06/04/2008

Triptyque des Monts et Châteaux - Cat. 2.2 - du 4 au 6 avril

Excellente prestation générale de l'équipe avec le maillot du classement par points (O. Pardini) et plusieurs top 10...

Etape 1 : 170 km

Départ sous le soleil ! Ca faisait longtemps ! Etape assez nerveuse avec énormément d'attaques. Je suis dans tous les coups, mais le peloton ne laisse aller personne. L'équipe est bien homogène et le Groupegobert.com a toujours un homme à l'avant. Romain Zingle remontera une fois devant, dans les 20 derniers kilomètres, et il sort avec un groupe de 9 hommes. Derrière, un groupe de 20 hommes avec David Piva. Les 9 coureurs se disputent la victoire et Romain, après avoir attaqué dans les derniers hectomètres, termine 9e à 2'' du vainqueur Thomas De Gendt. David est 20e et le reste de l'équipe dans le peloton, à 50''. Mes sensations étaient vraiment bonnes, manque de chance pour être avec cet ultime coup.

Etape 2 : Contre-la-montre de 8,4 km (matin)

Départ à 9h50 après une mauvaise nuit de sommeil et un échauffement trop court. Ces chronos, assez courts, ne me conviennent pas du tout. Je fais le maximum mais mon temps de 11'43 me classe "dans la moyenne". Super chrono d'Olivier qui prend la 6e place à 8'' de Vermotte.

Etape 3 : 127 km (après-midi)

Etape une nouvelle fois nerveuse. De nombreuses attaques, mais jamais de coups sérieux. Je prends la 2e place d'un "rush" à Flobecq. Je me sens une nouvelle fois très bien. A l'entrée de Chièvres, pour les circuits locaux, ça bordure beaucoup et il y a pas mal de cassures. Mal placé à ce moment là, je fais quelques efforts pour me replacer. Romain sort avec un Rabobank à quelques 35 km de l'arrivée. Ils seront rejoints par 5-6 hommes. A l'avant du peloton, je contrôle toutes les tentatives d'attaques. Malheureusement, Romain va être victime d'un gros coup de "fringale". Il lâche prise à l'avant. Aussitôt informé, je tente d'organiser la chasse et je me mets à plat ventre devant. Nous rattrapons Romain, alors 4e du général.

A une quinzaine de kilomètres de l'arrivée, Romain est en difficulté au peloton. Jonas et Olivier l'attendent. Le directeur sportif me demande d'attendre Romain pour laisser à Jonas et Oli, toutes leurs chances au sprint. A deux reprises, je tente que Romain s'accroche, mais il est définitivement "out" ! Le D.S. me dit de continuer. Les commissaires me feront "gentillement"  barrage, et je ne pourrais, malgré un très gros effort, réintégrer le peloton. Arrivée au sprint massif et 2e place pour Jonas et 5e pour Oli. Je termine à 1'54 du peloton. Romain est à 5'.

Etape 4 : 164 km

Le très mauvais temps annoncé ne semble pas arrivé ! Tant mieux !!! Départ en boulet de canon. Romain, frustré de sa défaillance de la veille, sort dans un groupe de 7 hommes. Le peloton semble laisser aller. En tête du peloton, je contrôle absolument tout. Même les Rabobank (qui ne sont pas dans l'échappée), je les contre tous les uns après les autres. Je me sens super bien jusqu'au moment où, après avoir contré un gars, ce dernier ce rabat brutalement au niveau de ma roue avant. Ni une ni deux, je passe de 60 km/h à 0 en une fraction de seconde. Je prends tout sur le côté droit. Vélo bien amoché ! Avant de me relever, je prie pour qu'aucun coureur ne vienne me percuter. Par chance, je suis évité. Après avoir changé de vélo et réintégré le peloton, j'ai un peu de mal "à m'y remettre". Je ne parviens pas à me replacer avant les monts, et je me ferai sortir après les "Papins". Le "Beau Site", juste après, n'arrangera rien. C'est la mort dans l'âme que la course s'achève pour moi... Très déçu.

Oli se classera 2e, Romain Fondard  6, Jonas 7, Romain Zingle 15e.

Au général, Oli se classe 8e et David 24e. Au classement par équipe, le  Groupegobert.com termine 3e derrière les Beveren 2000 et les Rabobank.

Des photos sur la galerie de Thomas Loquet : http://picasaweb.google.fr/ironcroquette/BaioletTmc2008

http://picasaweb.google.fr/ironcroquette/Tmc2008

 

21:23 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/04/2008

Championnat du Hainaut Contre-La-Montre - Sirault

pDSC_0072 043

 

Un nouveau tricot "Champion du Hainaut" pour la garde robe !!!

Deux tours de circuits à parcourir. Quelques faux plats, mais un vent assez fort. Il semble même s'être renforcé depuis quelques minutes.

Je m'élance à 15h56 après un bon échauffement. Didier Paindaveine, J-M Rossignon et Isa dans la voiture.

Je m'élance "en dedans" pour effecuter le premier tour en gérant bien mon effort. Le tracé est rendu vraiment difficile avec le vent. Il est assez difficile d'enmené le braquet. Je joue la carte de la vélocité.

Je lâche un peu "les vannes" pour le second tour tout en me sentant quelque peu "collé". Dur dur mais cet effort en solitaire va payer car je remporte le titre chez les Elites sans contrat en 36'32 (25,8 km). Je devance Adam Gawlik de 19'' et Stéphane Leveillé de 1'19.

Voilà donc encore une victoire qui est de bonne augure à deux jours du Triptyque des Monts et Châteaux !

Côté espoirs, Romain échoue à la deuxième place à 30'' de Jonathan Dufrasne.

Allez faire un petit tour sur le lien ci-dessous. Il s'agit de quelques beaux clichés que mon pote Thomas Loquet à prises lors du chrono. On remarque qu'il maîtrise bien l'engin !

 http://picasaweb.google.fr/ironcroquette/Sirault

DSC_0080 051bLe classement :

Elites : 1. Baïolet Nicolas en 36'32 ; 2. Gawlik Adam en 36'51 ; 3. Leveillé Stéphane en 37'51 ; 4. Goosens Julien en 37'54 ... 8.Soissons Jefferson en 38'36

Espoirs : 1. Dufrasne Jonathan en 34'21 ; 2. Zingle Romain en 34'51 ; 3. Honorez Jérémy en 36'30

DSCN6862DSCN6863DSCN6867

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos d'Isa. D'autres dans Ma Galerie Photo !

21:35 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : cp hainaut |  Facebook |

31/03/2008

La Flèche Brabançonne - Cat. 1.1 - Dimanche 30 mars

DSCN6832Un plateau digne d'une Coupe du Monde... plus nous ! C'est au côté des Bettini, Pozzatto, Zabel, Freire, Dekker, Visconti, Gilbert, Chavanel et compagnie qu'on prend le départ sur une place de Leuven noire de monde.

Peu avant le start, c'est la musique du film Christophe Colomb, Vangelis, qui nous accompagne. On a vraiment l'impression qu'on part sur le front de la guerre ! Impressionnant !

La première heure se court à bloc. Tout le temps en file indienne sous une pluie qui ne nous quitte (et nous quittera) pas depuis le départ. Jusque là, je subit et attend que ça se passe. Certains gars sont déjà en train de lâcher prise, c'est bel et bien la guerre !!!

Trois hommes reçoivent un billet de sortie et le peloton se relève. Positif pour récupérer un peu, mais c'est alors le froid qui s'empare de tout mon corps. Je suis congelé ! Afin de me réchauffer, je vais à l'avant du peloton avec Romain Zingle et David Boucher pour dire de rouler "au train".

Arrivée sur les circuits locaux après 109 km, premier passage de la ligne et ça commence à embrayer. Ca embraye et donc, chacun veut faire sa place. Résultat, quelques chutes, dont une juste devant moi qui me fait poser le pied par terre. Pas de soucis, je rentre rapidement. Par contre, sévère chute de Romain Zingle dans une descente. Il tape la bordure avec sa roue et se réciptionne sur la cuisse. En fin de soirée, après un passage à l'Hôpital, il en résulte 11 points de suture au niveau de sa cuisse. Encore un coup du sort pour Rom qui ne méritait pas ça !

Autres soucis pour des gars du Groupegobert.com, Pierre Drancourt abandonne sur bris de son bras de pédalier et Jean Zen sur "gommes de freins" usées au maximum !

Pour ma part, avec ses conditions climatiques extrêmes, je ne m'alimente et je ne bois pas comme il le faut. Les sensations sont plutôt bonnes sur le plat, mais dans les bosses, les jambes sont remplies d'acide lactique ! J'en paye le prix fort, dans le vent, alors qu'il reste un peu plus de deux tours à couvrir. Dommage, je pensais bien aller au bout. Mais il est vrai que nous avons vécu de conditions encore exeptionnelles et que les organismes en ont pris un coup. Au sec, je pouvais sérieusement prétendre à autre chose, j'en suis sur !

Mais bon, au final je retiens cette fabuleuse expérience d'avoir courru avec le meilleur gratin des pros. Pouvoir remonter le peloton dans la roue de Bettini (qui venait de crever), enmené par Van Impe et Rosseler et avoir dans sa roue Pipo Pozzatto, ça ne s'oublie pas de si tôt ! Place à la récup avant une semaine qui s'annonce chargée...

> Des photos sont disponible dans Ma Galerie Photos...

09:22 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : fleche brabanconne |  Facebook |

26/03/2008

Esplechin - Cat. 1.12 - Mercredi 26 mars

DSCN6826Première VICTOIRE ce mercredi à Esplechin devant Stéphane Leveillé !

La météo de ces derniers jours en a refroidi plus d'un car nous ne sommes que 65 au départ. Le plateau est néanmoins relevé avec les Séb.Six, Adam Gawlik, Stéphane Leveillé, Fabrice Debrabant, Jeff Soissons, Guy Smet, ... Pour le compte du Groupegobret.com, on retrouve Laurent Carton et Pierre Drancourt.

Un circuit de 12 km assez plat mais constamment balayé par le vent. Il y a malgré tout une bosse à mi parcours. Elle n'est pas très raide, mais au fil des tours, elle fait mal !

Départ canon, tout le monde en file. Pierre Drancourt force très rapidement la sélection. Le peloton éclate et nous nous retrouvons à 17 en tête. Toutes les équipes sont représentées (Multisport VC Centre, Raismes, Veranda Clochet). L'entente est tout de suite excellente et le peloton semble "dans le dur". Pierre Drancourt et moi sommes dans ce groupe de tête, tout comme Jeff Soissons (de retour du Tour de Lybie depuis samedi!).

Les tours s'enchaînent, les relais constants, nous sommes dans la bonne échappée.

A plus de 50 km de l'arrivée, Gawlik tente de s'extraire au sommet de la bosse. Le groupe se disloque mais on se rassemble malgré tout. A quelques 42 km de l'arrivée, je contre une nouvelle attaque de Gawlik. Je suis rejoint par son équipier du Multisport VC Centre Stéphane Leveillé. Je me retourne et comprend vite qu'on est parti pour un bon moment. En effet, Pierre Drancourt contrôle les tentatives de contre.

A l'avant, notre entente est parfaite, les relais appuyés. Des échappées comme je les aime ! Il faut attendre le dernier passage de la ligne pour se dire qu'on part pour "la gagne". Mais je vais devoir la jouer "malin" dans la finale car Leveillé ne passe plus de relais.

Ni une ni deux, je vire premier au dernier virage et je donne tout pour les 200 derniers mètres....... au bout, c'est la VICTOIRE !

Image1En voilà une qui fait plaisir, surtout si tôt dans la saison ! Les sensations étaient excellentes depuis le début de semaine, mais je savais que Leveillé était très fort. Au sprint, j'ai laissé parler la puissance. Bref, super résultat qui fait très plaisir ! Le tout devant Isa et ... qui venaient pour la première fois sur les courses cette saison.

Coup de chapeau à mon équipier Pierre Drancourt pour le boulot effectué dans le groupe de poursuivants ! A charge de revanche...

Le classement :

1. BAIOLET Nicolas les 120 km en 2h51

2. Stéphane Leveillé m.t. ; 3. Van Speybroeck Wesley à 17'' ; 4. Mehdi Flahaut ; 5. Giovanni Pommelaere ; 6. Frederik Decaesteker ... 10. (11 coureurs ex-aequo) dont Pierre Drancourt...

Les autres photos sont en ligne dans "Ma galerie photo"...

Image1Ci-contre, l'article du Courrier de l'Escaut de ce jeudi 27 mars.

22:13 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : esplechin |  Facebook |

25/03/2008

Hannut - Cat. 1.12 - Lundi 24 mars

IMG_1149.JPG

Deuxième place dans des circonstances de courses assez particulières...

Ce seront 96 valeureux guerriers qui prendront le départ de cette course. Un circuit peu accidenté mais balayé par un vent très fort et de nombreuses averses de neige ! La folie !!!

Dès le départ, c'est la "guerre". Ca attaque de partout dans la portion vent de face. Ensuite, virage à gauche, vent de côté et BOUM, le Pesant Club Liégeois avec Lionel Syne font tout pèter ! Il y en a partout...

Cette première selection nous amène à une vingtaine aux avant- postes. La neige ne s'arrête pratiquement pas.

Mais ce groupe est trop volumineux pour les gars du Pesant. Une seconde selection s'opère à mi-course par les gars du Pesant et un Lionel Syne très puissant. Cette fois, ce "coup de bordure" laisse 10 hommes en tête. Je me sens assez bien et j'ai pu me "réchauffer" lors d'une accalmie des Dieux du ciel ! Derrière, c'est l'hécatombe. Ce ne sont que des petits groupes de 5-6 mecs qui se battent. Pour Christophe, avec qui j'avais fait le voyage (comme au bon vieux temps, dans l'auto de papa Yvon ), c'est la fin peu après la mi-course. Dommage !

Vu ces conditions extrêmes, les organisateurs vont enlever 2 tours (20km) dans la dernière heure et demi de course. La victoire va se disputer sur 100 km et non 120.

Dans le dernier tour, c'est Edwig Cammaerts qui lance les hostilités avec une attaque. Elle est contrée par Matti Helminen. Je contre les deux hommes, mais au dessus de cette bosse, j'ai 7 hommes sur le "porte bagage". Avec Mickaël Blanchy et Lionel Syne dans le groupe, je laisse faire les sprinters.

Helminen va s'extraire dans un moment d'hésitation du groupe. Le temps de s'organiser, ce spécialiste du contre-la-montre est déjà loin.

Derrière, on se regarde. Je veux à tout prix éviter le sprint. A plus ou moins 1  km de l'arrivée, je place un puissant démarrage. Je ne fléchis pas et ne me retourne pas. Je viens donc échouer à 16'' de Helminen et empoche la seconde place.

Je suis satisfait de la condition vu la météo. Le final aurait été moins tactique de la part des "sprinters", je pouvais surement prétendre à la victoire. Ce n'est que partie remise !

Le classement :

1. Matti Heminen les 100 km en 2h30

2. Nicolas Baïolet à 16'' 3. Mickaël Blanchy à 18'' 4. Edwig Cammaerts 5. Jeroen Van Shelven 6. Lionel Syne à 20'' 7. Gaëtan Bille à 25'' ... 14.Laurent Mars à 3'16 15. Justin Van Hoecke à 6'35

IMG_1243IMG_1341

Photos :

http://veloclubgembloux.be/

 

 

 

 

Changement de programme pour ces deux jours. Je pensais courrir à Hakendover ce mardi. Vu les conditions encore détestable ce jour, je prendrai part, mercredi, à la course d'Esplechin (départ 15h pour 10 tours de 12 km). Ce programme s'insert mieux dans ma préparation en vue des prochaines échéances.

08:57 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hannut |  Facebook |

20/03/2008

Nokere koerse - Cat. 1.1 - Mercredi 19 mars

Plus de 180 partants pour cette course que tout "Flahute" aimerait remporter. Nokere est la course d'ouverture des classiques fladriennes. Les grosses pointures de Quick-Step, Silence Lotto, FDJ, Crédit Agricole, Top Sport Vlaanderen, Landbouwkrediet, ... sont là.

La météo? hivernale ! Un froid glacial, un vent piquant et quelques giboulées pour peaufiner le tout. Bref, tout ce que je détèste !

Départ en boulet de canon. Une chute massive après seulement 3 km provoque déjà des cassures. Avec Jonas et Romain Fondard, on fait déjà de gros efforts pour rentrer.

Ensuite, trois hommes, dont l'inusable David Boucher, parviennent à fausser compagnie au peloton. Ca se relève. L'allure sera assez constante mais on sent la nervosité avec quelques chutes et de nombreux "coups de freins". Mes sensations ne sont pas extraordinaires. Lorsque ça accélère, et de manière générale dans ces conditions climatiques, les jambes ne suivent pas. A 70 km de l'arrivée, l'allure augmente subitement. Gros coup de bordure, il y a des coureurs partout. Je suis dans un quatrième groupe. On tente de s'organiser pour rentrer, mais le peloton ne se relèvra pas. Après 155 km de course, je serai contraint de "bâcher".

Côté Groupegobert.com, journée "sans". Les Zen, Drancourt, Lebeau, Fondard et Vangenechten se trouvaient derrière mon groupe. Romain Zingle, quant à lui, a réalisé une excellente prestation en arrivant pour la victoire dans le peloton. Une chute l'a malheureusement empéché de probablement se classer dans les 25 premiers. Dommage ! Il se classera malgré tout à la 43e position.

Une belle course pour flandiren, remportée par Wouter Weylandt (Quick-Step). Vu les conditions et ce type de course qui n'est pas pour me convenir, je suis satisfait d'avoir pu tenir près de 4h de course

Mauvaise nouvelle par contre, l'équipe a décidé de ne pas participer à l'interclub de Trognée qui était prévu ce dimanche. Je serai donc contraint de participer à l'une ou l'autre "kermesse". Je ne sais donc pas encore où je serai ce weekend. On verra ! 

20:21 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nokere |  Facebook |

16/03/2008

Dworp - Cat. 1.12 - Dimanche 16 mars

Une belle 8e place dans ce épreuve nerveuse. Pas moins de 146 coureurs au départ.

Contrairement à la veille, la météo est beaucoup plus capricieuse ! Après à peine un tour de circuit, on se prend une grosse aversse. Au fil de la course, tout ça va s'assècher.

Le circuit de 10,5 km est assez selectif. Des faux plats et une belle bosse en trois paliers à mi-parcours. Ensuite, c'est la redescente vers le village. Une course assez limpide. De nombreuses tentatives se dessinent dans la bosse mais sont reprises dans la descente. Je reste vigilant mais je fais le moins d'effort possible. C'est à trois tours de l'arrivée que la course va se jouer. Attaque du très costaud Dave Bruylandts dans la bosse. Un groupe s'extrait "à la pédale". Avec les Verelst, Penne et De Weert, ça sent le bon coup. Dans le dernier palier de la bosse, je fais la jonction seul. Nous sommes 11 en tête. Les meilleurs sont là et ça s'entend donc très bien. Tout se décentera dans la dernière ascention. Il va me manquer un peu de force pour accompagner les 5 plus forts du groupe. Malgré une chasse effreinée dans la descente, on échouera à 23'' de ces hommes. Victoire de Frederik PENNE devant Bruylandts. Je remporte le sprint à trois pour la huitième place.

Bref, un bon weekend où j'ai enchaîné deux épreuves nerveuses. Le rythme et la récupération sont là et ce premier top 10 de la saison est motivant. La suite à Nokere ce mercredi et à Trognée dimanche. 

Le classement :

1. PENNE Frederik les 115 km en 2h39

2. BRUYLANDTS Dave m.t.

3. DE WEERT Sven m.t.

4. VAN CLEEMPUTTE Timmy ; 5. VAN HOOLST Wim ; 6. VERELST Danny à 23'' ; 7. DEKEULENAER Reno ; 8. BAIOLET Nicolas ; 9. STIENS Matti ; 10. VANHOVE Kevin ; 11. VANDENBERGH Wouter ; Peloton à 1'...

20:19 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dworp |  Facebook |

Granglise - Cat. 1.12 - Samedi 15 mars

Pour résumé la course, je suis dans tous les coups ... sauf dans le dernier qui va au bout !

Succès de foule hier dans le Hainaut. Pas moins de 161 coureurs au départ avec quelques nationalités étrangères. Autant dire qu'il faudra rester aux avants postes pour éviter les pièges et les éventuelles chutes. Le circuits de 8,4 km est relativement plat. On répertorie malgré tout un beau faux plat et une bosse. Le reste étant bien balayé par le vent.

Seule Philippe Pratte a fait le déplacement (il habite à 5 km de là...) pour le GroupeGobert.com. Côté régionaux, on retrouve Tof, Max Ruidant, Adrien Ranwet et Julien Dumont.

Dès le départ, ça "flingue" de partout. Le temps de remonter quelques places et je suis déjà bien attentif aux coups qui sortent.

Après 2 tours de circuits, ce sont trois hommes qui sortent, dont Adam Gawlik. Deux tours plus tard, je fais la jonction avec deux autres gars. En tête, nous ferons plus de deux tours avant d'être repris. Dommage ! Le reste de la course va être une succèssions de groupes d'échappés qui seront à chaque fois engloutis par le peloton. Autant dire que ça roule "bizarre". Ca embraye, ça se relève complètement... bref, pas évident de "sentir" la bonne.

C'est à trois tours de la fin qu'un groupe de 12 hommes sortent. L'hésitation du peloton (nous sommes revenus à 10'' au dernier tour !) nous fera perdre la course. Ce groupe va au bout et l'ami Laurent Mars (CC Chevigny) nous fera du grand show pour aller chercher une très belle seconde place ! Bravo !

grandliseSprint massif pour le peloton. Vu la folie de certains "pseudo" sprinter, je préfère me relever pour temriner au coeur de celui-ci.

Bonne course au final, un petit manque de chance pour être avec car les jambes étaient là. Ce n'est que partie remise bien sur !

Photo tirée du blog de Multisport VC du Centre (http://multisport-vc-centre.skyrock.com/)

09:26 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : granglise |  Facebook |

09/03/2008

G.P. de Lillers - Cat. 1.2 UCI - Dimanche 9 mars

Bienvenue chez les Ch'tis !!!!!

Vous avez déjà vu l'extrait du film où Kad Merad arrive à hauteur du panneau "Bienvenue dans le Nord Pas-De-Calais" et qu'il commence à pleuvoir au même moment??? Ce fut a peu de chose près pareil aujourd'hui...

Sur la ligne de départ, la pluie ne cesse de tomber. Ca sent la grosse galère ! Départ en boulet de canon. Ca roule super fort. Nous faisons d'abord une première boucle de 33 km. Déjà de nombreux lachés ! On enchaine alors avec un circuit de 30 km avec quelques bosses. Le peloton explose dans tous les sens, la pluie ne faiblit pas ! Au dessus d'une bosse, tout gros coup de bordure. Bam, Baïo dehors ! Emballé c'est pesé !!! Nous sommes une bonne quinzaine, dont Romain Fondard. On mettra le "clignoteur" au passage de la ligne.

C'est de la vrai folie, à tous les tours, ce sont des dizaines de coureurs qui "bâchent". Résultat, il n'y aura qu'une trentaine de coureurs à l'arrivée ! Pour le Groupegobert.com, un seul rescapé, Jean Zen qui se sentait ... comme un poisson dans l'eau...

En ce qui me concerne, un jour à oublier, mais rien de bien préoccupant, je mise beaucoup plus sur la seconde partie de saison.

 

20:24 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lillers |  Facebook |

06/03/2008

G.P. Samyn 2008 > Phil Gilbert !

Après avoir roulé sous 22° dimanche, on se retrouve pour l'ouverture Wallonne avec 2 à 3° ! En partant de la maison, il fait même tout blanc... Autant dire que la transition est corssée, mais on s'habille en conséquence, c'est ça la Belgique !

Beaucoup de public au départ et surtout un excellent plateau de coureurs. Les grosses pointures Quick-Step, FDJ, Cofidis, Milram sont là. Un certain Philippe Gilbert également. Un Philippe que je féliciterai au sein du peloton pour sa victoire au Volk. Sympa le garçon !

Bon, départ "au taquet" avec de nombreuses attaques. Je tente de forcer le coup et de me glisser dans un coup. Mais le peloton ne semble pas décidé, rien de sort. Il faut attendre une bonne trentaine de kilomètres pour que le peloton laisse filer un gars d'AG2R. Ca se relève et on se dirige vers les circuits "au train".

A l'entrée des circuits locaux (km 110), la bagare est lancée. Plusieurs coups se forment mais sont à chaque fois repris. A l'entame de l'avant dernier tour, deux hommes sont en tête, dont Amorison de Landbouwkrediet. Bien placé dans le peloton, je ne me pose pas de question et j'en "claque une" ! Me voilà perché en contre, tout seul, à 50 secondes. Pas de bol, personne ne vient avec. Quelques kilomètres plus loin, c'est toute la Française des Jeux qui roule en tête du peloton. Je suis repris et anglouti par la meute. Dommage, mais j'ai montré le maillot !

Je serai décroché à 10 km du but pour terminer 115e à 5' du très impressionnant Philippe GILBERT ! Fatigué avec plus de 192 km dans les jambes mais content de ma prestation. De plus, bilan positif général pour toute l'équipe GroupeGobert.com. Tout le monde à l'arrivée et au sein du paquet principal.

1. Philippe Gilbert (Française des Jeux) en 4h38:10 (41,392 km/h);
2. Kevin Ista
3. Aleksejs Saramontis (Let)
4. Nico Sijmens
5. Maarten Wynants ... 55. Romain Zingle ; 59. Jonas Vangenechten ; 66. David Piva ; 115. Baïolet Nicolas à 5' ; 119. Pardini Olivier à 5'20

DSCN6779DSCN6785pic2

20:49 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : samyn |  Facebook |

04/02/2008

Cyclo-cross de Florennes

Ce dimanche après-midi, après être rentré de l'entraînement, Isa, el'pa Yvon et moi sommes allés encourager Tof et Jeff Soissons au cyclo-cross qui était organisé à Florennes. Christophe ayant eu a preté un vélo par Jeff, il pouvait retrouver ses anciens réflèxes de vététiste.

Petit bémol, seulement 14 valeureux guérriers au départ. Le nombre n'y est pas, mais le plateaux est malgré tout relevé. Trois coureurs du Team Palmans-Collstrop, de bonnes pointures françaises et quelques régionaux comme Jérémy Burton du PCW, Tof et Jeff pour Geofco Jartazi Team (avec leurs nouvelles couleurs !). Côté supporters, l'entourage de Jeff est présent, Denis Hardy (et ses appareils), Coppi, Romain Zingle et bien d'autres.

Un départ canon de Jeff qui devra laisser filer les Palmans vu leur allure trop rapide. Christophe effectue une course très honorable. Tout au long des 60 minutes de course, il sera au coude à coude avec Jérémy Burton. Pour une première du genre, il se classe à la douxième place. Cet exercice lui aura permis de bien faire monter les pulses ! Jeff, quant à lui, se classe 9e et premier "régional". Il faut dire qu'il n'en est qu'à son troisième cross de la saison.

Bref, un après-midi distrayant où les amateurs se sont régalés !

Les photos (désolé pour la qualité, je ne possède qu'un petit numérique !) sont disponibles sur ma galerie photos (en lien à gauche). La coupure de presse du groupe Sud Presse ci-dessous.

cross2

cross1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très vite aussi, des news toutes fraîches concernant le début de saison !!!

 

12:35 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cyclo-cross florennes |  Facebook |

14/10/2007

Oetingen - Cat. 1.12 - Dimanche 14 octobre

Ca y est, cette fois c'est la dernière ! Une superbe journée ensoleillée d'automne. 57 partants pour cette épreuve de toute fin de saison. Un beau plateau de coureur. Le circuit est assez exigeant (en sens contraire par rapport à l'an passé) avec quelques "tapes cul".

Ca part assez rapidement avec de nombreuses attaques. Mais rien ne va sortir d'ici peu. En effet, à chaque fois qu'un groupe se forme, le peloton rentre peu de temps après. Ca roule "bizarre" ! Pour ma part, les sensations ne sont guère réjouissantes ! Toujours pas de "jus" dans les jambes et les relances me font vachement mal ! Après m'être malgré tout glissé dans l'un ou l'autre coup, en vain, ce sont 3 coureurs, dont Romain Zingle, qui sortent derrière l'unique homme de tête. Il reste alors un seul tour à couvrir. Je laisse faire les autres et me place au mieux pour le sprint final.

Romain échouera de peu et se classera second. Dans le sprint assez tumultueux, je me classe à la 15e place. Vu me sensations du jour, je suis assez satisfait !

Place maintenant au repos ! Je sens que j'en ai besoin, mais c'est compréhensible, je suis en route depuis le 7 février, à l'Etoîle de Bessèges ! Je reviendrai d'ici peu sur ma campagne 2007...

Le classement :

1. Sander Armee les 116 km en 2h47

2. Romain Zingle à 4'' ; 3. Simon Collard à 8'' ; 4. Anthony Van Den Berghe ; 5. Kim Tesseur à 25'' ; 6. Henrion Jonathan m.t. ; 7. Michael Scheizer ; 8. Wesley Bellen ; 9. Michael Naessens ; 10. Michaël Van Staeyen ; 11. Kenny Terweduwe ; 12. Jérémy Burton ; 13. Nico Indekeu ; 14. Jochen Engelen ; 15. Nicolas Baïolet ; 16. Sven Van Den Houte ; 17. Walt De Winter ; 18. Christophe Vandoren ; 19. Pieter Galle ; 20. Kay Leyssens...

20:52 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : oetingen |  Facebook |

09/10/2007

Circuit Franco-Belge - Cat. 2.1 - Du 4 au 7 octobre

Me voilà enfin de retour pour mettre à jour mon site ! Je suppose que bon nombre d'entre vous on pu voir les résultats sur le site de l'épreuve.

Rien d'extraordinaire pour moi, mais je suis allé au bout en ayant tenter les échappées à de nombreuses reprises. J'ai mouillé le maillot lors de cette superbe expérience ! Récapitulatif des étapes ...

Etape 1 : Mouscron-Mouscron - 177,3 km en 4h04 (43,5 km/h)

179 partants répartis en 23 équipes. La crème du Pro Tour est présente. Quelques noms comme Gilbert, Steegmans, Cavendisch, Casper, Nardello, Mattan, Kaisen, Mc Ewen, Feillu, Van Avermaet, Rosseler, Flecha, Vasseur, Bodrogi et un certain Cancellara ! Autant dire que c'est bien relevé !

Le départ se fait très rapidement. L'équipe est à l'avant, et on tente de se placer dans le bon coup. La bagarre dure une bonne heure avant que le peloton se relève et laisse filer deux hommes. L'allure se calme alors quelque peu. L'écart augmentera pour atteindre les 8 minutes. Le peloton prendra les choses en main avec les T-Mobil et Quick-Step. Ca roule très fort dans les derniers kilomètres. Peu avant la flamme rouge, le coureur devant moi glisse dans un virage. Je ne peux l'éviter, roule dessus et me prend un billet de par-terre. Rien de grave, juste érraflé à la fesse et un coup sur la hanche et au tibia. Je termine attardé mais classé dans le même temps que le peloton. On note la superbe 10e place de Jonas dans ce sprint massif ! Chapeau ! Par contre, on note égaelement la sérieuse chute de Gilles Devillers. Après avoir crevé, il rentre au cul de la voiture. Il entame un virage serré trop rapidement et va se taper dans une bordure. Plaie à la tête, épaule cassée, 2 côtes cassées et un pneumo-thorax ! Il sera transporté à l'hôpital de Mouscron avant d'être transféré à Loverval ce lundi. Son état est bon malgré ce fameux constat !

Victoire de Aurélien Clerc (Bouygues). 10e Jonas ; 71e Jonathan, 97e Jean-Noël ; 116e Olivier ; 153e Laurent ; 173e Nicolas (même temps) et 167e Thomas à 1'53

Etape 2 : Maubeuge - Templeuve - 214,8 km en 4h34 (46,9 km/h)

Bis répétita et ça part à bloc ! Un petit vent est présent sur les longues portions de route dégagées. Après une trentaine de kilomètres, ça bordure sec. Le train bleu de Quick-Step est en marche. Cinq peloton se forment. Complètement mal placé à ce moment, je me retrouve dans le dernier. Vu l'écart qui ne cesse de grandir, je pense déjà que je vais devoir faire ma valise le soir même. Mais dans ce groupe, beaucoup de coureurs expérimentés tel Ludo Capelle et d'autres de formations Pro Tour. On garde notre allure pendant de nombreux kilomètres. Par chance, le peloton laissera filer 5 hommes. Ca se relève et nous rentrons après plus de 60 km de chasse. Ouf ! A l'entrée des circuits locaux, l'allure accélère pour aller chercher les échappés. A quelques kilomètres de la ligne, le peloton est en file. Sans force dans les jambes, je laisse filer pour terminer avec un groupe à 4'48. Jonas se classe encore à une superbe 15e place de ce sprint remporté par Gert Steegmans (Quick-Step). 15e Jonas, 65e Jean-Noël, 140e Olivier, 145e Laurent, 150e Jonathan, 166e Nicolas à 4'48

Etape 3 : Bray-Dunes - Poperinge - 195 km en 4h43 (41,1 km/h)

Départ sur la digue ! Sympa ! Ensuite... bordures avant de rentrer dans les terres. Ca se relève par après car 4 hommes sont à l'attaque devant. L'étape est beaucoup plus accidentées avec le Monteberg, le Mont Noir, Mont des Cats et Mont Rouge. Dans les circuits locaux, l'allure s'accélère fortement. Mes pulses sont bonnes, mais ce sont clairement les jambes qui coincent. Je manque clairement de force en cette fin de saison. Je dois laisser filer dans la dernière ascenssion du Mont Noir. Je franchirai la ligne avec un groupe dans lequel se trouve Nico Mattan. Cette figure du vélo fait ses derniers tours de roues dans cette étape. A l'approche de la ligne, il accélère pour franchir la ligne en vainqueur devant les centaines de personnes ammassées le long des barrières. Belle sortie pour ce grand monsieur du vélo belge ! Bonne retraite !

Victoire de Mark Canvendisch (T-Mobil). 107e Jonas à 33sec ; 109e Laurent ; 122e Jean-Noël ; 146e Nicolas à 4'49, 149e Olivier et 151e Jonathan.

Etape 4 : Cuesmes - Tournai - 162,1 km en 3h36 (45 km/h)

Un monde fou au départ comme à l'arrivée, incroyable ! Départ sur les châpeaux de roues. Jean-Noël et moi donnons tout pour tenter une échappées. J'y use déjà quelques cartouches... L'allure est folle. 51 km dans la première heure ! Deux hommes sortent au moment de la "pause pipi". Les Quick-Step et les T-Mobil reprennent vite les choses en main. Dans le cicruit local, on monte 5 fois le Mont St Aubert. Ca accélère à chaque passage. Dans le dernier, les jambes explosées, je dois laisser filer. Je termine néanmoins ce Franco-Belge en étant bien content de l'avoir bouclé ! Je n'oublie pas que le 7 févirer, j'étais en route à Bessèges. Le 7 octobre, je suis encore là.

Victoire d'étape et général pour Steegmans. Belle 20e place pour Jean-Noël ; 31e Jonas ; 134e Nicolas à 3' ; 136e Laurent.

Au général : 87e Jonas à 59'' ; 92e Jean-Noël m.t. ; 95e Romain Zingle m.t. ; 100e Philippe Pratte m.t. ; 118e Laurent à 3'59 et 136e Nicolas à 13'03. 138 coureurs classés...

1[1]2A%20On%20va%20lacher%20les%20165%20rescapes2A%20Tourisme%20dans%20les%20rues%20de%20Cuesmes%20Mons

 

 

 

 

 

366

 

 

 

 

 

 

 

6B%20reaction%20cest%20pour%20tantot6C%20BOUCHER%20mene%20la%20danse6C%20on%20embraye

 

 

 

 

 

 

DSCN5610DSCN5611DSCN5612

09:20 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : franco-belge |  Facebook |

30/09/2007

Gooik - Cat. IC 1.12 - Dimanche 30 septembre

Le soleil est de la partie ! Presque incroyable !!! La température est de plus ou moins 17 degrés. 182 partants. Un très beau plateaux avec de belles équipes comme Jartazi, Klapeida, Flanders, Beveren, Bodysol, Vlaanderen, ... Deux boucles de 28 km à couvrir pour commencer. Je suis bien calé dans le peloton. Je remonte pour venir me placer aux avants postes. Aussitôt fait, je me glisse dans un coup après 15 km.

C'est à 25 que nous sortons. Pour Storez-Ledecq, on compte Jonathan Henrion, Olivier Pardini et Jean-Noël Wolf. Malheureusement pour Jean-Noël, il ne peut tenir le rythme. Il faut dire que ça roule fort. 47 km dans la première heure! Tout au long de la course, notre avance ne sera que d'une minute trente maximum. Ca varie beaucoup entre 40'' et 1'30. L'entente est malgré tout excellente.

A trois tours (de 11 km) de la fin, les attaques fusent. Je fais quelques efforts. A l'entame du dernier tour, je sortirai quelques kilomètres en compagnie d'un Yawadoo. En vain, nous sommes repris à 12 km de l'arrivée.

C'est alors qu'un groupe de contre d'une vingtaine d'hommes rentre. Parmis eux, Kevin Ista. Les attaques se succèdent. Je fais beaucoup d'efforts pour tenter un coup. Mais je loupe le bon ! 6 gars sortent à 4 km de l'arrivée. Ca se regarde et ils sont partis pour la victoire. Fabio Polazzi sera le plus rapide, le gaillard a déjà gagné la veille à Hennuyères ! Bravo ! Pour le sprint de notre groupe, je me place au mieux. Je suis dans les 8 premiers, mais je coince dans les 100 derniers mètres du sprint. N'ayant pas encore le classement, je dois être plus ou moins dans les 25. Belle course d'ensemble de l'équipe.

Pour ma part, les sensations étaient assez bonnes. J'ai malheureusement payé les nombreux efforts que j'ai effectué dans la finale.

Maintenant, place  à la récupération avant le circuit Franco-Belge...

Le classement :

1. Fabio Polazzi les 150 km en 3h17

2. Mindaugas Stiska (Lit.) ; 3. Bert Debacker ; 4. Jarno Van Mingeroet à 4'' ; 5. Kévin Ista à 6'' ... 15. Jonathan Henrion m.t. ; ... 20. Nicolas Baïolet m.t. ; 30. Olivier Pardini.

20:47 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gooik |  Facebook |

20/09/2007

Grand Prix de Wallonie - Cat. 1.1 - Mercredi 19 septembre

Le GPW, une sacrée épreuve ! Du très beau monde au départ avec les grosses formations Pro Tour (Quick-Step, Bouyges, Cofidis, Unibet, ...). Au départ de Chaudfontaine, il ne fait pas très chaud ! De plus, le temps est bien couvert.

Dès le km 0, ça attaque d'un peu partout. Je suis bien devant et fait déjà quelques efforts. Un gars de chez Landbouwkrediet sort seul. Le peloton se relève. Ce coureur aura jusque 10'34 d'avance ! Pour nous, l'allure est plutot calme, mais je reste néanmoins bien placé.

Il faudra atttendre l'arrivée des caméras de télévision pour que la course se déchaîne. Les attaques fusent de partout. Je tente à chaque fois de suivre mais de ne pas trop en faire. Chez les pros, le moindre efforts superflu se paye cash ! Ivailo, Jonas, Laurent et Gilles parviennent à placer quelques "mines" devant les caméras. Le manager est aux anges !!!

A 40 km de l'arrivée, un petit moment de flottement, je récupère quelque peu, on tourne à droite et PAF, gros coup de bordure !!! Je suis mal placé, des gars laissent des trous et c'est fini ! Godverdome, la course se joue sur une fraction de seconde ! Râlant. Le groupe d'une vingtaine dans lequel je me trouve avec Laurent et Jean-Noël ne semble plus très motivé. Avec Burton, Jean-Noël et Laurent, nous irons quand même au bout de notre premier Grand Prix de Wallonie. Au dessus de la citadelle, après plus de 5h30 de course, nous franchissons la ligne. Malheureusement, nos efforts ne sont pas récompensés. Nous sommes "hors délais". Dommage ce moment de battement avant ce coup de bordure. Ca m'a couté la course. Je n'étais pas trop mal, de bonnes sensations. Mais bon, j'aurai à coeur de prendre ma revanche au Franco-Belge ! De plus, avec Laurent et Jean-Noël, nous sommes tout de même content d'avoir bouclé la course entièrement. Question de principe.

Le Classement :

1. Bert De Waele ; les 210 km en 5h11

2. Vasseur Cédric ; 3. Hushovd Thor à 2'' ... 27. Gilles Devillers à 29'' ... 50. Degand Thomas à 2'40 ... 57. Romain Zingle à 3'08 ... 105. Jean-Noël Wolf, 106. Nicolas Baïolet, 108 Laurent Mars.

image0008Photos du site www.espritcycliste.be (Bruno Martin)

Le reste dans ma galerie Picasaweb.

09:32 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : gpw |  Facebook |

18/09/2007

Viane - Elites Ind. - Lundi 17 septembre

A deux jours du Grand Prix de Wallonie, j'aime autant dire que pour cette course, c'est "quitte ou double". Soit je tente un "truc" si les sensations sont bonnes, soit je mets le "clignoteur".

74 partants. Un beau petit plateau de coureurs. Malheureusement, contrairement à la belle matinée ensoleillé, c'est la pluie et le froid qui s'installe en début d'après-midi. Ca part assez rapidement. Dans le long secteur pavé qui précède l'arrivée, une grosse chute se produit. Je l'évite, mais suis contraint de mettre pied à terre pour contourner les "accidentés" ! Résultat, un groupe de 25 en profite pour prendre le large.

On tente d'organiser pour donner la chasse, mais l'écart descendra à 20'', avant que ça ne se désorganise. Avant la mi-course, les Unibet.com embrayent et la jonction se fait.

Tout est donc à refaire. L'allure s'accélère, encore quelques chutes et après 2h15 de course et 95 km, je mets le "clignoteur". Il pleut, je n'ai pas très chaud et à l'avant veille de cette grosse épreuve 1.1 qui nous attend, je préfère arrêter les frais.

Victoire finale de Koen Barbe (Chocolat Jacques) devant Michaël Blanchy.

08:43 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : viane |  Facebook |

16/09/2007

Championnat de Belgique "Mandataires" de Meise-Wolvertem - Dimanche 16 septembre

Champion de Belgique Mandataires !

Et bien voilà, c'est fait ! Je suis devenu champion cette après-midi... Une trentaine de coureurs au départ. 10 tours de 3,2 km à couvrir. Quelques attaques en début de course, mais j'avoue que l'allure n'est guère élevée. Je me place devant et accélère dans plusieurs relances. Nous ne sommes plus qu'à 4 en tête.

A quatre tours de l'arrivée, j'accélère fortement l'allure et personne n'est en mesure de me suivre. Je vais donc chercher en solitaire ce titre prestigieux () de champion de Belgique des mandataires.

Autant le dire, c'était pour le fun que je me rendais à Wolvertem. Mais j'avoue que cette journée a été très amusante et le fait d'avoir honoré les couleurs de la Ville de Chimay m'a fait très plaisir. En tout cas, une ambiance très bonne enfant entre Wallon et Flamand. Nous sommes donc bien loin de tous les "remouts" politique actuels. Ca fait du bien !

Les photos de Michel Taton, photographe officiel de la Ville de Chimay qui nous a accompagné cette après-midi, seront disponible d'ici peu.

DSCN5577DSCN5582DSCN5583

21:54 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : wolvertem |  Facebook |

13/09/2007

Hoegaarden - Cat. 1.12 - Mercredi 12 septembre

Nouveau podium avec cette 3e place !

Je fais le déplacement à Jefferson pour cette course. Un très beau plateau de coureurs au départ. 112 gars sur la ligne. Le départ est donné avec plus de 30 minutes de retard. Un soucis de stationnement de voitures. Pas évident sur un circuit de 14 km !

Le circuit est relativement plat. De longues portions de routes, un léger vent et l'un ou l'autre "coup de cul". Ca démarre sur le chapeaux de roues. L'allure est élevée et de nombreux coups se forment. Je sui bien à l'avant de la course. Derrière, des cassures se produisent. Dans le deuxième circuit, on se retrouve à 27 en tête. Le peloton à du mal d'organiser la chasse. Dans notre groupe de tête, l'entente est parfaite, à un tel nombre, l'écart avec le peloton se creuse assez rapidement.

Les tours se succèdent, et à deux tours de l'arrivée, ça commence à "flinguer". Je me contente de suivre sans faire d'efforts inutiles. A l'entame du dernier tour, à une douzaine de kilomètres de l'arrivée, W. Bellen, Edwig Cammaerts et Denis Swinnens sortent. Je fais aussitôt le bond. Derrière, Lionel Syne,l'équipier du Pesant de Cammaerts, contrôle le groupe. Notre écart n'est pas important, mais on donne tout. A la flamme rouge, les poursuivants sont à moins de 10 secondes de nous. Pour éviter le retour, je lance le sprint d'assez loin. Malheureusement, je ne peux tenir l'allure. Wesley Bellen, bien plus véloce, s'impose devant Cammaerts et moi. 

Un bon petit résultat au final, les sensations étaient assez bonnes. Je sens que je monte en puissance avant le Grand Prix de Wallonie, c'est bon signe !

> Dimanche, je participerai bien au championnat de Belgique des mandataires à Meise. Petite mise en jambes à la veille de la kermesse pros de Viane. En effet, il n'y aura que ... 30 km de course ! Plus de détails sur cette course dans les prochains jours.

Le Classement :

1. Wesley Bellen les 117 km en 2h38

2. Edwig Cammaerts m.t. ; 3. Nicolas Baïolet m.t. ; 4. Denis Swinnens à 2'' ; 5. Stijn Ennekens ; 6. Kurt Van Goidsenhoven ; 7. Tony Driesen ; 8. Samuel Van Nuffelen ; 9. Lionel Syne ; 10. Christophe Vandoren ; 11. Michaël Blanchy ... 38. Jefferson Soissons

IMG_2566IMG_2654

08:48 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hoegaarden |  Facebook |

08/09/2007

Pommeroeul - Cat. 1.12 - Samedi 8 septembre

2e place derrière Aloïs Lievens et devant Adam Gawlik.

Seulement 38 partants pour cette épreuve. En regardant bien tous les classements, on remarque qu'il y a de moins en moins de coureurs ! Fin de saison oblige. Le nombre n'y est peut-être pas, mais la qualité oui ! On note les Gawlik, Debrabant, Gieracki, Leveillé, ... Mais aussi Dieter Capelle d'Unibet, Romain Villa et un équipier de l'UV Aube et encore bien d'autres.

Le parcours de 4,7 km est plat comme la main. Le vent changeant tout au long de la course est la seul difficulté.

Néanmoins, ça démarre sur les châpeaux de roues. Après seulement 2 tours, c'est à 14 qu'on se détache. C'est déjà la bonne échappée !

L'entente est bonne et l'écart augmente très vite. Les tours s'enchaînent, et il faut attendre les 40 derniers kilomètres pour voir les premières attaques.

A 30 km de la ligne, Aloïs Lievens (Multisport CT > Quevaucamps) mène le groupe. Une petite cassure s'opère à cause du coureur qui le précède. Je sens le bon coup et je fais de suite le bond. Je prends sans hésiter un relais appuyé. Derrière, ces équipiers de Multisports CT contrôlent. On est parti ! Nous ferons deux tours à deux avant qu'un certain Adam Gawlik ne fasse la jonction seul. Exercice de prédilection dont il a le secret.

Nous sommes donc 3 en tête alors qu'il reste 20 km. Derrière, le groupe semble résigné. Dans l'ultime tour de circuit, les deux compères vont m'attaquer à tour de rôle. Après avoir bouché plusieurs fois le trou sur Gawlik, je dois m'incliner sur une puissante attaque de Lievens. Il s'en va cueillir son premier bouquet.

Pour la seconde place, je remporterai le sprint devant Gawlik.

C'est encore une seconde place qui s'offre à moi à l'issue de cette course. Je n'en suis pas moins déçu. Vu le plateau et la physionomie de la course, je suis assez satisfait.

Le Classement :

1. Aloïs Lievens les 116 km en 2h38

2. Nicolas Baïolet à 20'' 3. Adam Gawlik 4. Fabrice Debrabant à 1'45 5. Leveillé Stéphane à 1'55 6. Sylvain Rolet 7. Lima Da Costa 8. Mickaël Van Poucke à 2'15 ...

23:58 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pommeroeul |  Facebook |

03/09/2007

Habbay-La-Neuve - Chapionnat F.C.W.B. - Cat. 1.12 - Dimanche 2 septembre

C'est "à froid" que je fais le compte rendu de ce championnat car hier, la déception était grande...

120 coureurs au départ... sur les 190 licenciés wallons. Un circuit de 17,2 km exigeant. Des longues routes dans les bois avec plein de "tape-cul" et un raidillon à quelques kilomètres de l'arrivée. Cette fameuse côte des "canards" fait vraiment mal tant elle est raide et droite.

Le début de course est plutôt calme. Sven Henrion est le premier attaquant, mais tout le monde laisse faire. Ce sera pendant deux tours comme ça avant que Gourgue, Brochard et un autre sortent. Derrière, ça sent bon le championnat ! Tout le monde prend la roue des meilleurs mais sans jamais tenter l'échappée. Plusieurs coups partent en contre mais sont à chaque fois anihilés par le retour du peloton.

Peu après la mi-course, je sors seul. Je suis rejoint par Van Melsen, Piva, Rouet et l'élite Gordon Rolet. L'entente est bonne et après une belle chasse, nous rentrons sur le groupe de tête. Nous sommes donc 7 en tête, dont seulement 2 élites. Pour le Team Storez, il y a David Piva. La consigne pour les équipiers du peloton est claire, tout contrôler ! Mais tout ce boulot va être anéanti (...).

Bref, tout le monde est rentré ! C'est alors que Kévin Ista, sans trop toucher les pédales, s'envole. Delfosse en fera de même peu de temps après. Se disant "à bloc", il place un démarrage dans la côte des "canards" qui laisse tout le monde sur place... A bloc disait-il?

A l'arrière, le groupe ne parvient pas à s'organiser. Je tenterai ma chance à de nombreuses reprises, mais avec toujours du monde sur le porte-baggage. Je suis résigné.

Dans les derniers kilomètres, notre groupe se casse en deux. Je viens dans le deuxième groupe pour faire une piètre 23e place, dont 8e élite. Déçu, très déçu. les jambes étaient bonnes, mais cette course reste un championnat et encore une fois, ça a été une course assez spéciale.

Le classement :

1. Kévin Ista les 155 km en 3h55

2. Sébastien Six à 32'' ... 7. Jonas Vangenechten à 2'36...12. Romain Zingle à 2'36 13. David Piva à 2'40 14. Thomas Degand à 2'42 19. Devaux Jérémy à 3'10 20. Jonathan Henrion ...23. Nicolas Baïolet...28. Laurent Mars à 3'23

DSCN5557DSCN5560DSCN5561

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN5562

DSCN5563

DSCN5567

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN5564

DSCN5569

DSCN5570

 

 

 

 

 

 

100_4063

09:00 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : habbay-la-neuve |  Facebook |

29/08/2007

Grammont - Elite Ind. - Mercredi 29 août

143 partants, une belle brochette de coureurs au départ et un circuit en grande partie modifié par rapport à l'année passée. Ca démarre sur les chapeaux de roues. Je remonte pour venir me placer aux avants postes. Deux gars sortent, je tente de faire le bond peu avant le passage de la ligne (dans une bosse en pavés, sur la grand place de Grammont). Malheureusement, je coince de bien belle manière et je me retrouve "planté" au dessus de la bosse. Là, le bon coup s'en va ! Impossible pour moi de faire le bond. Par chance, dans ces 18 hommes, Jonas est avec. Ensuite, dans le peloton, divers coups tentent de sortir mais rien ne se déssine.

L'écart monte vite à la minute trente et passe même à deux minutes à mi-course. Quelques groupe se forment en contre, mais trop tard, la messe est dite ! Après 100 km, Olivier, Jean-Noël, Laurent, Jonathan et moi arrêtons les frais.

Jonas parviendra à empocher une superbe 10e place. Victoire de Thomas De Gendt (Davo).

Pour ma part, les sensations n'étaient pas excellentes. J'ai ressenti que j'avais encore cette satanée course de Beuvry dans les jambes ... et dans les mains. De plus, les toxines et la sensation de "grosses jambes" sont arrivés très vite dans l'effort. Pas normal ! Je vais donc récupérer au maximum en vue du championnat de dimanche. Il me reste trois jours avant la course, j'espère me refaire une santé !

21:03 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : grammont |  Facebook |

27/08/2007

Beuvry-La-Forêt - Cat. 1.2 - Lundi 27 août

Course de brin... pas digne d'une 1.2 !

Un circuit plat comme la main... ah non, il y a un pont d'autoroute quand même ! Un secteur pavés de 1500m en très mauvais état mais "roulable" comme les "chtis" disent là-bas ! Le départ est donné et ce sont directement 5 hommes qui se barrent à la limite du Km 0 ! Les équipes contrôlent dans les toutes petites routes sinueuses. Regroupement quelque kilomètres plus loin.

Pas de bol pour Jonas qui a une soucis avec sa cassettede vitesse. Comble de l'incompétance, les commissaires lui font barrage alors qu'il vient à peine de se faire dépanner... Il a 35 km au compteur. Tout simplement honteux de la part des commissaires !

Bref, les tours s'enchaînent. Un coup sort avec Olivier Pardini. 21 hommes en tête. Derrière, ça se regarde. Je sors en contre, d'abord seul, puis on se retrouve à une petite dizaine. Les sensations sont moyennes. En effet, face à des "boeufs" qui enroulent le braquet de manière déconsertante, j'éprouve un peu de mal. De plus, dans les pavés, mes doigts et avants bras s'engourdissent ! Après 2 tours de poursuites, je lâche prise avant de me retrouver dans ce qui est le dernier groupe de la course. Après 2h30 de course et 105 km, je mets le "clignoteur" ! Les rendez-vous qui approchent ont bien plus d'importance à mes yeux...

Olivier se classe malgré tout à une très belle 15e place, face à la superiorité manifeste de l'équipe Jartazi.

DSCN5529DSCN5531DSCN5532

 

 

 

 

 

 

 

DSCN5530DSCN5533DSCN5534

21:14 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : beuvry |  Facebook |

25/08/2007

St Trond - Bousalle - Cat. 1.12 - Samedi 25 août

4e place après un aller chahuté !

En fin de matinée, Isa, Tof et moi prenons la route pour St Trond. Mais arrivé sur la E42, à hauteur de Spy, gros bouchon ! Ca n'avance pas. On sort donc à la première sortie pour venir par Gembloux, Jodoigne, Tirlemont. Résultat, on arrive à 15 minutes du départ ! Merci à Laurent pour avoir prévenu les commisssaires !

C'est donc avec une adrénaline au top que Tof et moi prenons le départ. 74 coureurs, un beau petit peloton. Dès les premiers tours de roues, ça attaque. Tof se retrouve même dans un coup.

Ensuite, Laurent et moi prenons la poudre d'escampète. A deux, on se donne sans compter. Le peloton a du mal à s'organiser. Après 25 km à deux, nous sommes rejoints par 3 gars. Dans la descente vers Andenne, c'est une dizaine d'hommes qui rentre. Mais dans la redoutable côte de Bohisseau à l'entrée des circuits locaux, ça éclate. Au sommet, nous ne sommes plus que six. Fabio Polazzi, Laurent, Devillers, Collet de Gembloux, un Marco Polo et moi.

On voit rapidement que c'est entre nous que la victoire va se jouer. A 4 tours de l'arrivée, attaque de Devillers. On laisse faire. Collet contre mais coince quelque peu. Peu après, Fabio en "claque " une belle. On reste sur place. Laurent et moi payons tout simplement les nombreux efforts réalisés jusque là (nous sommes en tête depuis le km 5 !). Avec le gars de Marco Polo, on coince.

Devant, Fabio s'impose logiquement devant Devillers. Le jeune Collet a tenu bon et empoche une belle 3e place. A la ligne, je devance le gars de Marco Polo et Laurent qui prend la 6e place.

Une épreuve réalisée à l'avant de bout en bout et qui portera ses fruits dans les prochains jours pour Laurent et moi.

Le Classement :

1. Fabio Polazzi les 112 km en 2h43

2. Devillers Gilles à 6'' ; 3. Collet Stéphen à 19'' ; 4. Baïolet Nicolas à 1'56 ; 5. Nabben Pol à 2' ; 6. Laurent Mars à 2'04 ... 

DSCN5496DSCN5492DSCN5494

 

 

 

 

 

 

 

DSCN5497DSCN5504DSCN5495

 

 

 

 

 

 

 

DSCN5505DSCN5506DSCN5507

21:22 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : st trond - bousalle |  Facebook |

22/08/2007

Overijse - Cat. 1.1- Mercredi 22 août

Des conditions dantestques, rien de bon à raconter !

Après être arrivé quelque peu "à la bourre" à la course, je pars avec la tête ailleurs ! Mais tout le peloton part sous la pluie ! Le tracé est fort sinueux et même très dangereux sous cette pluie continue. Les chutes et les crevaisons se multiplient ! La pluie à toujours le don de me tétaniser les muscles, et bien cette fois c'est encore pareil.

Dans la seconde boucle de 37 km, une grosse chute se produit a cause d'une route en béton (avec les belles rainûres au milieu !!!). Plusieurs gars à terre dont Fabio Polazzi du PCW. Je le vois plié en deux par terre, tordu de douleur. Je m'arrête car je ne vois personne autour pour le prendre en charge. J'avoue que j'ai vu Fabio dans un sale état. Il a beaucoup de mal à respiré et j'ai tenté tant bien que mal de le calmer. Ensuite, le médecin de la course est arrivé et je suis reparti ... les jambes tremblantes. Je vous avoue que l'avoir vu comme ça m'a littéralement coupé "l'appétit". Je terminerai la deuxième boucle avant de me ranger.

Aux dernières nouvelles, Fabio n'était pas trop atteint. Il a été dirigé à l'hôpital.

Bref, une journée morose d'un mois d'août fort pluvieux !

21:29 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : overijse |  Facebook |

19/08/2007

Laarne - Championnat de Belgique Elites s/c - Dimanche 19 août

"Je suis écoeuré, je veux quitter cette ville" (dixit Claudy Focan dans Dikkenek pour les connaisseurs)

Un vrai WEEKEND qui pue !!! Tout avait pourtant bien commencé ce samedi après 4h avec notre départ, Christophe, Isabelle et moi, pour Ninove et l'hôtel De Kalvaar. Seulement voilà, le même jour, un couple flamand avait décidé de s'unir pour le meilleur et pour le pire et de venir faire la fête ... dans le restaurant de l'hôtel Kalvaar !!!  Nous avons donc pu danser dans notre lit sur des aires de Sardou et les célèbres "Lac du Conémara" et bon nombre de musiques bien entraînantes, jusque 5h du mat !!!!!!!!

Levé à 6h20, je ne vous raconte pas nos têtes ! Ca commence bien.

Pour en venir à la course, un tracé sinueux plat comme la main. De nombreuses relances, un vent qui monte au fur et à mesure des tours et un secteur pavés pas trop méchant de plus ou moins 500m.

Coup de sifflet, "Succèss" et pam, ça part à bloc. Je suis directement aux avant-postes. Après quelques hectomètres, on sort à sept. On fera un tour en tête avant d'être repris à la ligne. Deuxième échappée, à 25 et hop, je suis avec. Les sensations sont vraiment bonnes malgré ce tracé monotone. Une échappée royale ! Tous le gratin des élites est là : Guy Smet, Thomas Ongena, Tony Bracke, Séb Delfosse, Mario Willems, Peter Ronse, Nico Verhoeven, Van der Slagmolen, bref, la bonne échappée. Parmi eux, le pti Baïo qui se sent super bien ! L'écart passe vite à la minute trente et on sent que c'est entre nous que ça va se jouer.

Mais voilà, Dame Chance en a décidé autrement. Alors qu'il reste 4 tours à couvrir, km 97, je crève de l'avant ! No stress, j'appelle la voiture neutre Shimano (car nous ne pouvions être suivis par notre équipe puisqu'il n'y avait que Jon Henrion et moi au départ). Le dépannage n'est pas des plus rapide, mais le comble, c'est que cette voiture fait mine de me prendre dans le pare-choc pour me ramener, puis elle accélère pour me laisser sur place, en plein vent ! Je mors malgré tout sur ma chique mais c'est, avec une haine indescriptible, que je dois me résigner. J'en ai assez pour aujourd'hui, les pattes sont coupées, je bâche.

Comment est-ce possible, dans des courses de ce niveau, que des mecs qui conduisent des voitures neutres, laissent un coureur en plaine nature après crevaison, dans le groupe de tête qui plus est ! Mais je me dis que cette mésaventure serait arrivée à un Smet ou un Willems, ça aurait peut être été différent ! Vive la flandre. Je suis vraiment dégouté, et je dis un grand BRAVO à ces pseudo-dépanneurs !

J'avais fait de cette course un objectif, j'étais devant et voilà que tout est ruiné par des incompétants. Bref, je ne vais pas m'attarder là dessus et je vais tenter de me reconcentrer pour les prochaines échéances.

Pour la petite histoire, Tof à également du bâcher sur crevaison. Il se trouvait au sein du peloton. Mais lorsqu'il était dans les voitures pour rentrer, aucun directeur sportif  ne lui a laissé la possibilité de se mettre à l'abri. Ils accélèraient tous afin de le mettre dans le vent ! No comment, c'est assez pour ce weekend.

Mercredi, probablement la course pros 1.1 à Overijse.

Image1Image2

17:50 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : laarne |  Facebook |

13/08/2007

Angreau - 2e Tour des Honnelles - Cat. 1.12 - Lundi 13 août

Deuxième place à Angreau derrière Fabrice Debrabant.

Seulement 38 coureurs au départ ! C'est vraiment dommage pour cette épreuve qui en vaut la peine. Un superbe circuit de 12,3 km où le plat n'existe pas. Une belle bosse et des "tape cul", du vent et un secteur pavés ! Bref, pas de quoi s'ennuyer ! Malgré le peu de coureurs au départ, on peut dire que le plateau est là. On note les Pratte, Leveillé, Debrabant, Soissons, Burton, Planckaert, Rolet, Gillot, Baugnies, ...

Dès le départ, on sent la motivation de certains. Comme c'était prévisible, la sélection se fait au dessus de la bosse, dans le vent. On se retrouve à 11 en tête avec Gillot, Moreau, Debrabant, Soissons, Pratte, Leveillé, Deramaix, Rolet, Dewitte et un flamand. L'entente est bonne et l'avance va rapidement augmenter. C'est la bonne échappée ! Les tours défilent et c'est à 2 tours de l'arrivée que les attaques se succèdent. C'est Jeff Soissons qui lance les hostilités. Peu avant le dernier passage de la ligne, Rolet et Dewitte ont une bonne avance. Derrière, ça se regarde et personne ne veut prendre l'initiative. Peu avant la bosse, je sors en seul. Je suis rejoint par l'impressionant Debrabant (E.C. Raismes). On fait la jonction à quelques kilomètres de l'arrivée. Malheureusement pour moi, Debrabant lancera le sprint à près de 500 m de la ligne. Il prend rapidement de l'avance et mes deux compagnons sont visiblement "cuits" ! Ce sera donc en 2e position que je franchirai la ligne.

On notera la belle 20e place de Tof qui, en trois courses, vient d'enchaîner trois vingtième place !  

"Dommage, j'avais d'assez bonnes sensations, bien meilleures que ce samedi à Leuze. Le tout est de bonne augûre à six jours du championnat de Belgique ! Mais je dois également que "l'ancien" Debrabant (42 ans et 260 victoires...) était vraiment très fort !" Ce n'est que partie remise bien entendu...

Le classement :

1. Fabrice Debrabant les 110 km en 2h52

2. Nicolas Baïolet ; 3. Dewitte Jonathan ; 4. Gordon Rolet ; 5. Jefferson Soissons ; 6. Stéphane Leveillé ; 7. Philippe Pratte ; 8. Nicolas Gillot ... 20. Christophe Baïolet

Les photos de Thierry, venu avec les plus fidèles : Stéphane et Jean.

Angreau 2007 003Angreau 2007 005Angreau 2007 008

 

 

 

 

 

Angreau 2007 012Angreau 2007 014Angreau 2007 015

22:25 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : angreau |  Facebook |

12/08/2007

Leuze-en-Hainaut - Cat. 1.12 - Samedi 11 août

Sixième place à Leuze-en-Hainaut.

Une belle brochette de coureurs au départ. Pas moins de 87 partants sur un circuit plat mais où le vent est malgré tout présent. 14 circuits de 8 km à couvrir. Pour Storez-Ledecq et Storez Ath, on note la présence de Degand, Devaux, Bravo, Vanrenterghem et Timmermans.

Dès le début de course, l'allure est élevée. On s'extrait à 19 après le deuxième tour. Dans ce groupe, on compte les Six, Gieracki, Debrabant, Roosens, Gillot (qui lâchera prise sur ennui mécanique) et quelques individualités flamandes. L'entente est bonne mais le peloton fera malgré tout mine de rentrer. On réaccélère l'allure pour garder notre avance.

Dans les deux derniers tours, un groupe de quatre hommes fait la jonction. Parmi eux, un certain Gawlik ! Les attaques commencent à se succéder. Pour ma part, depuis le début de course, je ne me sens pas au top. Les pulses sont hautes et je sens que je manque de force. A 5 km de l'arrivée, Sylvain Rolet profite d'un moment d'hésitation du groupe pour s'extraire seul. On ne le reverra plus ! Nous arrivons donc au sprint pour la seconde place. Je lance de loin, mais je me fais bai... comme un gamin ! En effet, deux lignes sont tracées au sol ! Je suis toujours 2e à la première ligne, mais l'arrivée est jugée à la seconde, quelques mètres plus loin ! Je me fais donc remonter et termine 6e. Il est à noter que la première des deux lignes était précédée d'un grand A ! Bon, ce n'est pas bien grave, je suis malgré tout satisfait de cette place vu mes sensations plutôt moyennes. J'espère être en meilleure forme ce lundi pour la course d'Angreau !

Le Classement :

1. Sylvain Rolet les 113 km en 2h38

2. Stijn Minne à 10'' ; 3. Fabrice Debrabant ; 4. Cédric De Cock ; 5. Sébastien Six ; 6. Nicolas Baïolet ; 7. Grégorz Gieracki ; 8. Andrian Hanson ; 9. Yannick Prevost ; 10. Gordon Rolet

Photos d'Isabelle.

DSCN5430DSCN5443DSCN5446

 

 

 

 

 

DSCN5447DSCN5450DSCN5454

 

 

 

 

 

 

DSCN5460RSCN5462

RSCN5463

14:07 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : leuze |  Facebook |

07/08/2007

Tour d'Alsace - Cat. 2.2 - Du 31 juillet au 5 août

Nous voilà de retour de ce très très relevé Tour d'Alsace ! Les meilleurs élites et espoirs français ainsi que les meilleures Continentales européennes. Un impressionnant plateau de coureurs tous plus forts les uns que les autres. 27 équipes de 6 coureurs au départ du prologue.

Prologue par équipe : Sausheim - Vendredi 31.

En guise de présentation d'équipe, nous effectuons un contre-la-montre par équipe de 4,2 km. Il ne compte pas pour le classement général, mais sert juste à distribuer les maillots de leader. On fait ce chrono sans pression et ... sans échauffement préalable. N'ayant rien à jouer, on le fait "en dedans" afin de ne pas gaspiller de forces inutilement. Néanmoins, ça fait mal aux jambes !!!

1ere étape : Altkirch - Humingue - Mercredi 1er août - 168 part.

Dès les premiers tours de roues, on sent le niveau ! Pour ma part, je ne me sens pas bien du tout. En effet, je suis pris d'allergies aux acariens. L'hôtel est malheureusement remplit de moquettes ! Résultat, nez complètement bouché et pas mal de difficultés respiratoires. Je fais donc l'étape en queue de peloton avec des pulses très hautes. Je me laisserai conduire jusqu'à l'arrivée par le peloton en étant bien content d'en finir.

Par contre, Laurent et Olivier ont vécu une journée difficile. Lâchés tous les deux dans un mur peu avant la mi-course, ils ont fait toute la course dans le gruppetto. Comble de la mal chance pour Olivier, à 25 km de la ligne, il crève de la roue avant ! Pas de voiture suiveuse et ... le camion balai s'est trompé de route !!! Il roule quelques kilomètres à plat, puis un cyclo lui propose une chambre à air. Le temps de réparer et de repartir, il arrivera hors-délais ! Vraiment trop injuste ! Sale journée qu'il n'est pas prêt d'oublier !

Les 152,8 km en 3h33

37e Wolf à 7'' - 60e Lembo m.t. - 125e Degand m.t. - 130e Baïolet m.t. - 150e Mars à 18'34

2e étape : Strasbourg - Bishoffsheim - Jeudi 2 août - 156 part.

Histoire de se mettre en jambes et ... de s'endormir, 30' de départ fictif dans les rues de Strasbourg ! Un pti passage sur une route en travaux, virage à angle droit et km 0 dans un mur à 12-13% ! Bingo ! Au dessus, ça bordure, autant dire que l'étape est lancée.On fait une petite partie en ligne, avant d'arriver sur un circuit local de plus ou moins 17 km à faire sept fois. Deux GPM dans ce circuit. Encore une fois, mes capacités respiratoire sont limitées. Je ne me sens pas à mon aise dans le peloton. Je paie cache le moindre effort et ça se répercute avec beaucoup plus d'acide lactique dans les jambes ! Je terminerai malgré tout cette étape dans le peloton, mais en subissant la course ! Chose que je n'apprécie guère. Le médecin a réussi à me dégoter un anti-allergique qui va me faire du bien. A noter la belle échappée de Jean-Noël, en compagnie d'une quinzaine d'hommes dans cette étape. Ils sont repris dans le final.

La nouvelle péripétie du jour est à l'acif d'Eddy Lembo. Alors qu'il est dans le gruppetto, il s'aide quelque peu du camion balai pour se hisser au dessus de la dernière bosse. Les commissaires (qui lui en veulent depuis le début du Tour) en profitent pour le mettre tout bonnement hors course !!!

Les 168,4 km en 4h20

107e Degand m.t. - 110e Baïolet m.t. - 111e Mars m.t. - 120e Wolf m.t.

3e étape : Guebwiller - Cernay - Vendredi 3 août - 145 part.

On commence par trois circuits accindentés d'une vingtaine de kilomètres. Mes sensations sont très bonnes. Peu avant le premier passage, je sors avec un autre gars. On est rejoint quelques hectomètres plus tard par un gros groupe de plus ou moins vingt hommes. L'entente est bonne mais il manque de nombreuses équipes dans cette échappée. Celles-ci se mettent donc à bloc au peloton pour faire la jonction. Une vingtaine de kilomètres plus loin, c'est chose faite ! Dommage ! Ensuite, on fait un autre circuit où une sacrée bosse d'environ trois kilomètres nous attend à trois reprises. Les deux premiers passages se passent bien, mais au troisième, je paie mes efforts du début de course. Je termine à quelques quatre minutes du vainqueur.

Les 145,3 km en 3h28

25e Degand à 12'' - 64e Wolf à 1'11 - 80e Mars à 1'35 - 114e Baïolet à 4'14

4e étape : Habsheim - Rixheim - Samedi 4 août - 140 part.

L'étape est fort accidentée et consiste en sept circuits de plus ou moins 17 km. Deux GPM répertoriés, dont un à 4 km de la ligne. Un coup sort dès le départ. Je me sens super bien et fait le bon avec d'autres. Nous sommes une bonne vingtaine devant. Dans le dernier GPM avant le premier passage de la ligne, 8 gars resortent du groupe. Pour je ne sais qu'elle raison, je ne fais pas le bond ! Les 8 sont partis pour une belle échappée ! Derrière, plus personne ne veut rouler, nous sommes trop nombreux et chacun compte ses efforts. Nous sommes repris par le peloton. Voilà qui a de quoi me faire vraiment râler ! J'avais vraiment les jambes. Ensuite, les équipiers du maillot jaune vont contrôler la course pour anéantir l'échappée dans le dernier circuit. Dans le dernier GPM, le peloton casse. Jean-Noël et Thomas sont dans la bonne cassure. Jean-No fera un beau sprint pour empocher une 10e place bien méritée pour lui ! Laurent et moi terminont dans un groupe à 34''.

Les 152,3 km en 3h37

10e Wolf m.t. - 60e Degand m.t. - 80e Baïolet à 34'' - 84e Mars à 34''

5e étape : Ribeauvillé - Ballon d'Alsace - Dimanche 5 août - 135 part.

 Une vraie étape de montagne nous attend. J'avoue que le stress est perceptible. C'est la première fois que je vais escalader des cols en course. Vu le niveau, ça risque d'être "chaud", tout comme la météo du jour ! Malgré tout, je suis motivé. Après 20' de fictif, départ à bloc avant d'attaquer le premier col. Dans "Les Trois épis" (Cat. 3), Lebreton attaque. Me sentant bien, je saute dans la roue. A deux, on creuse rapidement l'écart dans ce col. Je passe 2e au sommet. On fait la descente à bloc, et dans la vallée, 4 gars rentrent. L'entente est excellente, mais parmis ces 4, deux sont dangereux pour le général ! L'équipe du maillot jaune va donc contrôler. Notre écart maximum, 1'50 au pied du redoutable Platzerwassel (Cat. 1 - 1183m). Les pentes sont super raides, un vrai col ! De 6 en bas, nous ne sommes plus que 3 en haut. Je passe 3e à ce col de première catégorie, avec un certain Gérard Holtz dans la voiture de tête... Ensuite, succession de petites descentes puis une remontée vers le Grand Ballon (1336m). Entre temps, nous sommes repris par les as de la montagne. Ca roule super fort, un peu trop pour moi à 1 km du Grand Ballon. Je lâche prise! Thomas et Jean-Noël sont dans le bon groupe. La course est donc jouée pour moi. Content de m'être montré à mon avantage pendant plus de 80 km en cette toute fin de tour. Je terminerai avec le gruppetto, assez émoussé, au dessus du Ballon d'Alsace (1060m) à plus de 25' du vainqueur Benoit Luminet. Très belles prestations de Thomas et Jean-Noël qui se classent 21e et 25e. Laurent, qui n'était pas dans le coup dès le début, s'est hissé au dessus du Grand Ballon avant de "bâcher". Il a malgré tout fait un beau Tour.

Les 167,9 km en 5h06 avec 3015 m de dénivelé !

21e Degand à 3'32 - 25e Wolf à 3'47 - 86e Baïolet à 25'41

Les classements finaux :

1. Luminet Benoit en 18h35'57 ... 18. Degand Thomas à 3'58 ... 30. Wolf Jean-Noël à 5'12 ... 77. Baïolet Nicolas à 30'43. 93 coureurs classés.

GPM : 9e Baïolet Nicolas avec 14 points

Interéquipe : 17e Storez-Ledecq Matériaux

J'avoue être content d'être allé au bout de cette épreuve. Le niveau était vraiment impressionant (plus rapide que chez les pros !!!???). Rien avoir avec le Tour de Liège ! Mes soucis d'allergies n'ont surement pas été innocents dans mes mauvaises sensations. La fatigue du Tour de Liège et des 3 courses précédant ce Tour d'Alsace m'ont peut-être quelque peu émoussé. Mais bon, il est toujours préférable de souffrir dans un tour comme celui-là plutôt que de se retrouver dans des petites coursettes ! Je vais donc me reposer au maximum afin de rebondir pour la suite.

Sur la photo de la 3e rangée, on voit Gérard Holtz et laurent Jalabert.

img_30img_28img_43

IMG_5038IMG_5727DSCN5287

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN5315DSCN5330DSCN5336

10:41 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : tour d alsace |  Facebook |

29/07/2007

Grand Prix de Pérenchies - Cat. 1.2 - Dimanche 29 juillet

C'est un circuit tout plat qui nous attend. Un vent omniprésent et un dénivelé de 5 m sur le circuit. On commence par six tours d'environ 10 km puis 5 grandes boucles de 17 km avec un secteur pavés en mauvais état ! J'effectue la première partie dans les roues. Je remonterai Jonas à l'entame du secteur pavé avant de me relever "comme prévu" après 90 km et à deux jours du Tour d'Alsace. En effet, je n'avais pas trop envie de me mettre "de travers" à l'avant veille de cette belle épreuve. Jonas, Laurent et Jonathan Godfroid termineront dans ce qui reste du peloton, entre les places 22 et 40.

DSCN5261DSCN5262DSCN5264

 

 

 

 

 

 

DSCN5266DSCN5271DSCN5272

21:59 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : perenchies |  Facebook |

Vodelée - Cat. 1.12 - Samedi 28 juillet

102 partants pour LA plus belle des kermesses de l'année. Un super parcours en ligne de 106 km puis deux boucles locales dans Vodelée. Quatre GPM répertoriés. Bref, un beau tracé et du beau monde au départ. Une délégation de Bodysol Euro-Millions (Ista, Delfosse, Brochard, Polazzi's, Burton, ...), du Team Storez Ath (Zingle, Dron, Van Renterghem, Franchimont, ...) et bon nombre d'individualités belges et étrangères. Pour Storez-Ledecq, on compte Thomas Degand, Gilles Devillers et moi-même.

Bien que le tracé soit sélectif, la course va se dérouler de manière bizarre. De nombreuses échappées se forment mais sont, à chaque fois, anéantie quelques kilomètres plus loin. En début de course, je ferai deux gros efforts pour me joindre à deux d'entre elles, mais sans succès. Le peloton revient à chaque fois.

Gilles Devillers, accompagné de 3 hommes, parviendra à s'extraire pendant de nombreux kilomètres.

La course va se décanter dans la montée d'Hastière. Un groupe d'une bonne vingtaine d'hommes sortent. On y retrouve tous les favoris. La jonction ave cle groupe de tête se fera sur la grand route de Rosée. Peu avant les Strépys, Thomas s'extrait en compagnie de 5 hommes. En contre, je suis en compagnie de Gilles et une dizaine d'hommes. A l'entrée des circuits locaux, Gilles et deux autres gars feront la jonction avec le groupe de tête. Je contrôle dans le groupe de contre car l'écart est seulement d'une vingtaine de secondes. L'arrivée se jugera entre Stijn Ennekens et Thomas Degand. Le premier cité sera plus rapide ! Nous, nous arrivons au sprint pour la 9e place. Dans ce groupe, on retrouve Romain Zinge (auteur d'une belle prestation ce samedi), Delfosse, Burton, Cammaerts. Pour ma part, je décroche la 14e place.

Je pensais bien faire la course "en dedans", mais lorsqu'on y est et qu'on a de bonnes sensations, il est difficile de se freiner. Ayant deux équipiers à l'avant, je pouvais laisser faire le groupe de contre. J'avoue que j'étais fort surveiller hier. J'avais souvent du monde dans la roue ! Mais bon, c'est la course ! Il est vrai que le déroulement n'a pas été celui que j'attendais. L'important maintenant est de bien récupérer en vue du Tour d'Alsace. En effet, ça commence déjà mardi soir !

VODELEE 2007 002Le Classement :

1. Stijn Ennekens les 120 km en 2h59

2. Thomas Degand

... 5. Gilles Devillers ; 12. Romain Zinge ; 14. Nicolas Baïolet

 

 

VODELEE 2007 008VODELEE 2007 006VODELEE 2007 004

09:23 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vodelee |  Facebook |