29/04/2012

Championnat du Hainaut - Dimanche 29 avril

5e de la course... Mais CHAMPION des élites sans contrat !

579054_3447665803770_1634453352_2766054_454172547_n.jpg

Cette année, ce sont les villages d'Hensies et de Montroeul sur Haine qui sont les théatres du championnat du Hainaut "en ligne". Un circuit plat de 8,5 km à parcourir à 18 reprises, soit 150 bornes. Vu la façon dont le vent souffle, chacun sait que ça va être très usant.

Pour le Team Ottignies-Perwez, ce championnat est un objectif. Nous sommes en effet un beau paquet au départ et étant le vainqueur sortant, j'ai à coeur de me montrer à mon avantage.

 

Dès le second des 18 tours, l'équipe se met à la planche sous les consignes du Ludo Capelle. On accelère dans le vent. Le peloton souffre déjà. Mais c'est au troisième tour qu'un groupe d'une douzaine sort. J'y repère quelques "clients" au titre. N'ayant que 2 équipiers à l'avant, je prends mes responsabilités et fais le bond, seul. Au prix d'un solide effort, je parviens à rentrer. Je me retourne et me dis qu'on est bien parti !

Nous sommes donc à 15 à l'avant. Je suis avec Nicolas Bertuille, Quentin Tanis et Maxime Delitte de mon équipe. Premier constat, nous ne sommes que 3 élites avec Bertuille et Roszkiewicz.

Seulement voilà, l'entente entre les 15 hommes n'est pas "extra". Il y a souvent des trous et des relais non pris. Ca casse le rythme. Dès lors, plusieurs accélérations perturbent le groupe. Je reste bien vigilent... et je fais bien. Sous l'impulsion des Idémasports-Bio Wanze, le groupe va se scinder en trois. Me voilà de nouveau à l'avant où nous ne sommes plus que sept. Trois IdemaSports, Joris Cornet, Ludwig De Winter et Aurélien Dufrasne pour ne citer qu'eux. Je suis le seul élite ! Dans un premier temps, le directeur sportif David Baudson me dit de ne pas rouler. En effet, Bertuille et Tanis sont sur le point de rentrer. Mais après quelques kilomètres, ils sont résignés.

A moi de jouer ma carte à fond... Dans les derniers kilomètres, ça se regarde. Le vent est vraiment trop imortant pour sortir seul. Assuré du titre élite, je laisse faire les espoirs. Alors qu'un Idemasports a attaqué, on rentre dessus aux 400 mètres. Petit moment de flottement ou je contre, de loin... un peu trop loin ! En effet, les gabarits de sprinters que sont De Winter, Dufrasne et Cornet sont plus rapide que moi. Ludwig De Winter s'impose. Je termine 5e mais en empochant le titre en élite... pour la 2e année consécutive ! Contrat rempli ! Nicolas Bertuille s'empare de la seconde place en élites. Belle prestation d'ensemble de toute l'équipe. Je remercie d'ailleurs tous mes équipiers pour le boulot effectué !

 

Après le titre en contre-la-montre début avril, je complète ma garde robe... sous les yeux de Romain Zingle venu encourager ses partenaires d'entrainement ! Aurélien Champennois se classe 21e de la course.

 

Le classement :

1. Ludwig De Winter ; les 150 km en 3h42

2. Aurélien Dufrasne m.t ; 3. Joris Cornet m.t. ; 4. Antoine Leleu m.t. ; 5. Nicolas Baïolet (champion élite) m.t. ; 6. Quentin Vanheuversijn à 9'' ; 7. Nicolas Bertuille à 3' ; ... 9. Quentin Tanis à 3' ; ...

 

22:08 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.