09/02/2009

G.P. Marseillaise et Etoile de Bessèges

DSCN0584Me voilà de retour au bercail après deux longues semaines d’absence. Ca fait du bien ! Comme je l’avais indiqué dans l’article précédent, le stage s’est déroulé dans la bonne humeur et avec un travail qualitatif. Une partie de l’équipe est donc remontée vers la Belgique alors que les autres sont descendus vers Marseille pour l’épreuve d’ouverture du calendrier européen.

G.P. de La Marseillaise – Cat. 1.1 – 142 partants.

DSCN0582Le temps est à la pluie peut avant le départ mais il va s’ouvrir peut à peut. C’est l’heure des retrouvailles entre coureurs, l’ambiance est bonne enfant.

Pour ma part, une pointe de stress est présente. Quelles sont mes sensations en course après une semaine de stage où je me sentais bien ?

Départ très rapide sur un circuit très sinueux, pas le temps de récupérer… les pulses sont « à bloc » ! Après 30 bornes, il y a déjà des dégâts ! A l’entame du long col de l’Espigouillez (environ 10 km d’ascension), je ne suis pas au mieux. De plus, je suis mal placé au pied et je subirai le rythme jusqu’au temps où je devrai lâcher prise. Je me retrouve avec mon équipier Van Dijk, Sébastien Chavanel et Cyril Bessy. A quatre, nous irons au bout des 136 km de cette épreuve difficile, mais nous ne serons pas classés car les délais n’étaient que de 6%. Peu importe, la remise en jambes n’a pas été de tout repos !!!

Etoile de Bessèges – Cat. 2.1  – Etape 1 : Bellegarde – Le Grau du Roi – 128,6 km

Première étape, tout le monde veut se montrer à son avantage. Je reste bien placé, je tente même une escarmouche accompagné de deux autres coureurs. En vain, le peloton ne nous laisse pas faire ! Par la suite, trois coureurs vont s’extirper, le peloton se relève. Lorsque l’écart sera de 7’, ça remet en route. L’allure est bonne jusqu’aux circuits locaux (5 tours de 5km), qui consistent à des allers-retours entre ronds-points ! Les équipes de sprinters emmènent un solide train. A ce petit jeux, c’est Jimmy Casper qui sera le plus rapide. Le coureur de Besson Chaussures SojaSun imposera sa loi. Stéfan Van Dijk se classe 8e et les toute l’équipe rentre dans le paquet.

Etoile de Bessèges – Etape 2 : Nismes – St Ambroix – 149,2 km

Départ sur les chapeaux de roues. Après quelques kilomètres, il y a déjà des bordures qui se forment. Le vent est bien présent et ça roule fort. Ayant du mal à le replacer, je ferai le yo-yo à quelques reprises avec le peloton et d’autres coureurs. Alors qu’il y a déjà pas mal de dégâts à l’arrière, je vais sauter… seul dans la nature. Nous ne sommes alors qu’au kilomètre 45 !!! Seul je vais prendre mon rythme et arriver sur les circuits (km 110). Je reviendrai sur Kévin Van Melsen et un autre coureur. Je termine la course  à plus de 10’ de Jimmy Casper… un jour sans ! Stéfan Van Dijk se classe 6e et James Vanlandschoot 19e. Par contre, nous perdons Sven Van Den Houte et Mathieu Criquielion sur abandon !

Etoile de Bessèges – Etape 3 : Branoux Les Taillades – La Grand’Combe – 133,4 km > 86 ,5 km

Sur le lieu de départ, il pleut à sceau, fait un petit 7° et il y a même de la neige sur la route ! Petite accalmie avant le départ, nous sommes partis ! Après 7 km de course, dans la première ascension, il drache ! On est tous percé ! Mais le pire, ce sera après une petite quarantaine de bornes, à l’entame d’une seconde ascension, le peloton se fait arrêter par les commissaires ! Et oui, nous sommes chez les pros, mais il y a eu une erreur de parcours !!! Grosse discussion entre les commissaires, organisateurs et quelques coureurs. Tout le monde veut annuler ! Il pleut toujours autant, ça tourne même en grêle, des trompes d’eau coulent sur la route, ça devient vraiment dangereux ! Après qu’un nouveau départ ait été donné, le peloton est décidé à regagner l’arrivée tranquillement. Mais ce sera sans compter sur certains « tarés » du peloton qui remettront le feu aux poudres. Ca réattaque de partout alors qu’on nous annonce que l’arrivée sera jugée au premier passage de la ligne (soit 55 km en moins que prévu). Rapidement, des groupes se forment en tête. Pour ma part, je rejoindrai l’arrivée dans un « grupetto » d’une quarantaine d’hommes avec Philippe Pratte et Oli Pardini. C’est complètement frigorifié que nous rejoindrons le mobil home avant une douche bien méritée ! Quelle journée !!!

Etoile de Bessèges – Etape 4 : Casino des Fumades – 153 km

DSCN0612nAu lendemain de l’étape chahutée, certains ont à cœur de prendre leur revanche. Départ hyper rapide, 48 km dans la première heure. Un premier groupe va s’extraire au sommet du premier GPM. Au deuxième GPM, après une soixantaine de bornes, les gros bras du classement général (Voekler, Trofimov, Fedrigo, …) font la jonction « à la pédale ». Impossible de prendre le sillage ! Au total, ce sont 23 hommes qui sont en tête avec toutes les grosses équipes représentées. Le peloton s’avoue vaincu et c’est avec un retard de plus de 6 minutes que nous franchirons la ligne. Victoire de l’ancien suspendu pour dopage à la testostérone ( !!!) Bjorn Leukemans (Vacansoleil). Je suis classé 44e.

Etoile de Bessèges – Etape 5 : Gagnières – Bessèges – 143 km

La der’ ! Un vent piquant et des températures bien fraîches pour ce dimanche matin. Quatre grands tours de 24 km avec départ au pied d’une bosse de 2,5 km suivi de 7 tours de 7 km dans Bessèges. Départ sur les chapeaux de roues. Un groupe s’extirpe au sommet de la bosse du départ. 8 hommes devant. Kévin Van Melsen tente la jonction mais va malheureusement échouer à une centaine de mètres du groupe ! Pas de bol ! Ensuite, l’équipe Bouygues prend les choses en mains. L’écart étant monté à plus de 5’, Lucien Van Impe décide de nous faire rouler avec les équipiers de Voeckler. Philippe Pratte, Kévin et moi nous postons en tête afin d’assurer le tempo. A l’entrée des circuits locaux de Bessèges, l’écart est descendu à 2’30-3’. Malgré l’aide (tardive) des Landbouwkrediet et des AG2R, nous ne ferons pas la jonction et c’est donc Jean-Eudes Demaret (Cofidis), faisant partie de l’échappée matinale, qui l’emporte. Le peloton franchira la ligne une bonne minute plus tard. Voilà donc l’Etoile de Bessèges bouclée !!! Thomas Voeckler, vainqueur final, nous remerciera même du coup de main apporté ! sympa !

Tous les résultats se retrouvent sur le site de l’équipe www.verandaswillems-cycling.be

> Les Photos sont disponible dans "ma galerie photos".

DSCN0586

10:08 Écrit par Nico dans Résultats | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : besseges |  Facebook |