10/04/2009

Circuit des Ardennes - Cat 2.2 - Du 10 au 12 avril

1ere étape : Faissault - Attigny - 169 km.

Près de 22° sur la ligne et il s'agit déjà d'une chaleur "orageuse" ! Au départ, on ressent que le peloton est quelque peu "mou". C'est la même chose pour moi, les pulses montent fort mais je sens qu'il me manque "la jiclette" ! Trois hommes ont un bon de sortie rapidement. Derrière, ça roule au train... et c'est pas plus mal. Alors qu'ils possèdent une avance de 4', un groupe sort au sommet d'un GPM. Je suis devant avec Edwig et Romain, mais seul Rom parvient à sortir. Voilà un groupe de 19 aux avants postes. Dans le peloton, aucune équipe ne prend les choses en main bien que bon nombre d'entre elles ne sont pas représentées en tête.

L'écart fluctue toujours entre 1'50 et 2'. Au peloton, on reste vigilant car certains coureurs lâchent prise dans les GPM qui se succèdent à vive allure. Alors qu'à l'avant, Romain est en train de faire mal à tout le monde, ce qui en fait pèter plus d'un, à l'arrière, on pense se diriger vers un sprint du peloton. Peine perdue, à l'entrée du circuit local de 18 km, gros coup de bordure !!! Pensant plus à boire plutôt qu'à me placer, je me fais avoir ! Un groupe d'une trentaine d'hommes, dont Edwig Cammaerts, c'est dégagé. Les Dron, Piva, Devillers et moi-même nous retrouvons dans le second groupe.

Pendant que Romain se fait remonter dans les derniers mètres par les rescapés de l'échappée (il se classe 9e), nous terminons l'étape à plusieurs minutes du vainqueur de Nogent s/ Oise (6'30), en tournant bien les jambes en pensant déjà à demain... 

2e étape : Les Mazures - Les Mazures.

L'étape reine par excellence ! Départ très rapide sur le bord de Meuse. Après une trentaine de bornes, on commence à escalader la première difficulté du jour, à savoir, le col de la forêt d'Hargnies. L'allure est soutenue, Boris Dron en fait malheureusement les frais. Sur le dessus, un gros groupe est sorti avec Gilles Devillers et Romain Zingle. Mais avant d'entamer le terrible Mont Malgré tout (3800m à 8%), ils n'ont qu'une petite trentaine de secondes d'avance. Dans ce fameux mont que je connais bien, l'allure est très rapide, il y a des coureurs partout et il va me manquer 100 mètres pour basculer avec ce qui deviendra le 1er peloton. Pour la petite histoire, c'est Romain qui passe en tête !!! On se retrouve avec un petit groupe en tentant de faire la jonction. Mais à l'avant, c'est la guèrre, ça roule fort. Dans la bosse suivante, La Roche aux 7 villages, notre groupe se dissloque. JM Bideau, de Bretagne Schuller, imprime un rythme beaucoup trop rapide. Ce sera donc à avec 1 Davo et 2 Hollandais de l'équipe Piels que je terminerai la course... Par chance, dans la final et les deux passages de la côte de Bourg-Fidèle, c'est mon petit Louis et Isa qui m'encouragent !!! Ca fait du bien !

A l'avant, le Team Wallonie a frappé fort. En effet, Edwig Cammaerts s'empare de la seconde place derrière le russe Kosyakov. Romain termine au peloton et va chercher 2 beaux tricots, à savoir, celui des GPM et celui du classement "Combiné".

3e étape : Tournes - Tournes

Etape matinale pour une longue journée ! Départ rapide, la première bosse au km 7 fait mal aux organismes pendant que Romain consolide son maillot de grimpeur en passant premier. Ensuite, un groupe d'un quinzaine d'hommes sortent. Personne de dangereux pour le général, l'équipe CAC 41 Roanne du leader roule en tête. Alors que l'écart ne dépasse guère la minute, nous arrivons dans une ascention non répertoriée. Un coureur attaque, je contre direct. Au dessus, le peloton est bien éffilé. Quelques dégâts derrière, mais ça se regroupe. Le leader ont toujours une trentaine de secondes d'avance. A 7 km de l'arrivée, on arrive dans petit mur ! Je pense le monter sur le 53 mais je cale ! Je laisse aller le peloton principal pour terminer avec 4 coureurs dont un cetrain Magnus Backschtet, vainqueur de Paris-Roubaix il y a 5 ans. A l'avant le leader se sont disputés la victoire. C'est le coureur de Beveren, Klaas Sys qui remporte l'étape. Les Gilles Devillers, Edwig Cammaerts et Romain Zingle sont resté sagement dans le peloton. Cette après-midi, pas le temps de ramasser les oeufs, on est parti pour la dernière étpae de 88 km autour de Charleville.

Etape 4 : Charleville-Mézières - Charleville-Mézières.

Départ très rapide avec de nombreuses attaques. Un groupe d'une quinzaine d'hommes prend le large. Il y a quelques "cliens" parmis-eux. Dans l'ascention du Col du Loup, David Piva et moi donnons le ton. Ensuite, ce sont les mieux classés au général qui se font la bagarre. Romain fera la jonction avec le groupe de tête, ainsi que Dimitri Chamion (Bretagne-Shuller), tous deux dans les 5 premiers au général. Au peloton, le Team Wallonnie sème la zizanie afin que l'écart reste constant. L'écart va toujours stagner aux alentours des 30''. Dans l'une des dernières ascention du jour, je laisse le peloton filer avec le sentiment du devoir accompli. Rom mettra quelques "mines" afin de détacher Champion mais en vain. Ils viennent au sprint et Romain s'empare d'une excellente deuxième place derrière Simon. Malheureusement, cette seconde place ne sera pas suffisante, Romain échoue pour 3'' à la deuxième place du classement final ! Dommage, mais il ramène malgré tout 3 maillots distinctifs : jeune, grimpeur et combiné ! Encore un bon pti weekend où Rom a montré à tous sa suppériorité ! Chapeau gars !

Je termine, quant à moi, à la 51e place du classement général. Retrouvez tous les classement sur le site de l'épreuve : http://circuit08.over-blog.com/

18:25 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : circuit des ardennes |  Facebook |

Commentaires

aller biloute tres bon travail pour l'equipe et une 51eme place au cicuit des ardenne

Écrit par : didierducarme | 14/04/2009

Bravo pour ce beau travail d'équipe.

Écrit par : Alain | 17/04/2009

Les commentaires sont fermés.