14/08/2011

Tour de Namur - Cat. 2.12 - Du 6 au 10 août

C'est reparti pour un deuxième tour en ces vacances.... d'été ! Et oui, nous sommes bel et bien en été même si...

En 2011, il s'agit de ma 7e participation au Tour de Namur. Ca passe !

 

L'équipe de la Pédale St Martin Tournai a fier allure. Suite au forfait de dernière minute de Hubert Jacques (tendinite), c'est Quentin Bertholet qui est appelé.

 

La première étape entre Namur et Ciney nous plonge dans le vif du sujet. Après à peine 5 km, on entame l'ascention vers Bois-de-Villers. Le 1er sprint est jugé après ... 7 km ! Ca roule donc très vite. Peu après St Gérard, le peloton semble avoir le besoin de souffler. Je suis bien placé et je sens que c'est le moment. On s'extrait à 8... on est parti ! Parti mais le peloton réagit rapidement. Notre avance se situe entre 30 et 45''. A l'avant, on ne chôme pas, le relais sont appuyés. Les aversses ne nous épargnent pas et je suis content d'être à l'avant afin d'éviter les pièges de la route.

Il faut attendre Marche-les-Dames pour que notre avance monte à 2'. Je me sens assez bien mais après près de 100km en tête de course, nous sommes repris à l'entame du circuit local de 40 km autour de Ciney. Dommage... Un petit groupe va s'extraire en toute fin de course, Clément Lhotellerie empoche une toute bonne 3e place et je termine au peloton, à 21 secondes.

 

Départ à Philippeville pour la seconde étape. Autant dire que je connais la course par coeur. Départ rapide et Jean-Michel Comminette se retrouve très vite devant. Quatre hommes en tête. Mais leur avance ne sera jamais très grande. Nous revenons dessus à l'entame de la côte d'Olloy. Cette difficulté va faire des cassures. Au sommet, nous ne sommes plus que 52. Cinq coureurs de la RPSM dans ces 52. On gère bien. Dans la difficulté suivante, à Gimnée, Quentin Bertholet s'extrait avec 5 coureurs. On contrôle à l'arrière. 

Dans le retour vers Florennes, ce peloton qui tergiversse de trop voit revenir le gros du deuxième peloton. La course sera alors fort différente. Ca va attaquer de partout. Clément Lhotellerie se fera alors piéger lorsqu'un groupe partira et rejoindra le groupe de Bertholet. Je termine au peloton mais l'équipe perd sa 3e place au général !

 

Troisième étape "reine" entre Bièvre et Gedinne. La pluie est bien présente, il va falloir être prudent ! Je reste constament aux avants postes. De nombreuses cassures se forment en descente et dans les bosses. Je reste tout le temps avec le premier peloton jusqu'a 30 bornes de l'arrivée où on se prend une drache monumentale. Il me coupe les jambes, de plus, il fait assez froid. A 25 km de la fin, dans une bosse non répertoriée, je perds le contact. A 6, on rentre à 8' du vainqueur. Clément Lhotellerie se rachètera en allant chercher le maillot à poids ! Point négatif, nous perdons Ludo Capelle sur abandon !

 

Quatrième étape... de nouveau sous la pluie et ce, dès le départ ! La galère ! Le peloton est fort étiré, le tracé est sinueux à souhait ! J'avoue que je suis un peu dans le dur. Mais fort heureusement, un groupe de 6 hommes va vite sortir et le peloton va contrôler toute l'étape. Alors que le sec s'impose en fin d'étape vers Walcourt, je me replace. Le vent souffle, ça fait mal à l'arrière mais je bosse au maximum pour amener Clément le mieux possible dans la dernière difficulté à 7 km de l'arrivée. C'est chose faite après de gros efforts. Je termine "en dedans" à 2' du 1er peloton.

 

Dernière étape et ... le soleil ! Le vent est fort présent. Un groupe s'extrait assez vite. Mais les équipes des 5 leaders au général "stressent" un peu car Clément est présent dans ce groupe de tête. Il ira consolider son maillot à poids dans les deux premières bosses. Je reste toujours bien placé car le vent cause pas mal de bordures. Mais je suis bien, je ne subis pas la course.

Les 3 derniers GPM se situent dans les 25 derniers kilomètres. La tactique est simple, je fais le maximum pour amener Clément au mieux au pied du premier. Comme prévu, j'effectue mon boulot avec Christopher Deguelle avant cette bosse. On imprime un gros tempo, on se donne a fond avant de laisser notre leader faire mal au peloton.

Avec le sentiment du devoir accompli, je termine l'étape à un peu plus de 5' du vainqueur. Clément n'a malheureusement pas pu créer la différence. Qu'importe, il ramène le maillot à poids et Quentin Bertholet s'empare de la 19e place au général.

 

Voici donc encore un Tour de Namur bouclé. A une 79e place, certes, mais en ayant mouillé le maillot pour les 2 leaders de l'équipe. Vu l'entente excellente dans l'équipe et comment ces leaders nous rendent la pareille, c'est avec grand plaisir que je me suis mis à plat ventre ! A l'année prochaine Namur !

21:45 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.