28/07/2009

Overijse - Cat. 1.12 - Dimanche 26 juillet

Quelques 121 partants pour cette épreuve et avec du beau monde ! Pour le compte du Team Verandas Willems, on note la présence de Julien Paquet, Cédric Collaers, Justin Van Hoecke, Olivier Pardini et moi-même.

Le circuit est assez piègeux avec une belle bosse dès la ligne franchie. Ensuite, c’est assez sinueux avant d’aller chercher un secteur pavé fort étroit et en faux-plat. Quelques relances plus tard, c’est un second secteur d’une centaine de mètres en descente qui nous attend. Ensuite, une descente puis un bon kilomètre et demi d’une belle route pour l’arrivée.

Départ en boulet de canon. Je fais ce premier tour à bloc, devant. Et je fais bien puisque le secteur pavé nous permet de nous dégager à environ 16 coureurs. Avec moi, je retrouve Julien Paquet et Cédric Collaers. Je me dis que nous sommes partis car l’entente est bonne. Mais étonnement, après 1h de course, le peloton fait la jonction.Ce n’est que partie remise et je flingue aussitôt dans la bosse. Je multiplie les efforts, les jambes répondent bien.

Ensuite, deux hommes sortent, Sander Armée et Rudy Rouet. En accélérant une nouvelle fois dans la bosse, je crée un groupe de contre. Nous sommes cinq puis dix. On fait la jonction avec le groupe de tête. Cette fois, l’entente est quelque peu hésitante, chacun en garde sous la pédale.

A deux tours de la fin, un petit groupe revient sur nous. Tout se joue dans l’ultime tour de circuit. Attaque de Edwig Cammaerts dans la bosse. Je contre et Sander Armée fait de même. Mais pas de bol pour moi, tous les efforts que j’ai effectué jusque là se traduisent par une vilaine crampe au vaste interne gauche ! Je dois laisser filer. Le sprint pour la 4e place sera assez tumultueux, chacun y va de son côté. Je termine 16e, place qui ne reflète guère mon état de forme mais qu’importe, j’ai fait beaucoup d’efforts afin de me tester et le tout est concluant. Il ne me reste qu’à attendre impatiemment le Tour de Namur !

Le classement :

1. Sander Armée ; les 110 km en 2h41

2. Pieter Serry à 4'' ; 3. Ruud Rentmeester m.t. ; ... 7. Olivier Pardini ; ...13. Cédric Collaers ; ... 16. Nicolas Baïolet ; ... 25. Julien Paquet

TRW 040x>>> Des photos de la 4e étape du Tour de Wallonie dans ma galerie photos !!!

16:45 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : overijse |  Facebook |

25/07/2009

Ninove - Elite Ind. - Jeudi 23 juillet

Ce sont environ 140 coureurs qui s’élancent de la place de la gare à Ninove pour un circuit d’environ 13 km assez roulant mais où le vent est quand même bien présent.

Départ sur les chapeaux de roues avec les Vancansoleil. Je suis bien à l’avant et tente de me glisser dans un coup. Il en sera ainsi pendant quelques tours mais aucunes échappées ne prend d’avance.

C’est bien après l’heure de course qu’un groupe de neuf unités prendra le large. Le peloton est hésitant. Là encore, avec Greg Habeaux et Stefan Van Dijk, on se place dans chaque groupe de contre qui se forme, mais ceux-ci ne prennent jamais d’avance.

Mais à environ quatre tours de la fin, on commence à prendre les choses en mains. James Vanlandschoot emmène le peloton. Je vais donc de suite avec lui pour réduire l’écart avec l’échappée qui compte toujours 1’40 d’avance. Ensuite, Sven Renders de TopSport Vlaanderen et Wilfried Cretskens de Silence-Lotto viennent nous prêter main forte. On roulera pendant deux tours avant de recevoir l’aide des Landbouwkrediet-Colnago du sprinter français Denis Flahaut. Le trou sera rebouché lors du dernier tour de circuit. Après ces gros effort, je me laisserai aller dans les roues et les sprinters s’expliquer entre eux ! Au final, Stefan Van Dijk échoue de peu face au nouveau coureur de la Silence-Lotto (Ex-Katiusha), Kenny De Haes. Denis Flahaut complète le podium.

Je termine pour ma part au sein du « paquet » à la 84e place. Bonne course d’équipe, ça se traduit par un podium et excellentes senations sur cette course.

 Le classement :

1. Kenny De Haes ; les 167 km en 3h50

2. Stefan Van Dijk m.t. ; 3. Denis Flahaut m.t. ; ... 18. James Vanlandschoot m.t. ; ... 84. Nicolas Baïolet m.t. ; ... 96. Grégory Habeaux m.t. ; ...

Ce dimanche, course 1.12 à Overijse. Départ à 14h30 pour 115 km. 

09:04 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ninove |  Facebook |

30/06/2009

Velm - Cat. 1.12 - Lundi 29 juin

En voilà une où j'ai bien failli ne prendre le départ ! En effet, alors que je suis sur la E42 du côté de Spy, la radio annonce que l'autoroute est fermée à auteur de Daussoulx... Quelques kilomètres plus loin, c'est bouchon !!! Grosse galère avec une déviation via la E411... qui est aussi bloquée !!! Bref, c'est à 17h40 que j'arrive sur place avec l'adrénaline à bloc !

Côté course, une soixantaine de partants sur un circuit plat et fort sinueux. Ca attaque sans cesse et les relances font mal.Après quelques tours, nous sommes environ 25 devant mais suite aux attaques à répétitions, le groupe se casse et se reforme. Courant quelque peu "à contre courant", je dois à chaque fois boucher les trous. Après plusieurs efforts, le groupe se casse en deux. Une quinzaine devant avec Gaëtan Bille et moi dans le deuxième. Bref, je termine la course comme ça et me ferai griller dans un sprint assez spécial pour la 16e place.

Au final, une 23e place qui vaut juste la moyenne mais une bonne journée d'entraînement avec les 2h effectuées le matin de la course.

Le classement :

1 Verelst Danny 2h37

2 Muscat Roderick 0:02 ; 3 Hoydonckx Peter 1:23 ; 4 Donnay Laurent ; 5 Naessens Michael ; 6 Devillers Gilles ; 7 Bille Gaetan ; 8 Claes Gert ; 9 Savo Anthony; 10 Driesen Tony ; 11 Verschueren Bart ; 12 Finders Dirk ; 13 Comminette Jean Michel ; 14 Van Broekhoven Guy ; 15 Latinne Tanguy 1:43 ; 16 Bollen Erwin 5:14 ; 17 Vaes Niels ; 18 Thome Kevin ; 19 Henrard Philippe ; 20 Van Roy Simon ; 21 Leys Birger ; 22 Maes Kenny ; 23 Baiolet Nicolas; ...

21:41 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : velm |  Facebook |

24/06/2009

Ruddervoorde - Elite Ind. - Mardi 23 juin

Victoire Verandas Willems avec Stefan Van Dijk !!!

Le soleil est de retour ! Ca fait du bien aux organismes ! Plus de 180 coureurs au départ de cette grosse kermesse pros. Du beau monde au départ avec les Quick-Step (Hulsmans, Seeldrayers, Rosseleer, ...), Silence-Lotto (Kaisen, Hoste, Scheerlinckx, ...), Garmin (Farrar), Saxo-Bank (Van Goolen), Liquigas (Willems), Landbouwkrediet (Boucher, Flahaut, ...) et beaucoup d'autres encore. Le circuit est plat comme la main, juste deux parties exposées au vent, le tout sans trop de relances. Départ rapide, après 3 tours sur l'arrière du peloton, je remonte et viens me placer à l'avant. Avec James, Stefan, Jan, Grégory et Mathieu, on va dans les coups. En tête, il y a 6 coureurs mais le peloton roule par à-coups. Je suis souvent à l'attaque, je vais dans les coups mais à chaque fois, le peloton rentre. Beaucoup d'efforts qui font du bien, l'équipe pèse sur la course.

C'est à 2 tours de la fin qu'un groupe d'une trentaine de coureurs s'extrait. Parmis eux, Van Dijk, Habeaux et Kuyckx. Lorsque ce groupe sort, je suis bien placé. Voyant mes 3 équipiers avec, j'hésite, de peur de ramener la meute. Cette hésitation est fatale, le groupe est parti ! Qu'importe, l'équipe est bien représentée à l'avant et c'est bien le principal.

Ce groupe de tête se cassera en deux dans le derniers kilomètres, Greg et Jan vont bosser à fond pour Stefan, lequel s'imposera brillament devant un crac du sprint, à savoir Tyler Farrar ! Chapeau !!! Voilà la première victoire de la saison pour notre sprinter maison.

Mathieu, James et moi terminons au sein du peloton qui vient pour la 30e place. C'est donc une bonne petite journée qui se cloture avec de bonnes sensations.

stefan2

Le classement :

1. Stefan Van Dijk les 162 km en 3h39

2. Tyler Farrar m.t. ; 3. Art Vierhouten m.t. ; ... 23. Grégory Habeaux à 50''; 24. Jan Kuyckx m.t. ; ... 101. James Vanlandschoot à 2'35 ; ... 136. Nicolas Baïolet m.t. ; 157. Mathieu Criquielion m.t.

08:35 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ruddervoorde |  Facebook |

22/06/2009

Flèche ardennaise - Top Compétition - Dimanche 21 juin

C'est l'été ce 21 juin !!! M'ouais presque... Le départ est donné sous une pluie battante, la grosse m... !

Le départ est très rapide, ça file à toute allure dans la descente aux vers les ardennes, ou l'enfer, c'est selon. Alors que je viens me placer en tête de peloton, il y a dejà un sérieux groupe en tête avec Johan Lebon (champion d'Europe et du Monde junior 2008 svp !!!). Dans la longue descente vers Aywaille, je prends les commandes et imprime le tempo. Romain m'a demander de boucher le trou alors... à bloc ! Après quelques kilomètres seul, c'est Cédric Collaers qui vient me prèter main forte. Vient ensuite la portion dans la vallée. L'écart à fortement diminué et on se relève quelque peu. A l'entame de la première difficulté, la côte de Xhierfomont, je suis toujours dans les premiers. Des contres tentent de se former mais personne ne laisse filer. En attendant, la pluie ne nous quitte pas et les routes sont hyper glissantes. Et en effet, dans la descente de cette première difficulté, le peloton est groupé. Romain, qui se trouve juste a côté de moi, voit sa roue avant se dérober. Il chute lourdement sur tout son côté droit. Dans sa chute, il manque de peu de m'embarquer avec... mais derrière lui, c'est le carton plein. Une bonne vingtaine de mecs à terre ! Romain doit malheureusement abandonner... la mort dans l'âme.

Pour ma part, j'imprime un gros tempo dès le pied de Basse-Bodeux, le peloton explose. Au sommet, une dizaine d'hommes avec une légère avance. Parmis eux, Philippe Pratte, Thomas Degand et Gaëtan Bille. Je laisse faire. Arrivé dans Wanne, certains hommes forts font le bond avec le groupe de tête. Je reste quelque peu scotché ! Mais après Wanne, on va se prendre un déluge sur le dos. Il fait noir comme en pleine nuit, on n'y voit rien à 10m et il y a des coureurs partout. la descente est dangereuse, il n'est pas bon prendre des risques. Suite à cet orage, le peloton que nous étions est complètement disloqué en petits groupe de 4-5 hommes. Frigorifié, je plierai baggage au ravito...

A l'avant, Thomas Degand aura fait une sacrée course en sortant avec Sander Armée à plusieurs reprises. Il se classera 8e. Philippe se classe quant à lui 10e et Gaëtan 22e. L'équipe empoche la 3e place de l'inter-équipe.

> Après une journée de récup, je serai demain à la course pros de Ruddervoorde pour 162 km (16 tours de 10,1 km). Départ à 13h30.

13:47 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : fleche ardennaise |  Facebook |

15/06/2009

Tour de l'Oise - Cat. 2.2 - Du 11 au 14 juin

La première étape est courte de 116 km. Ca veut dire que ça va être nerveux et le vent peut jouer son rôle. Après 10 bornes, on monte la première bosse. Au dessus, vent de côté et c'est un gros groupe de 15 hommes qui se font la male ! Personne de l'équipe avec, on est piégé ! Même chose pour l'équipe de Roubaix et Beveren. On se place en tête de peloton, ça roule très vite (47 de moyenne !) et on va courir après la souris jusqu'à l'arrivée. L'entente est trop bonne en tête et nous venons au sprint pour la 16e place à une petite minute du vainqueur... Jimmy Casper.

1er Jimmy Casper (FRA)
43e Romain Zingle à 54''
80e Thomas Degand à 54''
85e Nicolas Baïolet à 54''
89e Grégory Habeaux à 54''
102e Jonas Vanlandschoot à 1.14
107e Cédric Collaers à 3.35

La seconde étape va être être mieux gérée par l'équipe. Je tente l'échappée en début de course mais l'allure est encore une fois très rapide et rien ne sort. Il faut attendre une bonne heure et demi pour l'équipe de Casper laisse filer deux gars. On laisse faire. Dans la final, les bosses se succèdent. Thomas Degand parvient à se glisser dans la dernière échappée et il terminera 16e de l'étape. Pour le reste, nous venons dans le peloton.

1er Nicholas Walker (Australie)
16e T. Degand à 7sec
21e J. Vanlandschoot à 1.30
55e R. Zingle à 1.30
60e G. Habeaux à 1.30
69e N. Baïolat à 1.30
99e C. Collaers à 14.20

4708_1171274125486_1336998766_466064_7615256_nLors de la troisième étape, la chaleur est bien présente. On "s'allie" avec l'équipe An Post de leader Steven Van Vooren, pour leur prêter main forte. Dès le départ réel, deux coureurs sortent, on laisse faire. Deux autres les rejoindront, on laisse aller et on contrôle le reste. Lorsque l'écart est arrivé à 5 minutes, Romain, Cédric et moi venons relayer les équipiers du maillot jaune. Durant toute la journée, on aura le nez à l'avant du peloton pour stabiliser l'écart. Je bois beaucoup de boisson énérgétique, mais je le payerai dans la final avec de violantes crampes d'estomac. Peu avant le passage de la ligne (25km de l'arrivée), on donnera le restant de force qu'il nous reste avant d'exploser dans la bosse du circuit local. Avec Romain et Cédric, on terminera à 13' mais avec le sentiment du devoir accompli et avec les félicitations du D.S. ! Pour ma part, je suis "bien entamé", le maillot couvert de sel de transpiration et des crampes d'estomac qui mettront pas mal de temps avant de se dissiper...

1. Aleksejs Saramotins (Let)
6. James Vanlandschoot à 26 sec
31. Gregory Habeaux m.t
63. Thomas Degand m.t
96. Cédric Collaers à 13.53
97. Romain Zingle m.t
99. Nicolas Baïolet m.t

La chaleur est plus orrageuse pour la dernière étape. Même plans que la veille, on roule avec l'équipe An Post (équipe de l'ancien champion de Belgique Nico Eeckhoot). Mais apparement, d'autres équipes en ont décidé autrement. Ca va rouler non-stop à bloc ! Attaques sur attaques, c'est très usant. Je sens vite que ma récup n'est pas complète. Je donne le coup de main qu'il faut lorsque les échappées sont trop dangereuses, mais peu avant le premier passage de la ligne au km 118, je lâche prise dans une longue bosse, plus de forces mais après avoir encore bien bossé. Je stop donc en étant bien "désèché" mais en ayant bien "boulotté", content de moi, et l'équipe aussi. Pour la petite histoire, Steven Van Vooren conserve son maillot et Thomas Degand sa 17e place au général.

11:07 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tour de l oise |  Facebook |

07/06/2009

Ghoy - Cat. 1.12 - Samedi 6 juin

C'est un peloton très bien fourni qui prend le départ (retardé de 20 minutes !) sur les routes très étroites du circuit de Ghoy. Nous sommes en effet à 130 au départ. A première vue, c'est un peu trop pour un circuit comme celui-là. En effet, beaucoup de petits chemins, des relances, ... Bref, parti assez loin, il me faut un tour et demi pour pointer le bout du nez devant. A voir comme c'est éffiler, il ne vaut mieux pas trainer derrière !

Après 4 tours, Thomas Degand et moi faisons le bond in-extrémis sur un gros groupe. C'est alors à 27 que nous sommes en tête, c'est la bonne car derrière, personne ne semble prendre les choses en mains !

A l'avant, l'entente est plutot bonne, mes sensations sont enfin retrouvées !

A trois tours de la fin, Thomas suit le champion de Belgique espoirs, Dimitri Claeys et un Algérien. On laisse aller... je contrôle. Malgré les très nombreuses tentatives de contre, je gère les évenements. C'est donc pour la 5e place que nous arriverons. Le sprint en côte n'est pas facile à gérer, on se classe comme on vire au dernier virage. Je me classe donc 10e. Thomas, lui, s'est fait coiffer par l'Algérien et échouera à la seconde place.

Le classement :

1. Azzediawe Lagab (Algérie) ; les 119 km en 2 heures 59

2. Thomas Degand m.t. ; 3. Dimitri Claeys à 10'' ; 4. Adam Gawlik à 15'' ; 5. Valentin Iglinsky à 25'' ; 6. Tony Bracke ; 7. Joël Genette ; 8. Thomas Ongena ; 9. Marcin Wolsky ; 10. Nicolas Baïolet ; ...

18:08 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ghoy |  Facebook |

01/06/2009

Incourt - Cat. 1.12 - Lundi 1er juin

C'est encore une belle journée printanière qui nous attend pour cette épreuve. Une bonne septantaine de coureurs au départ.

Le circuit est assez sinueux et vallonné mine de rien. De plus, le vent joue encore un rôle important car il souffle fort et il y a pas mal de partie exposée à celui-ci.

img_18_redDépart rapide, pas mal d'attaques. Je me place directement devant. Joël Genette place une bandrille dans la bosse du circuit. Je saute avec. Après 2 tours, nous sommes une vingtaine aux avants postes. Mais nous sommes trop nombreux, le groupe se casse en deux à la suite de "chipotage" de certains. Pour finir, c'est à 10 que nous prenons les commandes. Mais au fil des tours, nous perdrons deux unités, Mickaël Blanchy sur douleur au genou et un Algérien sur ... manque de force !

Il faudra attendre le dernier tour de circuits pour en découdre. Genette place une première attaque dans la bosse, elle fait mal ! Dans la partie suivante, où le vent est plus favorable, il en remet une couche. Je tente d'y aller mais je me fait contrer par trois coureurs. Ils sont à 4 devant avec seulement une dizaine de secondes d'avance. Je tente encore le tout pour le tout dans le dernier kilomètre mais rien n'y fait, on vient pour la 5e place et le sprint, à la sortie des pavés, est un peu trop hardu pour moi au bout de cette difficile épreuve. Bon, allé, un top 10, c'est bon pour le morale et pour la suite des hostilités...

Les photos de la course sur : http://www.veloportail.com/index.php?p=97&album=2009-06-01_Incourt_-_Espoirs_et_Elites_sc

Le classement :

1. Koen Ywens les 115 km en 2h54

2. Joël Genette m.t. ; 3. Rudy Rouet m.t. ; 4. Andy Baut m.t. ; 5. Julien Joiret à 10'' ; 6. Yohan Cauquil m.t. ; 7. Gordon Rolet m.t. ; 8. Nicolas Baïolet m.t. ; ... 21. Kévin Van Melsen ; ...

22:06 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : incourt |  Facebook |

30/05/2009

Linden - Cat. 1.12 - Samedi 30 mai

Beaucoup de soleil au départ... mais aussi beaucoup de vent ! 102 coureurs pour un circuit usant.

La course va être assez bizarre. En effet, l'équipe Cavale-Pro Race est en nombre et cadenasse tout. Mais ce sont à chaque fois des petits groupes qui sortent.

Je ne me sents pas trop bien. Je manque de force et je suis souvent assez haut dans les pulses. Malgré tout, après la mi-course, on se retrouve à une vingtaine en contre, derrière le groupe de tête qui compte 5 unités. Mais l'entente n'est pas excellente, si bien que le groupe va se casser en deux à cause de l'un ou l'autre qui rechine à prendre son relais. Avec Julien Paquet, on se fait piéger et c'est pour la 26e place que nous arrivons. Bien "entamé", je ne sprint pas et me classe 30e. Julien remporte le petit sprint pour faire 26e. Bref, rien d'exceptionnel mais j'espère que ce "débridage" sera bon pour ce lundi à Incourt.

Le classement :

1. Evert Verbist ; les 110 km en 2h42

2. Bleukens Jan ; 3. Muscat Roderick ; ... 26. Paquet Julien à 1'30 ; ... 30.Baïolet Nicolas m.t. ; ... 40 Gaëtan Bille à 3'25

Un grand coup de chapeau à Philippe GILBERT pour sa victoire sur les routes du Giro !!! Allez voir la vidéo en lien... un final époustouflant, il décroche Voeckler de la roue !!!http://www.sporza.be/cm/sporza/wielrennen/Giro/090530_giro_rit20_verslag#

21:34 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : linden |  Facebook |

24/05/2009

Heist-Op-Den-Berg - Elite Ind. - Samedi 23 mai

Un beau soleil au départ bien que je ne sois guère motivé pour cette épreuve. En effet, pour se rendre à la course, nous avions quelques 180 km de route !!!

Enormément de monde au départ, l'organisation est digne d'un championnat de Belgique avec espace VIP, les miss qui vont avec, ... Une ambiance de fête du vélo dont seul la Flandre à le secret !

De belles pointures sur la ligne avec Nuyens, Rosseler, Willems, Weyland, Van Avermaet, Van Impe, les armadas TopSports Vlaanderen, Landbouwkrediet, ... 201 partants pour un circuit plat comme une galette, excèpté un "coup de cul" pour passer devant l'église et un peu de pavé.

C'est le Ministre-Président du CD&V Kris Peeters qui donnera le départ. Les fauves sont lâchés, ça part assez rapidement. Je reste bien tranquillement dans le peloton afin de faire des bornes. L'allure est très rapide, auncun groupe n'est en mesure de s'extraire. Auncun... sauf un beau groupe d'une trentaine d'hommes un peu après la mi-course. Je suis alors aux avants-postes pour tenter d'emboiter un groupe de contre. Mais les Top Sports Vlaanderen n'ont personne devant et vont ramener le tout à 3 tours de la fin. L'arrivée se jugera donc au sprint et ce sera le coureur de Silence-Lotto, Greg Van Avermaet qui sera le plus rapide. Denis Flahaut, de Landbouwkrediet terminera 3e. Excellent sprint de Julien Paquet qui se classe 24e. Pour ma part, je termine en roue libre, bien content de la journée et des 165 km effectués à ... 46,5 de moyenne !!!

Le classement :

1. Greg Van Avermaet ; les 165 km en 3h33

2. Wouter Weylandt ; 3. Denis Flahaut ; ... 10. James Vanlandschoot m.t. ; ... 24. Julien Paquet m.t. ; ... 40. Gaëtan Bille m.t. ; ... 57. Jan Kuyckx m.t. ; ... 93. Sven Van Den Houte m.t. ; ... 127. Nicolas Baïolet m.t. ...

14:38 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : heist op den berg |  Facebook |

17/05/2009

Walhain - Cat. 1.12 - Dimanche 17 mai

Remise en selle difficile !

Une petite centaine de partants pour cette épreuve du Brabant Wallon. Le vent souffle très fort.

En effet, dès les premiers kilomètres, et à la sortie de la portion "vent de dos", on arrive dans les champs et là, ça souffle vraiment fort. Le peloton est rapidement en file et ça casse dès le deuxième tour. Pour ma part, je lutte ! Je me place dans les 30 premiers mais je me retrouve à chaque fois dans le vent. Les pulses sont au plus haut depuis le début et j'éprouve beaucoup de mal à récupérer dans la partie où le vent est favorable car ça roule à bloc. Je vais tenir comme cela pendant quelques tours avant d'exploser littéralement. Les séquelles de ma semaine de récupération et d'antibiotiques sont bien là ! Après quelques tours dans un groupe où ça roulait vraiment n'importe comment, j'arrête les frais. De plus, les aversses de pluie ne sont pas là pour nous réchauffer. Comme je tousse encore assez bien, je me suis dit qu'il était préférable de se remettre vite fait au chaud.

La semaine qui vient sera plus conséquente en entraînements, ce qui me remettra surement d'aplomb !

A l'heure d'écrire ces lignes, je ne possède pas le classement. Olivier Pardini et Cédric Collaers étaient dans le bon coup.

21:10 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : walhain |  Facebook |

11/05/2009

Circuit de Wallonie - Top Comp. - Dimanche 10 mai

Romain ZINGLE rend à César ... ce qui appartient à César !!!!

Victoire en solitaire de Romain qui a imposé son rythme infernal dans le Petit Try pour aller marquer de son emprunte cette 43e édition du Circuit de Wallonie.

C'est malheureusement sur un évenement tragique que la journée a débuté. En effet, à quelques minutes du départ, on apprend qu'un motard de la Police, qui effectuait un tour du circuit local, a percuté de plein fouet une voiture qui faisait demi-tour sur la chaussée. Le bilan est très lourd. Le motard de 35 ans et le chauffeur de 65 ans sont décédés sur le coup ! http://video.rtlinfo.be/Video/21657.aspx

C'est donc un coup dur pour les organisateurs. Peu avant notre départ, on apprend que le championnat du Hainaut des débutants est annulé. Nous, nous partons avec un bon quart d'heure de retard.

Départ rapide, beaucoup d'attaques. Après 9 km, on arrive dans les premières bosses. Pour ma part, les bronches vont mal ! Même si le mal de gorge est passé, j'ai l'impression qu'on m'étrangle à chaque effort. Les pulses sont alors beaucoup plus hautes que d'habitude afin d'aller chercher l'oxygène ! Mais dans les bosses, je le cherche l'oxygène ! Je suis donc fortement diminué ! Dommage, les jambes sont bonnes !

Au sommet de la côte du Calvaire, après 16 km, l'ardoisier nous informe que la course se terminera au premier passage du Petit Try, après 135 km. Nous ne ferons donc pas les circuits locaux. En effet, le Parquet devant descendre sur le lieux de l'accident, la chaussée se voit barrée. De plus, le respect des defunts prime par rapport à une course cycliste...

Voilà qui change la donne. La course va alors être fort différente. Les attaques se succèdent sans cesse. Après l'enchainement des trois premières bosses, le peloton est cassé en deux. Tous les Willems sont bien entendu devant !

Après de multiples petits groupes d'échappée, un groupe d'une douzaine d'hommes sortent. Parmis eux, Romain et Philippe. Tout bon, on contrôle les choses derrière. L'écart ne monte pas beaucoup plus que la minute. Le peloton roule par à coups. Je me sents bien, mais lors des efforts importants, le coeur est à bloc et je me rend compte ... que je n'ai plus de voix !!! Mes bronches me font mal.

Plus on avance et moins notre peloton est en mesure de rentrer. Scénario idéal pour nous. A l'arrivée dans le Petit Try, Romain va hausser le ton. Personne n'est en mesure de le suivre, il est LE plus fort et il va aller cueillir là une magnifique victoire, celle qui lui manquait tant ! Quoi de plus beau comme cadeau de fête des mères et comme cadeau pour tous ses supporters et l'équipe ! Philippe se classe 9e, à quelques secondes de Romain. Pour le reste, le peloton se morcèle dans le Petit Try et on vient par petits groupes.

Deuxième manche de Top Compétition pour l'équipe... sur trois courses ! Tout le staff est aux anges. Le magnifique collectif des Verandas Willems fait des ravages ! Tout le monde a encore fait son boulot à fond et on en récolte tous les lauriers. Bravo les gars !!!

Après le podium, la douche, le champagne, ... on repasse avec notre Champion de Romain au chapiteau de l'épreuve où tous ses supporters l'attendent en chantant ! C'est de la toute bonne ambiance, bien de chez nous ! Sur la table, des dizaines et des dizaines de "pintes" qui ne font que défiler Clin d'oeil! Grandiose !

Le classement :

1. Romain ZINGLE les 135 km en 3h07

2. Walt De Winter à 9'' ; 3. Keukeleire Jens à 15'' ; 4. Bart Declercke m.t. ; 5. Van Den Berghe Anthony m.t. ; 6. Polazzi Fabio m.t. ; ... 9. Philippe Pratte m.t. ; ... 24. Degand Thomas à 1'10 ; ... 29. Jonas Vangenechten à 1'23 ; ... 42. Baïolet Nicolas à 1'23 ; ... 76. Van Melsen Kévin à 3'48

08:44 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fleurus |  Facebook |

03/05/2009

Championnat du Hainaut - Naast - Samedi 2 mai

Triplé du Team Verandas Willems chez les élites et 2e place pour Julien Paquet chez les espoirs...

3193_76716769373_718544373_1583259_2862330_nC'est environ 70 coureurs qu'on retrouve au départ de ce championnat provincial du Hainaut. On peut résumé le tout en disant qu'il y a quatre formations au départ. Verandas Willems, PCW, Multisports VC Centre et Verandas Willems Haut Pays. Chaque équipe en nombre !

Le circuit est super... foireux ! De toute petite route (limite chemin de champs), des rustines dans tous les coins et ... auncune difficulté ! Bref, 18 tours à parcourir pour 150 bornes au total.

Départ rapide sur quelques hectomètres puis ça se relève. Personne ne prend rien en main, ça roule à 25 à l'heure. Après, les attaques se succèdent et ça ne ressemble pas trop à grand chose. Côté Verandas Willems, on place des hommes dans chaque coups. Il faut attendre le 5 ou 6e tour pour que ça se décide. Un groupe de 11 hommes s'extrait. Nous en avons 4 parmis eux à savoir Mathieu Criquielion, Thomas Degand, Philippe Pratte et notre Juju Paquet ! Romain, Jonas et moi laissons faire les choses au peloton. On pourrais faire le bond, mais ce serait avec 20 bonhommes dans la roue assuré ! On laisse faire, on suit mais ce qui est sûr, c'est que la bonne échappée est partie !

Quelques contres se forment. Le premier avec Romain dans le groupe de 6. Je fais la jonction seul, au prix d'un gros effort. Pas de bol, un tour plus tard, le paquet revient ! Ensuite, Jonas accompagne un groupe de 5 coureurs avec parmis eux, Gilles Devillers, Gordon Rolet, Stéphane Leveillé,... Romain et moi restons au peloton à discuter tranquillement. Mais sentant le temps long, on créera un second contre avec quelques gars encore motivé. C'est ainsi que nous seront à 9 avec les Six, Bertholet, Cauchies, Rousseau, ... pour terminer ce championnat. Lors du sprint, Sébastien Six se montre le plus rapide devant Romain et moi. Nous nous classons respectivement 18e et 19e.

3493969085_be19c55541Par contre, à l'avant, Thomas et Philippe se sont échappés dans le dernier tour pour se jouer le titre élite et la victoire. Au sprint, c'est Philippe Pratte qui sera le plus véloce. Thomas échoue à la deuxième place, tandis que Mathieu Criquielion allait chercher la 3e place. Chez les espoirs, Julien se fera malheureusement coiffer au sprint par Jérémy Honorez. Il se classe donc 5e et 2e espoirs. On peut donc dire que le contrat est rempli pour le Team Verandas Willems avec les 1er, 2e, 3e, 5e, 11e, 18e et 19e place de ses 7 coureurs.

Mais pour Rom et moi, la journée n'était pas terminée. En effet, en vue des prochaines échaéances, nous sommes rentré au bercail en vélo, soit 70 bornes en plus pour ce qui aura été une solide journée d'entraînements.

Le classement :

1. Philippe Pratte ; les 150 km en 3h40

2. Thomas Degand m.t. ; 3. Mathieu Criquielion à 1'28 ; 4. Jérémy Honorez à 1'43 ; 5. Julien Paquet m.t. ; ... 11. Jonas Vangenechten à 4'16 ; ... 18. Romain Zingle à 8'17 ; 19. Nicolas Baïolet m.t. ; ...

Photos : Vincent Coppenolle

3193_76716779373_718544373_1583261_3714680_n3193_76716864373_718544373_1583275_3905277_n3193_76716944373_718544373_1583288_4919401_n

13:50 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/04/2009

Paris - Mantes - Cat. 1.2 - Dimanche 26 avril

Au départ de cette épreuve matinale, il y a 150 coureurs. Certains ont encore les yeux collés, d’autres sont déjà bien motivés !

J’en veux pour preuve, les très nombreuses attaques dès le kilomètre 0. Ca fuse dans tous les sens mais jamais rien qui ne prenne beaucoup d’avance. Olivier et Thomas sont à tour de rôle dans les coups. Dans ces premiers kilomètres, je me jauge. Je ne ressent aucune douleur à ma tendinite et je prends donc confiance. Après une quarantaine de bornes, je me glisse dans un coup. Nous voilà à 14 en tête à l’entame des premiers GPM. L’écart reste un moment à 45 – 50’’ puis celui-ci va monter jusqu’à 2’. Me voilà donc encore dans un bon coup ! Mais j’avoue que je reste sur la réserve. Je n’ose malgré tout pas trop forcer le braquet de peur de relancer la douleur. Je reste donc au maximum en vélocité. L’entente est excellente entre les 14. Toutes les bonnes équipes sont représentées.

Mais après environ 90 km en tête de course, un groupe de contre va faire la jonction alors que nous ne sommes plus que 9 en tête. Dans ce groupe, on retrouve Thomas Degand. Alors que 3 de mes anciens co-échappés se sont fait la male, Thomas fait une sélection de notre groupe dans une bosse. Il y a donc 3 échappés, 7 hommes en contre dont Thomas et moi dans un groupe derrière. Alors que notre groupe prend un second souffle, j’entends Romain dans l’oreillette qui me demande de relancer. En effet, ce bougre de Rom’ est rentré sur nous. Je vais le relancer quelques instants avant qu’il ne fasse la jonction, tout seul, sur le groupe de Thomas, qui au passage, a rattrapé les 3 échappés.

Notre groupe se fera reprendre quelques kilomètres plus loin par un peloton fort d’une cinquantaine d’hommes.

Peu avant les faubourgs de Mantes-la-jolie, le groupe de tête s’est disloqué et ce sont 2 hommes qui se présentent pour la victoire. A ce petit jeu, ce sera l’ancien sociétaire du GroupeGobert.com qui s’imposera, à savoir Pierre Drancourt. Romain arrivera pour la 3e place à 3 coureurs, il se classera très bon 5e. Thomas arrivera dans un autre petit groupe à quelques secondes et il se classera 10e. Olivier et moi terminons dans le premier peloton d’une cinquantaine d’hommes. Nous sommes classés 27e ex-aequo ! Philippe, Julien et Gaëtan terminent dans un second peloton.

Seconde course dans l’échappée, ça devient bon ! Cette fois, ce sont environ 90 km que j’ai passé en tête de course. Les nombreuses attaques du final m’ont fait ressentir un début de douleur, je ne pouvais pas me permettre de forcer d’avantage et de compromettre la suite des évènements. Je suis donc assez satisfait de ma course. De plus, l’équipe Verandas Willems place deux unités dans les 10 premiers, c’est donc un bon week-end pour lève-tôt qui se termine.

Le classement :

1. Pierre Drancourt, les 167 km en 3h56

2. Blank Hannes ; 3. Giraud Benjamin ; ... 5. Romain Zingle à 19'' ; ... 10. Thomas Degand à 46'' ; ... 27e (20 coureurs ex-aequo) Baïolet Nicolas et Olivier Pardini à 2'45 ; ... 60. Philippe Pratte à 5'32 ; ...

16:08 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris-mantes |  Facebook |

20/04/2009

Zellik-Galmaarden - Cat. 1.12 Top Comp. - Dimanche 19 avril

Jonas Vangenechten puissance 10 !!!

Au lendemain de la nouvelle, excellente 2e place de Romain à Liège-Bastogne-Liège espoirs, c'est une équipe motivée qu'on retrouve au départ de cette 2e manche de la Top Compétition.

DSC_1611x198 coureurs au départ, ça fait un fameux paquet ! Pas de "fictif", départ à bloc et je viens directement aux avants postes. Attaque de 2 coureurs. Ils ont 100m d'avance. Je n'hésite pas, je sens que le peloton a besoin d'un second souffle et je part en contre avec le coureur du VC Haut Pays, Jonathan Dewitte. A deux, on doit "cravacher" pour rentrer sur le duo de tête. Ils roulent à bloc. Après quelques kilomètres de chasse, nous faisons la jonction et derrière, ça n'a pas l'air de réagir. A nous 4, l'entente est bonne et l'allure très rapide. Nous avons une dizaine de bornes au compteur et ça fait déjà 5 bornes qu'on roule à bloc.

Puis, avant notre premier passage du Muur de Grammont, c'est un groupe de 12 hommes qui rentre. Parmis eux, Kévin Van Den Eeckhout, Sander Armée, Edwig Cammaerts, ... Ca roule très très fort et l'écart monte vite à la minute trente. Me voila parti pour un bon raid en tête... comme je les aime ! Au dessus de Grammont, on perd 2 unités, pas le temps d'attendre, on se relaie énergiquement. Ensuite, les bosses s'enchaînent. Une seconde fois Grammont, puis 6 fois Bosberg et 5 fois Congoberg. L'écart va monter jusqu'à 2'30, je me dis qu'il y a peut-être moyen de faire "un truc" dans la final. Mais à deux tours de la fin, l'écart tombe à 45''. On accélère l'allure, on perd encore des hommes. A l'entame du dernier tour, quelques individualités reviennent de l'arrière, c'est le cas de Sep Vanmarcke, Fabio Polazzi, Julien Vermote. Juste avant le dernier passage du Bosberg, ça attaque dans tous les sens. Au dessus de celui-ci, 5 hommes se détachent légèrement (Polazzi, Vanmarcke, Vermotte, Armée, Nooytens). Nous sommes à quelques dizaines de mètres. Malheureusement, au pied du Congoberg, à 7 km de l'arrivée, le peloton fait la jonction. Pas de bol pour moi, c'est "clignoteur" pour terminer en roue libre... après environ 160 km en tête de course ! Dommage.

DSC_1635xDommage dans un sens, car les Vanmarcke et Armée qui étaient resortis au dessus du Congoberg vont se voir voler la vedette par notre Jonas Vangenechten qui fera le bond aux 500m et venir les coiffer sur la ligne au bout d'un effort colossale. Mais cet effort se voit plus que payant car Jonas va chercher son premier bouquet de la saison ... mais quel bouquet... sa deuxième Top Compétition en deux ans de suite (Hasselt-Spa-Hasselt en 2008). C'est donc un carton plein pour l'équipe Verandas Willems en ce dimanche ensoleillé. Bravo Jonas !!!

zellik_galmaarden_Voilà qui clotûre un fameux weekend pour l'équipe. La seconde place de Romain à LBL et la victoire de Jonas le lendemain. La manager et le staff est aux anges. Jean-Marc Rossignon, le D.S. du jour est plus que satisfait de ses troupes. Pour ma part, cette longue échappée ne paie pas, mais elle me remet sur les rails pour recommencer très vite... mais pour aller au bout cette fois !!!

Le classement :

1. Jonas Vangenechten ; Les 173,5 km en 4h03

2. Sep Vanmarcke m.t. ; 3. Sander Armée m.t. ; 4. Adam Blythe m.t. ; 5. Jef De Boeck m.t. ; ... 24. Olivier Pardini m.t. ; ... 96. Philippe Pratte m.t. ; ... 112. Sven Van Den Houte m.t. ; ... 114. Thomas Degand m.t. ; 126. Nicolas Baïolet à 2'52

09:48 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : zellik-galmaarden |  Facebook |

18/04/2009

Championnat provincial contre-la-montre - Jeudi 16 avril

Me voilà de retour pour des news toutes fraiches ! En effet, suite à des travaux à la maison, ma connexion Internet est momentanément H.S. !!!

Ce jeudi, j'ai donc participé au Championnat du Hainaut du Contre-La-Montre à Sirault. Dans la catégorie Elites sans contrat, on ne retrouve que 8 participants. On note les forfaits de dernière minute de Philippe Pratte et Jonas Vangenechten entre autre. Côté espoirs, 13 participants mais avec Romain Zingle en grand absent... préparation de Liège-Bastogne-Liège espoirs oblige !

J'effectue un bon chrono dans l'ensemble. Sur les deux circuits 12,9 km, la première partie est vent favorable et la seconde, bien défavorable. Seuls les élites feront un CLM "au sec", les espoirs auront le déluge sur le dos ! Après un premier tour "en dendans", où je possède le 3e temps derrière Degand et Devillers, je ferai un bon deuxième tour pour aller rechercher Gilles Devillers et m'emparer de la seconde place final derrière un très costaud Thomas Degand ! Après avoir été sacré en junior en 2004, le coureur de Verandas Willems, rarement vernis ces derniers temps, va chercher un beau titre en élites. Les deux premières marches du podium sont donc "Willems" et c'est Gilles Devillers (Pesant) qui complète le podium.

Chez les espoirs, victoire de Aurélien Dufrasne (VC Haut Pays) qui l'emporte devant Jonathan Dufrasne (aucun lien de parenté avec le vainqueur) et notre Julien Paquet national ! A son retour des pistes rouges et noires, il va nous chercher un beau podium qui ne peut que le booster pour la suite...

Le classement Elites :

1. Thomas Degand ; les 25,8 km en 34'03

2. Nicolas Baïolet en 34'51 ; 3. Gilles Devillers en 35'23 ; 4. Guillaume Lernould en 36'11 ; 5. Damien Timmermans en 36'31, ...

Le classement Espoirs :

1. Aurélien Dufrasne ; les 25,8 km en 33'30

2. Jonathan Dufrasne en 33'48 ; 3. Julien Paquet en 34'25 ; 4. Julien Rousseau en 35'16 ; 5. Jéremy Honorez en 35'30 ; ...

10:02 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : provincial |  Facebook |

10/04/2009

Circuit des Ardennes - Cat 2.2 - Du 10 au 12 avril

1ere étape : Faissault - Attigny - 169 km.

Près de 22° sur la ligne et il s'agit déjà d'une chaleur "orageuse" ! Au départ, on ressent que le peloton est quelque peu "mou". C'est la même chose pour moi, les pulses montent fort mais je sens qu'il me manque "la jiclette" ! Trois hommes ont un bon de sortie rapidement. Derrière, ça roule au train... et c'est pas plus mal. Alors qu'ils possèdent une avance de 4', un groupe sort au sommet d'un GPM. Je suis devant avec Edwig et Romain, mais seul Rom parvient à sortir. Voilà un groupe de 19 aux avants postes. Dans le peloton, aucune équipe ne prend les choses en main bien que bon nombre d'entre elles ne sont pas représentées en tête.

L'écart fluctue toujours entre 1'50 et 2'. Au peloton, on reste vigilant car certains coureurs lâchent prise dans les GPM qui se succèdent à vive allure. Alors qu'à l'avant, Romain est en train de faire mal à tout le monde, ce qui en fait pèter plus d'un, à l'arrière, on pense se diriger vers un sprint du peloton. Peine perdue, à l'entrée du circuit local de 18 km, gros coup de bordure !!! Pensant plus à boire plutôt qu'à me placer, je me fais avoir ! Un groupe d'une trentaine d'hommes, dont Edwig Cammaerts, c'est dégagé. Les Dron, Piva, Devillers et moi-même nous retrouvons dans le second groupe.

Pendant que Romain se fait remonter dans les derniers mètres par les rescapés de l'échappée (il se classe 9e), nous terminons l'étape à plusieurs minutes du vainqueur de Nogent s/ Oise (6'30), en tournant bien les jambes en pensant déjà à demain... 

2e étape : Les Mazures - Les Mazures.

L'étape reine par excellence ! Départ très rapide sur le bord de Meuse. Après une trentaine de bornes, on commence à escalader la première difficulté du jour, à savoir, le col de la forêt d'Hargnies. L'allure est soutenue, Boris Dron en fait malheureusement les frais. Sur le dessus, un gros groupe est sorti avec Gilles Devillers et Romain Zingle. Mais avant d'entamer le terrible Mont Malgré tout (3800m à 8%), ils n'ont qu'une petite trentaine de secondes d'avance. Dans ce fameux mont que je connais bien, l'allure est très rapide, il y a des coureurs partout et il va me manquer 100 mètres pour basculer avec ce qui deviendra le 1er peloton. Pour la petite histoire, c'est Romain qui passe en tête !!! On se retrouve avec un petit groupe en tentant de faire la jonction. Mais à l'avant, c'est la guèrre, ça roule fort. Dans la bosse suivante, La Roche aux 7 villages, notre groupe se dissloque. JM Bideau, de Bretagne Schuller, imprime un rythme beaucoup trop rapide. Ce sera donc à avec 1 Davo et 2 Hollandais de l'équipe Piels que je terminerai la course... Par chance, dans la final et les deux passages de la côte de Bourg-Fidèle, c'est mon petit Louis et Isa qui m'encouragent !!! Ca fait du bien !

A l'avant, le Team Wallonie a frappé fort. En effet, Edwig Cammaerts s'empare de la seconde place derrière le russe Kosyakov. Romain termine au peloton et va chercher 2 beaux tricots, à savoir, celui des GPM et celui du classement "Combiné".

3e étape : Tournes - Tournes

Etape matinale pour une longue journée ! Départ rapide, la première bosse au km 7 fait mal aux organismes pendant que Romain consolide son maillot de grimpeur en passant premier. Ensuite, un groupe d'un quinzaine d'hommes sortent. Personne de dangereux pour le général, l'équipe CAC 41 Roanne du leader roule en tête. Alors que l'écart ne dépasse guère la minute, nous arrivons dans une ascention non répertoriée. Un coureur attaque, je contre direct. Au dessus, le peloton est bien éffilé. Quelques dégâts derrière, mais ça se regroupe. Le leader ont toujours une trentaine de secondes d'avance. A 7 km de l'arrivée, on arrive dans petit mur ! Je pense le monter sur le 53 mais je cale ! Je laisse aller le peloton principal pour terminer avec 4 coureurs dont un cetrain Magnus Backschtet, vainqueur de Paris-Roubaix il y a 5 ans. A l'avant le leader se sont disputés la victoire. C'est le coureur de Beveren, Klaas Sys qui remporte l'étape. Les Gilles Devillers, Edwig Cammaerts et Romain Zingle sont resté sagement dans le peloton. Cette après-midi, pas le temps de ramasser les oeufs, on est parti pour la dernière étpae de 88 km autour de Charleville.

Etape 4 : Charleville-Mézières - Charleville-Mézières.

Départ très rapide avec de nombreuses attaques. Un groupe d'une quinzaine d'hommes prend le large. Il y a quelques "cliens" parmis-eux. Dans l'ascention du Col du Loup, David Piva et moi donnons le ton. Ensuite, ce sont les mieux classés au général qui se font la bagarre. Romain fera la jonction avec le groupe de tête, ainsi que Dimitri Chamion (Bretagne-Shuller), tous deux dans les 5 premiers au général. Au peloton, le Team Wallonnie sème la zizanie afin que l'écart reste constant. L'écart va toujours stagner aux alentours des 30''. Dans l'une des dernières ascention du jour, je laisse le peloton filer avec le sentiment du devoir accompli. Rom mettra quelques "mines" afin de détacher Champion mais en vain. Ils viennent au sprint et Romain s'empare d'une excellente deuxième place derrière Simon. Malheureusement, cette seconde place ne sera pas suffisante, Romain échoue pour 3'' à la deuxième place du classement final ! Dommage, mais il ramène malgré tout 3 maillots distinctifs : jeune, grimpeur et combiné ! Encore un bon pti weekend où Rom a montré à tous sa suppériorité ! Chapeau gars !

Je termine, quant à moi, à la 51e place du classement général. Retrouvez tous les classement sur le site de l'épreuve : http://circuit08.over-blog.com/

18:25 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : circuit des ardennes |  Facebook |

06/04/2009

Triptyque des Monts et Châteaux - Cat. 2.2 - Du 3 au 5 avril

Une équipe, qui sur papier, à fier allure, et qui aura marqué de son empreinte ce Triptyque des Monts et Châteaux 2009 avec un Romain Zingle magistral !

Etape 1 entre Vieux-Condé et Quevaucamps.

Un soleil radieux au départ, ca fait du bien ! L'étape se court à très vive allure. Dès les premiers kilomètres, le russe Samokhvalov sort seul alors que ça roule à bloc. Il empoche le 1er GPM où je me classe second. Après une vingtaine de bornes devant, il est repris. Toute la course sera succession de nombreuses échappées. Alors que le peloton laisse filer 2 hommes, je sors en contre durant quelques kilomètres avant de me relever afin de préserver mes forces. C'est dans la final que 12 hommes sont en tête avec parmis eux, le Fabio Polazzi, alias, le fûté ! (toujours dans les bons coups celui-là !!! Clin d'oeil). A une dizaine de bornes de l'arrivée, le groupe conserve une légère avance. Romain enmène le peloton, je suis en 3e position. Romain accélère, je laisse le trou et notre Rom va produire un effort colossale pour faire le bond sur le groupe de tête. Alors que certains fuyards lâchent prise devant, Romain fait la jonction. En attendant, je fous la zizanie dans le peloton pour le désorganiser au maximum. Contrat rempli puisque le groupe ira au bout et Romain empoche une belle 4e place avec 14'' d'avance sur le peloton au sein duquel, je me suis laisser aller. On notera la chute de Thomas Degand à l'entame du dernier circuit local de 22 km. Heureusement sans trop de gravité, il termine son étape à quelques 14' du vainqueur. J'avoue qu'à l'issue de cette étape, je suis content de mon coup et de cette 4e place pour Romain !

- 4e R. ZINGLE m.t. que le vainqueur
- 19e J. Vangenechten à 14 sec
- 22e O. Pardini à 14 sec
- 35e G. Bille à 14 sec
- 37e J. Paquet à 14 sec
- 94e N. Baïolet à 14 sec
- 143e T. Degand à 14.15

2e étape : Contre-la-montre à Flobecq.

Un tracé assez difficile nous attend. Thierry me dit de faire ce chrono "en dedans" afin de se préserver pour l'après-midi (comme si il présentait quelque chose...Sourire). Même chose pour Thomas et Julien. Je prendrai donc ce chrono à la légère, qui me servira de rampe de lancement pour l'après midi. Mon temps est donc loin d'être une performance ! Mais par contre, Romain va nous sortir un chrono de derrière les fagots et se classant ni plus ni moins que second. Battu de 7'' par Jan Ghyselinck (champion de Belgique Espoirs de la discipline). Par la même occasion, Rom endosse le maillot jaune !!! Du grand Romain en somme !

1. Jan Ghyselinck (Beveren 2000)
- 2. R. Zingle à 7sec
- 32. O. Pardini à 34"
- 39. G. Bille à 40"
- 58. J. Vangenechten à 52"
- 87. J. Paquet à 1' 07"
- 113. N. Baïolet à 1'22"
- 134. T. Degand à 1'43"

3e étape entre Frasnes et Soignies.

Là, c'est claire, on doit prendre les choses en main. L'étape est piégeuse car le vent souffle et il n'y a guère de difficultés. Olivier rempli son rôle à merveil. Il est dans tous les coups sans jamais collaborer. Grosse frayeur à hauteur de Brugelette. Un gros coup d'une quinzaine d'hommes est parti sans aucun de nous. Sous la houlette de Thomas Degand (qui connait la région comme sa poche), les Bille, Paquet, Vangenechten et moi-même allons nous mettre à bloc, c'est le cas de le dire, pour faire la jonction. On se fait vraiment la peau pour rentrer mais c'est chose faite très rapidement. Sacré collectif !

L'équipe tournera a merveil jusqu'à l'arrivée à Soignies où celle-ci sera jugée au sprint. Le vainqueur, Van Stayen, de chez Rabobank sera déclassé pour sprint irrégulier. C'est Boeckman (Davo) qui sera déclaré vainqueur... C'est le tournant de ce triptyque... Romain conserve sa tunique pour 2 petites secondes. Jonas, victime de crampes dans les derniers kilomètres, termine quelque peu attardé.

1. Kris Boeckmans (Davo-Lotto)
- 11. R.Zingle m.t.
- 27. J.Paquet m.t.
- 50. O.Pardini m.t.
- 64. G.Bille m.t.
- 111. N.Baïolet m.t.
- 119. T.Degand m.t.
- 126. J.Vangenechten à 1.06

4e étape entre Beloeil et Tournai

tmc_2009_bis_043Avant le départ, on le sait, on peut faire un gros "truc" aujourd'hui. Romain a la pêche et sa se répercute sur chacun de nous. Départ très rapide, on note de nombreuses attaques, avec à chaque fois du Willems avec ! Les deux frères russes Samokhvalov sortent... comme des motos. Ca roule fort mais eux... sont bouches fermées devant ! Pour nous, ce n'est pas une mauvaise chose. Mais des groupe de contre sérieux se forment. Notamment au dessus du premier passage du Beau-site. Romain et Oli sont avec ! Parfait. Mais à 15 en contre, ils ne parviennent pas a reboucher le trou sur les 2 russes. Allez comprendre !!! Au peloton, il reste Gaetan, Thomas et moi. Jonas et Julien ont rendus les armes après de très très gros efforts !

Au peloton, les Davo de Boeckmans enmènent. Mauvaise chose, à notre arrivée à Tournai, regroupement général ! Reste les deux russes et deux circuits locaux avec les ascentions du Mont St Aubert. Cette fois, c'est Thomas, Gaetan, Olivier et moi qui se remettons à la planche. On rentre à quelques secondes à l'entame du dernier passage. Dans la dernière ascention du Mont St Aubert, c'en est fini pour Thomas, Gaetan et moi, on doit laisser filer... non sans avoir tout donné. Romain ne parviendra malheureusement pas a s'extraire avec un petit groupe et s'est une arrivée massive qui verra la victoire de Planckaert et la 3e place de Boeckmans... ce qui signifie que le maillot jaune lui revient puisqu'il empoche les bonification !!! C'est donc pour une malheureuse seconde que Rom échoue à la seconde place.

Dommage, vraiment dommage mais on retiendra les collectifs de l'éuipe Verandas Willems lors de cette édition 2009. Bravo les gars pour le boulot et bravo à toi, Romain, c'est un plaisir de rouler pour toi !

- 1. Baptiste Planckaert
- 25. R. Zingle à 0 sec
- 32. O. Pardini à 0 sec
- 90. G.Bille à 2.32
- 98.N.Baïolet à 5.41
- 99. T.Degand à 6.11

Classement final :

- 1er Kris Boeckmans
- 2. Romain Zingle à 1 sec
- 3e Jan Ghyselinck à 9 sec
- 29.O. Pardini à 43 sec
- 85. G.Bille à 3.21
- 95. N. Baïolet à 7.12
- 104. T.Degand à 22.04

Les reportages de NoTélé sont visibles en cliquant sur les liens ci-dessous :

Etape 1 : http://www.notele.be/index.php?option=com_content&task=view&id=5691&Itemid=33

Etape 2 et 3 : http://www.notele.be/index.php?option=com_content&task=view&id=5692&Itemid=33

Etape 4 : http://www.notele.be/index.php?option=com_content&task=view&id=5693&Itemid=33

21:09 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/03/2009

La flèche Brabançonne - Cat. 1.1 - Dimanche 29 mars

La météo se lève tout doucement sur Leuven. Les élcaircies se font de plus en plus larges. La crème du peloton est présente et toutes les grosses équipes ont leurs armes bien affûtées à une semaine du "Ronde".

Départ très très rapide à la sortie de Leuven. Ca attaque déjà pas mal. Je suis dans les 10 premiers et sors même un moment avec un Liquigas, mais le peloton rentre très vite. Gaëtan Bille sortira aussi avec un petit groupe. Le peloton a un petit moment de battement mais les reprendra très vite.

Ensuite, c'est un groupe d'une dizaine d'hommes qui sort. Pas de Silence-Lotto avec ! Ils se mettent à rouler pendant quelques kilomètres car les leaders ont l'air de tout donner à l'avant. Après une longue chasse, c'est le regroupement. Les Silence-Lotto se relèvent, mais c'est alors qu'un second groupe (environ 15) resort. Les Silence-Lotto sont encore de la revue !!!

L'écart monte jusque la minute trente mais le Lotto contrôlent bien. Histoire de donner le ton, nous avons plus de 90 km en seulement 2h de course ! Pas de temps mort, ça roule tout le temps à bloc. Pour ma part, je suis bien, mais pas "super". Je suis toujours en quète d'un second souffle. Mais bon, je suis le mouvement.

Arrivée sur les circuits locaux, et là, les 3 bosses du circuit font mal. Elles sont avalées à toute allure. L'écrèmage commence réellement par l'arrière.

Mais voilà, au troisième passage du Bruineput, je veux remettre le 53 sur le dessus et... pas moyen ! Le dérailleur ne semble plus rien vouloir entendre !!! Le peloton s'éloigne, je m'énèrve quelque peu et après beaucoup d'acharnement, il repasse. Je tenterai de rentrer tant bien que mal dans le peloton via les voitures, mais ça roule beaucoup trop vite et la course se termine pour moi, après 160 km. Dommage, mais il est sur que du très bon rythme a été effectué aujourd'hui ! Ca payera !

Victoire de Anthony Geslin (FDJ) devant Pineau et Wegmann. Romain Zingle se classe 79e à un peu plus de 10' et Stefan Van Dijk 90e.

Ci-dessous, quelques très beaux clichés de Bruno Martin du site www.espritcycliste.be

image0010image0011image0012

 

 

 

 

 

 

 

image0008image0009image0013

 

09:43 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : fleche brabanconne |  Facebook |

24/03/2009

Un weekend pour rien...

Vendredi 20 mars - Classique Loire Atlantique - Cat. 1.2 - 160 partants.

Cette épreuve 1.2 est, cette année, différente des autres. En effet, pour cette édition, c'est en circuit de 16km que la course se dispute. Mais voilà, le tracé est vraiment très très difficile. Un vent violent, monter-descendre sans aucun moment de récupération.

Dès le départ, Cédric Collaers prend la fuite avec un autre coureur. Le peloton laisse faire. Il est vrai qu'avec le vent qui souffle, deux coureurs, c'est un peu peu ! Mais cette situation ne va guère durer. Après 1 tour, ça commence à rouler très fort via les équipes Agritubel et Besson Chaussures. Je n'étais déjà pas très bien au début, mais là, ca devient déjà très difficile. Je ne me sens tout simplement pas bien. A l'arrière, les dégâts sont déjà considérable.

Au file des tours, c'est par l'arrière que la course va se décanter. Après plus de 75 km, je me fais lâcher... comme toute l'équipe ce jour-là... pas terrible... mais un bon déblocage (on avait 650 km de voiture dans les jambes de la veille!) pour dimanche.

Dimanche 22 mars - La Roue Tourangelle - Cat. 1.2

Un beau soleil au départ et un peu moins de vent que l'avant-veille à Nantes. Deux boucles de 39 km à couvrir avant une grande partie en ligne avant l'arrivée à Tours. Ca part très rapidement. Un russe seul en tête, alorsqu'au peloton, ça roule fort. Je fais la première boucle de 39 km dans le paquet avant de remonter. Je me sens vraiment très bien. Les bosses me conviennent et je secoue le peloton avant une partie bien exposée au vent. Le peloton est en file, à l'arrière, ça casse. Mais à croire que le bon Dieu du vélo n'est pas avec moi en ce beau dimanche. Km 86, crevaison, dans une petite route, de la roue avant. Je lève le bras en me laissant descendre du peloton. Mais un peloton de 160 mecs, en file indienne, ça prend de la longueur !!! Impossible, pour le voiture de l'équipe (voiture n°19 !!!), de ce frayer un chemin... de plus que la "pseudo-commissaire" n'avait même pas appelé la voiture de l'équipe pour lui signaler ma crevaison... Parce que, dans cette course, nous avons une commissaire féminine de nationalité portugaise, tout simplement un vraie peau de vache qui n'a surement jamais mis son c... sur une selle de sa vie !!! En effet, celle-ci interdit à quiconque de ramener un coureur et ce, même en cas de crevaison ou de chute... Du grand n'importe quoi !!! Bref, 19e voiture, sur 20 équipes... je me fais dépanner, mais le peloton est déjà bien loin. Je vais malgré tout tenter de rentrer pendant une dizaine de bornes mais me voilà en plein vent, tout seul comme un con avec une put... de rage au ventre car je vois bien que ma course est finie.

A cause d'une grosse incapable de commaissaire, me voilà out... un jour où j'étais persuadé de faire un truc... Bref, un weekend perdu. Ce lundi, pas de vélo, je n'en avais tout simplement pas envie...

13:59 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

12/03/2009

Wanzele - Cat. Elite Ind. - Mercredi 11 mars

A quelques 500m du domicile de Lucien Van Impe, nous devions être de la partie. Six coureurs de Verandas Willems sont présents avec James Vanlandschoot, Oli Pardini, Kévin Van Melsen, Philippe Pratte, Cédric Collaers et moi. Six coureurs parmis les ... 210 partants ! Sacré peloton pour les petites routes plates comme une galette des 10 km du circuits.

Ca roule à bloc tout le temps. Souvent en file, je reste dans le paquet, mais plutot sur la fin au vu des sensations médiocre que je ressents. Je suis un peu vide et j'ai bien du mal à forcer sur les pédales. Bref, les tours s'enchaînent à plus de 43 km/h de moyenne jusqu'à 4 tours de la fin, où les "avions" de Vacansoleil mettent tout en file, les relances à 60 à l'heure ! Comme il fallait s'en douter, ça pète, beaucoup de gars laissent des trous et le peloton explose de partout. Trop loin dans le paquet, je l'ai pas le temps de réagir pour me replacer. Après 135 km et un bon entraînement en rythme... clignoteur direction le camion de l'équipe.

Est-ce le contre coup des Trois jours de Flandre, ou un coup d'moins bien ce mercredi, mais je me sens un peu "mou". Les trois jours de récup avant l'Omploop van het Waasland, dimanche, vont faire du bien !

Le classement :

1. Steven Caethoven

11e Mathieu Criquielion m.t.
17e James Vanlandschoot m.t.
25e Kevin Van Melsen m.t.
79e Olivier Pardini m.t.

09:11 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wanzele |  Facebook |

09/03/2009

Drie Daagse West Vlaanderen - Cat. 2.1 - Du 6 au 8 mars

Le vent souffle fort pour la première étape. Le peloton est très nerveux et ça roule très fort. Il n'est pas facile de se placer tellement sa frotte... tout en sachant que ce n'est pas mon fort !

Les oreillettes ont un soucis, Lucien Van Impe ne parvient pas à nous prévenir d'un secteur pavés. Jonas et moi sommes assez loin et les toutes petites routes sinueuses n'arrangent rien. Ca bordure dans tous les sens avant le 1er passage de la ligne au km 78. Il y a plusieurs groupe. Nous sommes dans le dernier avec une vingtaine d'hommes. Malgré notre chasse, nous ne rentrerons pas. Fini ! A quelques 100 km, nous allons malgré tout serrer le dents et aller jusqu'au bout. C'est à plus de 21' que nous franchirons la ligne... bien mort. On note l'abandon de Sven Van den Houte, dans un mauvais jour.

1er Johnny Hoogerland (Nl)
2e Jens Mouris (Nl) à 17 secondes
3e Kevyn Ista

23e Stefan Van Dijk à 17 secondes
26e James Vanlandschoot à 17 secondes
48e Mathieu Criquielion à 17 secondes
113e Kevin Van Melsen à 13.14
145e Olivier Pardini à 14.16
147e Nicolas Baïolet à 21.53
153e Jonas Vangenechten à 21.53

Le temps est clément mais frais pour la seconde étape à Handzame. A coeur de revanche sur moi-même, je meplace directement en tête de peloton. Les sensations sont excellentes. Je tente à de nombreuses reprises de me glisser dans les coups. Je ferai d'ailleurs un gros effort pour faire la jonction avec un petit groupe qui sortait, alors que le peloton semblait se relever. Pas de bol, quelques kilomètres plus loin, ça rentre ! L'équipe roule en parfaite symbiose. On a à chaque fois du Willems avec. Mais là, pas de bol, le peloton va laisser filer 3 gars et se relever. On passe vraiment de peu à côté !!! Dommage. Ensuite, c'est l'équipe Vacansoleil qui prend les choses en mains. Ils impriment un bon rythme à tout le peloton. A l'entrée des circuits locaux (3 x 10 km), ça roule à bloc dans le vent. Certains sont lâchés. Au dernier circuit, à 5 ou 6 km de l'arrivée, crevaison de Mathieu Criquielion ! Je l'attend pour le faire rentrer mais ça roule bien trop fort. Il arrive a faire le bon.. mais sur un groupe de lâchés. Je termine en roue libre à 2'30 de l'italien Napolitano. Excellent tire groupé de l'équipe avec Stéfan, James et Jonas. Ca nous vaut la 1ere place à l'inter équipe de l'étape !

1er Danilo Napolitano (Ita)
7e Stefan Van Dijk dans le même temps
14e Jonas Vangenechten m.t .
16e James Vanlandschoot m.t .
106e Kevin Van Melsen à 1.16
127e Olivier Pardini à 1.16
132e Mathieu Criquielion à 1.16
139e Nicolas Baïolet à 2.30

Troisième et dernière étape à Torhout. L'étape ou les bosses comme le Montenberg, Mont Rouge, Mont Noir et Kemmel se succèdent. Un vent à décorner les boeufs souffle ! Dès le départ, c'est rapide et nerveux. Mes sensations ne sont pas terrible après une mauvaise nuit de sommeil. A l'approche des premiers monts, ça frotte très fort et ça commence à bordurer sérieusement. J'éprouve beaucoup de mal à me replacer je vais sauter. Je rentre au pied de la première bosse mais je lâche aussitôt, les jambes ne répondent plus. Avec Jonas, que je rejoindrai après le Kemmel, nous irons jusqu'au ravito avant de déposer les armes. Cette étape aura vu de nombreux coureurs arrêter.

James Vanlandschoot se classe 14e de l'étape ; Stefan Van Dijk 17e ; Olivier Pardini 73e à 4'02 et Mathieu Criquielion 74e. 

Au classement général final :

16e S. Van Dijk à 29 sec
18e J. Vanlandschoot à 29 sec
69e M. Criquielion à 5.47
93e O. Pardini à 19.46

Voilà qui clôture un weekend assez fatiguant au point de vue mentale tant la course était nerveuse. Ca m'aura néanmoins permis de "taper dedans" afin d'acquérir de la condition. Cette semaine s'annonce plus calme, avant, la semaine d'après, les premières "belles" courses avec la Classique Loire Atlantique et la Roue Tourangelle.

Ci-dessous, des photos du G.P. Samyn prises par Bruno Martin du site : www.espritcycliste.be

image0006image0003image0007

10:27 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/03/2009

G.P. Samyn - Cat. 1.1 - Mercredi 4 mars

Après un weekend, disons, meilleur au niveau météo (on se dit, ça y est, on en est quit' pour cet interminable hiver), voilà le retour de la pluie et un thermomètre affichant péniblement 4° !!!

le_samyn09_058Départ rapide, chacun a superposé les couches afin d'avoir le moins froid possible. De nombreuses tentatives d'échappées se forment, mais rien de sérieux. A l'entame des quelques bosses du circuit en ligne, ça commence à casser. Au dessus de la côte de Papin, ça bordure et il y a de gros dégâts à l'arrière.

Ensuite, petit moment d'accalmie, je me replace en tête de peloton. La pluie ne nous quitte pas et on se concentre pour garder les yeux sur la route tant l'eau et les saletés nous viennent à la figure. C'est alorsque les AG2R embrayent. Ils sont à 4 à donner un gros rythme au peloton. Je suis le cinquième et j'avoue que je suis "en prise". En effet, lorsque je me retourne, le peloton est explosé ! Nous ne sommes plus qu'une cinquantaine. Mais je prends un "coup de froid", les jambes sont complètement bloquées, surement tétanisées par le froid. Mon corps semble avoir de plus en plus de mal à se réchauffer ! Comme un "bleu" je vais pèter de ce groupe (non de d...). Groupe dans lequel se trouve toujours Romain, Julien, Stéfan, Mathieu et Philippe.

Je serai repris par un peloton d'environ 80-90 gars, le groupe des battus... Au passage de la ligne, c'est direction le mobile-home pour se réchauffer ! Bref, journée galère... vivement le printemps !!!

Sur les 44 coureurs à l'arrivée, Wouter Weylandt s'impose. Stefan Van Dijk se classe 17e et Mathieu Criquielion 33e.

Photos de Cédric Di Léo.

le_samyn09_042le_samyn09_043le_samyn09_059

21:10 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : samyn |  Facebook |

03/03/2009

Après ces deux premières belge...

Omloop Het Nieuwsblad - Cat. 1.HC - Samedi 28 février

het_volk09_026Le grand cirque se remet en marche. Arrivée sur l'immense place de Gand devant un public venu ... en très très gande masse ! De mémoire de coureur, je n'ai tout bonnement jamais vu autant de monde ! Vraiment impressionnant. A notre sortie des véhicules, nous sommes assaillis d'amateurs de cyclisme en tout genre. Pour aller à la signature, nous devons nous frayer un chemin, tant bien que mal, entre tout ce monde. C'est la grande fête au vélo ce samedi et nous sommes là !

Pour ma part, le stress se fait sentir, quelles vont être les sensations face à des calibres de Boonen, Gilbert, Flecha, Steegmans, Hushovd, ... Départ très rapide, ça roule très fort mais rien ne sort (49km dans la 1ere heure). Je me sens assez bien. Après une trentaine de bornes, je me place aux avants postes pour tenter de me glisser dans un coup. Après quelques tentatives, je me laisse le temps de récupérer. Un coup parviendra à sortir avec des gars comme David Boucher et Jean Zen. Sachant que je vais être dans le dur dans les pavés, je joue les équipiers. Oli Pardini crève après 90 bornes. Je lui passe ma roue et rentre assez rapidement. Il cassera encore un rayon un peu plus tard et je l'attend en queue de peloton. Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est très nerveux ! Ca frotte et ça se "gamelle" de temps en temps. Dans le Nokereberg, une sale bosse pavées, je perd le contact. Je parviendrai à rentrer mais pour "re-pèter" dans le Kruisberg, à 50 km de l'arrivée. Une finalité disons... prévisible dans une course 100% "flahutes". Mais bon, je suis assez satisfait des sensations que j'avais et des 160 bornes effectuées.

het_volk09_027Au final, James Vanlandshoot termine 42e à 45'' du Thor Hushovd ; 115e Stefan Van Dijk à 12'32 ; 132e Sven Van den Houte m.t. et 134e Mathieu Criquielion m.t.

Photos : C. Di Léo

Des photos sont disponibles sur le site de l'équipe : www.verandaswillems-cycling.be

Kuurne-Bruxelles-Kuurne - Cat. 1.1 - Dimanche 1er mars.

Moment très difficile lors du départ fictif. Nous nous arrêtons juste devant chez les parents du regretté Frederiek NOLF. Le directeur sportif de son équipe Vlaanderen-Mercator remet aux parents, effondrés, une peinture de leur fils défunt. Pas un bruit dans la rue, le moment est très difficile, j'en avais la chair de poule !

Mais la course reprend ses droits, l'allure est encore très rapdie. On pense qu'un coup va sortir, mais rien n'y fait. Toutes les équipes veulent être avec. A l'entame de la 1ere bosse, je tente ma chance. Je suis rejoins par un Bouygues, mais le peloton remet en route et nous sommes engloutis. Je me sens encore assez bien mais la nervosité est omniprésente. Je joue encore les équipiers pour ramener les vestes, prendre les bidons. Autant s'entraîner à ça ! La particularité de Kuurne est que la course se joue sur 20 km. En effet, les principales difficultés se situent entre le km 90 et le km 110. Tout le monde veut être devant. Ca frotte très fort et un peu avant le Vieux Kwarmont, une chute collective plaque au sol Stefan Van Dijk, Philippe Pratte, Mathieu Criquielion et Olivier Pardini. Un peu en retrait, je dois mettre peide à terre. Notre mécano ne sait plus où donner de la tête  ! Malheureusement, une fois remonté en selle, la course est bel et bien finie. Il ne nous est plus possible de rentrer et le peloton est explosé de toute part ! Vraiment la guigne ce dimanche !

Bref, ça ira mieux la prochaine fois. James Vanlandschoot, à 5 km de chez lui, termine 36e à quelques 8'18 de Tom Boonen. Jonas Vangenechten, pour sa première course, termine 88e à 8'50.

09:28 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/02/2009

G.P. Marseillaise et Etoile de Bessèges

DSCN0584Me voilà de retour au bercail après deux longues semaines d’absence. Ca fait du bien ! Comme je l’avais indiqué dans l’article précédent, le stage s’est déroulé dans la bonne humeur et avec un travail qualitatif. Une partie de l’équipe est donc remontée vers la Belgique alors que les autres sont descendus vers Marseille pour l’épreuve d’ouverture du calendrier européen.

G.P. de La Marseillaise – Cat. 1.1 – 142 partants.

DSCN0582Le temps est à la pluie peut avant le départ mais il va s’ouvrir peut à peut. C’est l’heure des retrouvailles entre coureurs, l’ambiance est bonne enfant.

Pour ma part, une pointe de stress est présente. Quelles sont mes sensations en course après une semaine de stage où je me sentais bien ?

Départ très rapide sur un circuit très sinueux, pas le temps de récupérer… les pulses sont « à bloc » ! Après 30 bornes, il y a déjà des dégâts ! A l’entame du long col de l’Espigouillez (environ 10 km d’ascension), je ne suis pas au mieux. De plus, je suis mal placé au pied et je subirai le rythme jusqu’au temps où je devrai lâcher prise. Je me retrouve avec mon équipier Van Dijk, Sébastien Chavanel et Cyril Bessy. A quatre, nous irons au bout des 136 km de cette épreuve difficile, mais nous ne serons pas classés car les délais n’étaient que de 6%. Peu importe, la remise en jambes n’a pas été de tout repos !!!

Etoile de Bessèges – Cat. 2.1  – Etape 1 : Bellegarde – Le Grau du Roi – 128,6 km

Première étape, tout le monde veut se montrer à son avantage. Je reste bien placé, je tente même une escarmouche accompagné de deux autres coureurs. En vain, le peloton ne nous laisse pas faire ! Par la suite, trois coureurs vont s’extirper, le peloton se relève. Lorsque l’écart sera de 7’, ça remet en route. L’allure est bonne jusqu’aux circuits locaux (5 tours de 5km), qui consistent à des allers-retours entre ronds-points ! Les équipes de sprinters emmènent un solide train. A ce petit jeux, c’est Jimmy Casper qui sera le plus rapide. Le coureur de Besson Chaussures SojaSun imposera sa loi. Stéfan Van Dijk se classe 8e et les toute l’équipe rentre dans le paquet.

Etoile de Bessèges – Etape 2 : Nismes – St Ambroix – 149,2 km

Départ sur les chapeaux de roues. Après quelques kilomètres, il y a déjà des bordures qui se forment. Le vent est bien présent et ça roule fort. Ayant du mal à le replacer, je ferai le yo-yo à quelques reprises avec le peloton et d’autres coureurs. Alors qu’il y a déjà pas mal de dégâts à l’arrière, je vais sauter… seul dans la nature. Nous ne sommes alors qu’au kilomètre 45 !!! Seul je vais prendre mon rythme et arriver sur les circuits (km 110). Je reviendrai sur Kévin Van Melsen et un autre coureur. Je termine la course  à plus de 10’ de Jimmy Casper… un jour sans ! Stéfan Van Dijk se classe 6e et James Vanlandschoot 19e. Par contre, nous perdons Sven Van Den Houte et Mathieu Criquielion sur abandon !

Etoile de Bessèges – Etape 3 : Branoux Les Taillades – La Grand’Combe – 133,4 km > 86 ,5 km

Sur le lieu de départ, il pleut à sceau, fait un petit 7° et il y a même de la neige sur la route ! Petite accalmie avant le départ, nous sommes partis ! Après 7 km de course, dans la première ascension, il drache ! On est tous percé ! Mais le pire, ce sera après une petite quarantaine de bornes, à l’entame d’une seconde ascension, le peloton se fait arrêter par les commissaires ! Et oui, nous sommes chez les pros, mais il y a eu une erreur de parcours !!! Grosse discussion entre les commissaires, organisateurs et quelques coureurs. Tout le monde veut annuler ! Il pleut toujours autant, ça tourne même en grêle, des trompes d’eau coulent sur la route, ça devient vraiment dangereux ! Après qu’un nouveau départ ait été donné, le peloton est décidé à regagner l’arrivée tranquillement. Mais ce sera sans compter sur certains « tarés » du peloton qui remettront le feu aux poudres. Ca réattaque de partout alors qu’on nous annonce que l’arrivée sera jugée au premier passage de la ligne (soit 55 km en moins que prévu). Rapidement, des groupes se forment en tête. Pour ma part, je rejoindrai l’arrivée dans un « grupetto » d’une quarantaine d’hommes avec Philippe Pratte et Oli Pardini. C’est complètement frigorifié que nous rejoindrons le mobil home avant une douche bien méritée ! Quelle journée !!!

Etoile de Bessèges – Etape 4 : Casino des Fumades – 153 km

DSCN0612nAu lendemain de l’étape chahutée, certains ont à cœur de prendre leur revanche. Départ hyper rapide, 48 km dans la première heure. Un premier groupe va s’extraire au sommet du premier GPM. Au deuxième GPM, après une soixantaine de bornes, les gros bras du classement général (Voekler, Trofimov, Fedrigo, …) font la jonction « à la pédale ». Impossible de prendre le sillage ! Au total, ce sont 23 hommes qui sont en tête avec toutes les grosses équipes représentées. Le peloton s’avoue vaincu et c’est avec un retard de plus de 6 minutes que nous franchirons la ligne. Victoire de l’ancien suspendu pour dopage à la testostérone ( !!!) Bjorn Leukemans (Vacansoleil). Je suis classé 44e.

Etoile de Bessèges – Etape 5 : Gagnières – Bessèges – 143 km

La der’ ! Un vent piquant et des températures bien fraîches pour ce dimanche matin. Quatre grands tours de 24 km avec départ au pied d’une bosse de 2,5 km suivi de 7 tours de 7 km dans Bessèges. Départ sur les chapeaux de roues. Un groupe s’extirpe au sommet de la bosse du départ. 8 hommes devant. Kévin Van Melsen tente la jonction mais va malheureusement échouer à une centaine de mètres du groupe ! Pas de bol ! Ensuite, l’équipe Bouygues prend les choses en mains. L’écart étant monté à plus de 5’, Lucien Van Impe décide de nous faire rouler avec les équipiers de Voeckler. Philippe Pratte, Kévin et moi nous postons en tête afin d’assurer le tempo. A l’entrée des circuits locaux de Bessèges, l’écart est descendu à 2’30-3’. Malgré l’aide (tardive) des Landbouwkrediet et des AG2R, nous ne ferons pas la jonction et c’est donc Jean-Eudes Demaret (Cofidis), faisant partie de l’échappée matinale, qui l’emporte. Le peloton franchira la ligne une bonne minute plus tard. Voilà donc l’Etoile de Bessèges bouclée !!! Thomas Voeckler, vainqueur final, nous remerciera même du coup de main apporté ! sympa !

Tous les résultats se retrouvent sur le site de l’équipe www.verandaswillems-cycling.be

> Les Photos sont disponible dans "ma galerie photos".

DSCN0586

10:08 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : besseges |  Facebook |

11/11/2008

Jogging de l'Armistice Mardi 11 novembre

En cette entre-saison cycliste, quoi de mieux que de se faire plaisir sur des épreuves locales. Le vélo est resté au garage cette fois car il s'agissait du jogging de l'Armistice qui se déroulait à Momignies. Romain Zingle devait se joindre à moi, mais le tournoi de foot de Blégny (au profit de la Fondation Damien) lui a laissé des traces dans les jambes ! Avec Louis et Isa comme supporters, je venais essentiellement pour le fun et surtout, pour ne pas "taper dedans", après seulement une semaine de reprise et ... trois séances de jogging depuis huit jours.

La course se déroulait en deux tours de circuits de 5,4 km soit 10,8 km. J'ai bien géré ma course, parti tranquillement, j'ai gardé mon rythme de croisière sans me mettre dans le rouge. Dans ce style d'épreuve, j'ai toujours l'endurance, mais il me manque le rythme et la vitesse à pied. Mais bon, j'ai pris mon pied, et sur les 132 participants, je termine à la 10e place en 39'44, pas trop mécontent de moi pour une première. Pour info, le vainqueur me met quand même 4'05 ... mais rien à comparer !!!

Des photos seront prochainement disponible sur site de Denis Hardy.

Le classement :

1. Pasque Fabrice les 10,8 km en 35'39

2. Hautier Guillaume en 36'13 ; 3. Hardy Michaël en 38'08 ; 4. Groenne Michaël en 38'10 ; . Lust Christophe en 38'12 ; ... 10. Baïolet Nicolas en 39'44 ; ...

20:14 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : jogging |  Facebook |

05/10/2008

Circuit Franco-Belge - Cat. 2.1 - Du 2 au 5 octobre

Un plateau d'équipes et de coureurs hyper relevé, une épreuve assez selective mais alors... une vraie météo d'automne "à la Belge".

1_-Groupe-GobertLa première étape entre Maubeuge et Mons-en-Pévèle va déjà s'avérer difficile. Pas de pluie mais un vent très costaud et une température "fraîche". Ca démarre sur les chapeaux de roues. Le peloton est bien effilé, j'ai quand même du mal à me placer. Les jambes sont lourdes, je subis. Un coup de bordure viendra scinder le peloton en plusieurs parties. On chasse pour rentrer et on y parvient au bout de pas mal d'efforts. Plus on avance, et moins je me sens bien. Je passerai pas mal de temps dans les voitures, sans forces !

Dans les circuits locaux, à 45 km de l'arrivée, ça rebordure sec. Avec un groupe d'environ 35 hommes, on est dehors. Un joli groupe avec entre autres 2 CSC, 3 Landbouwkrediet, ... On terminera à "seulement" 13' du "monstre" Boonen, impressionnant comme il est affûté ! Les joues toutes émaciées, des veines sur toutes les jambes malgré le froid ! Terrible !!!

Deuxième étape au départ de Bray-Dunes. Une pluie battante s'abat sur nos têtes depuis le matin. Cinq petits degrés au thermomètre. Peu avant le départ, la pluie s'estompe mais le vent prend le relais. Sur la ligne, je ne la sens pas du tout. En plus que les jambes ne répondaient guère la veille, je ne suis pas en confiance du tout ! Heureusement, le départ est plutôt calme. Les routes détrempées et boueuses semblent calmer les ardeurs des pros. Ouf !!! Dans le monts de Cats, au km 47, je serai victime d'une crevaison. Je réintégrerai rapidement le peloton. A Ploegsteert, alors que ça commence à bordurer et que certains lâchent prises, Philippe Pratte est victime d'une crevaison. Avec Thomas et Pierre, on le ramène au peloton. Ensuite, à l'entrée des locaux, ça bordure une nouvelle fois, la pluie est maintenant avec nous. Sans forces, je lâche prise. J'effectuerai un des 3 circuits locaux en tentant de rentrer dans les voitures, mais il n'en sera rien, c'en est fini de ce Franco-Belge... Par ailleurs, Jonas, qui se sent super bien depuis le début a été nous chercher une superbe 4e place dans cette étape ! Chapeau !!!

Franco%204-%20196Ajout : Jonas ne s'est pas contenté d'une seule 4e place. Il vient de rééditer son "exploit" par une nouvelle 4e place dans cette ultime étape disputée dans des conditions dantesques. Il se classe 2e du sprint du premier groupe, juste derrière les 2 échappés (Rosseler et Flecha). Seul Wouter Weylandt l'a battu dans ce sprint. Au final, Jonas va chercher une excellente 14e place (sur seulement 51 classés au général!!!). Du tout grand Jonas qui termine en beauté !!!

DSC_0109Voilà qui referme ma campagne 2008. Une saison qui aura été quelque peu particulière avec l'arrivée de notre petit Louis. Il a fallu gérer tout ça le mieux possible. Je pense avoir malgré tout pu me montrer à mon avantage à plusieurs reprises. Il me manque un petit quelque chose en cette fin de saison mais je suis quand même fier d'avoir pu gérer le boulot, le pti marmot et le vélo...

Vu les conditions météo actuelles, je préfère arrêter les frais et prendre bien le temps de recharger les batteries. Je sens que j'en ai bien besoin.

Je vais par la même occasion, pouvoir profiter de Louis au maximum !

11:47 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : franco-belge |  Facebook |

28/09/2008

Gooiksepijl - Cat. IC 1.12 - Dimanche 28 septembre

Une superbe journée d'arrière saison nous attend. Il s'agit même plutôt d'une journée de printemps avec les quelques 20° et ce beau ciel bleu.

Départ ultra rapide pour les deux boucles de 28 km. De nombreuses escarmouches sont tentées mais l'allure est beaucoup trop rapide pour s'extraire. Je tente mon va-tout à quelques reprises, mais on sent bien que ce n'est pas prêt de casser !

Pour les suiveurs, la course sera d'ailleurs quelque peu "monotone". Un groupe de 5 hommes aura un maximum de 30'' à 30 km de la fin. L'allure est toujours aussi rapide. A l'entame du dernier tour, la jonction se fait. Le peloton est donc groupé. Avec Pierre Drancourt, Thom Degand et Laurent Carton, on se place aux avants-postes pour faire le train en vue du sprint pour Jonas Vangenechten. Laurent Carton fera d'ailleurs un boulot impressionnant jusqu'à la flamme rouge. Jonas sera malheureusement un peu enfermé et se classera bon 8e. Dommage, mais le fait d'avoir bossé pour l'amener jusque là fait bien plaisir. Je termine en roue libre dans le paquet. Victoire du coureur de PWS Eijsen Frédéric Robert.

Au final, les 150 km ont été "engloutis" en moins de 3h20 soit 45,1 km/h de moyenne ! Belle petite journée... Sourire

20:54 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gooik |  Facebook |

21/09/2008

GP Bruyère- Hotton - Top Comp. - Samedi 20 septembre

>>> Info : Des photos du Grand Prix de Wallonie sont en ligne sur http://www.espritcycliste.be/?page=diapo&gal=524 Dans la rubrique "Aywaille", on peut voir quelques clichés de moi.

Excellents résultats d'ensemble avec la 2e place de Thomas Degand, la 5e de Romain et la 8e de Phillippe. Le GroupeGobert.com remporte l'interéquipe !

160 coureurs pour cette ultime manche de la Top Compétition. Bert De Backer est toujours leader avec 2 points d'avance sur Bjorn Coomans. La lutte sera serrée. En ce qui nous concerne, le briefing d'avant course est clair : protéger les leaders que sont Romain, Philippe et Thomas. D'après le DS, Jean-Marc Rossignon, on peut en mettre plusieurs dans les 10. A nous de bien faire...

Départ hyper rapide, on sent une certaine tension dans le peloton. Je remonte bien vite le peloton et tente plusieurs fois de me glisser dans les coups. Je ne me ménage pas, je me sens assez bien ! Après plusieurs petits coups infructueux, c'est un groupe de 19 qui s'extrait... au moment où j'attend Thomas qui a du satisfaire un besoin pressant ! Parmis les 19, on retrouve Romain et Philippe. A titre indicatif, durant les deux premières heures, 86 km ont été parcourus. Peu avant le passage de la ligne (km 90), je me glisse dans un contre de 25 hommes dans lequel on retrouve Thomas Degand, Bert De Backer, Dennis Vannendert, Dimitri Claeys, ... L'écart avec le groupe de s'amenuise. Dans une portion du circuit très difficile (montées-descentes a répétitions), certain, dont Thomas, parviennent à faire la jonction avec un groupe de tête qui se disloque. Ce sont, pour finir, 16 hommes qui sont devant. Je suis toujours dans le contre de plus ou moins 25 hommes. Trois GroupeGobert boy's sont dans les 16.

Mais après une longue portion descendante, on entame une bosse assez raide. Les changements de rythmes sont très nombreux et me seront fatal ! Je lâche prise, plus de force...

Par la suite, un groupe me reprendra. Bien que la course soit jouée, ces mecs roulent comme si on était pour la gagne... N'étant plus motivé pour me décarcassé pour une 60e place, je rends les armes avec le sentiment du devoir accompli à 20 km de l'arrivée, après 154 km de course.

Comme indiqué ci-dessus, la performance de l'équipe est à la hauteur des espérances. Trois coureurs dans les 10 et le classement de l'interéquipe en prime. On cloture donc en beauté la Top Compétition 2008 !

Le classement :

1 DE GENDT Thomas CYCLING-TEAM-DAVO 4:21:00
2 DEGAND Thomas GROUPE GOBERT.COM.CT 0:00:00
3 CALLEEUW Joeri TEAM BOUWKANTOOR LIPPENS-DESCHUYTTER 0:00:10
4 HERMANS Ben CYCLING-TEAM-DAVO 0:00:10
5 ZINGLE Romain GROUPE GOBERT.COM.CT 0:00:10
6 POLAZZI Fabio PCW BODYSOL-EUROMILLIONS-PÔLE CONTINENTAL 0:00:10
7 EYSSEN Yannick PWS EIJSSEN KEMPISCH CYCLING TEAM OVER 0:00:14
8 PRATTE Philippe GROUPE GOBERT.COM.CT 0:00:14 ... 44. Vangenechten Jonas GROUPE GOBERT.COM CT 0:07:10 ...48. Bille Gaëtan GROUPE GOBERT.COM CT 0:07:10

08:45 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : gp bruyere |  Facebook |

17/09/2008

Grand Prix de Wallonie - Cat. 1.1 - Mercredi 17 septembre

Un très beau plateau de coureurs au départ tels que Visconti (vainqueur à Fourmies), Garzelli, Rosseler, Moreau, Voekler, Fedrigo, Steegmans, Mc Ewen, Tombak, Pineau, De Waele, ... j'en passe et des meilleurs. C'est toujours un excellent moment de pouvoir échanger quelques mots avec ces grands noms du cyclisme...

Passons à la course, après 7 km de fictif, la course est lancée. Ca roule très très fort, peloton en file. Après environ 25 bornes, quatre hommes sortent dont les Wallons Habeaux et Gourgue. Dans le peloton, ça se relève, je peux enfin satisfaire un besoin prèssant !!! Ensuite, ce sont les équipes Quick-Step et Aqua&Sapone qui font le tempo. L'écart, qui était jusque là de 7', fond comme neige au soleil.

La jonction se fera à une grosse quarantaine de kilomètres de la fin. L'allure est vive, pas toujours facile de se replacer.

Alors que la côte de Lustin fait de gros dégâts, je m'accroche. Mais la bosse suivante, qui se voit la dernière avant la Citadelle, va m'étre fatale. Les Quick-Step enmènent un train d'enfer. A Wepion, je lâche prise... à une dizaine de kilomètres de la fin.

Je termine avec Cherel, qui s'est payé un "tout droit" dans la descante de Lustin. Au final, je suis 100e tout rond, à 4'45 de Stéfano Garzelli. Au final, 140 des 168 coureurs au départ ont franchis la ligne.

Certains diront que nous n'avons pas attaqué??? Avec le train des Quick-Step et Aqua&Sapone, il ne servait à rien d'aller faire "un petard mouillé" devant. Par contre, quand ça embraye dans la finale, c'est différent...il manque alors 100 watts !Clin d'oeil

Pour le GroupeGobert.com, Thomas Degand se classe 48e à 1'34, Pierre Drancourt 50e à 1'35, Philippe Pratte 65e à 2'47, Cédric Collaers 121e à 10'15, Jonas Vangenechten 135e, Oli Pardini 137e et David Piva 138e à 11'17 

21:00 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : gpw |  Facebook |