort dans les voitures pour rentrer. Au dessus, nous sommes à découvert et je remonte donc très vite car ça pète un peu partout. Au sommet du second GPM (à 12%), à Hastière, Rom sort avec 5 autres coureurs. Les gros moteurs ! L'équipe Palmans du maillot jaune va contrôler toute la course. Pendant ce temps, je serai victime d'une crevaison puis d'un bri de pédalier !!! Sale journée ! Je ferai donc deux gros efforts pour rentrer dans les voitures. Mine de rien, ces trois gros efforts, je les paye dans la finale. Car en effet, je subi un peu la course dans les derniers kilomètres. Qu'importe, je temrine ce tour de Namur dans la paquet, à 26'' du vainqueur. Rom tiendra bon et montré ô combien il est costaud en s'emparant de la 4e place de l'étape. Au général, il remonte à la 15e place. Pas de bol par contre pour Jonas, qui allait chercher une 7 ou 8e place au pire, il a chuté dans le dernier virage ! Rien de méchant mais il y perd quelques secondes !

Au final, Romain est donc 15e à 2'50 du vainqueur Jens Renders (Palmans). Jonas est 42e à 3'47 ; Gaëtan Bille est 62e à 3'47 et moi, je suis 80e à 3'47 également. Sur les 186 "guérriers" de départ, seul 103 sont arrivés à Namur...

Le site www.royalnamurvelo.be vous permet de consulter tous les classements et d'ici quelques jours, de voir des photos !

Petits soucis pour le camion ravito des Davitamon-Jong Vlaanderen dans la dernière étape...Non décidé

Tour_de_Namur_hor16Tour_de_Namur_hor17

09:30 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tour de namur |  Facebook |

Commentaires

TU TERMINE C4EST BON POUR LA SUITE DE LA SAISON ALLER MORAL AMITER A LA FAMILLE

Écrit par : didier | 08/08/2008

A mon avis le camion s'est un peu gouré d'itinéraire!!!! lol

Écrit par : Max | 08/08/2008

Les commentaires sont fermés.