24/09/2007

L'étape de LEGENDE - Strasbourg-Ballon d'Alsace (214 km)

La 1re édition de l'Etape de Légende revient à l'Alsacien Jean-Noël Wolf. Il s'impose devant Michel Snel et le Mazamétain Laurent Jalabert.


© Vélo 101
Ce sont 3000 cyclosportifs qui ont pris part hier à la première édition de l'Etape de Légende, le nouveau rendez-vous automnal d'Amaury Sport Organisation, considéré comme la petite soeur de l'Etape du Tour. Quarante années après la victoire en solitaire de Lucien Aimar sur les routes du Tour de France 1967, les coureurs en manque de kilomètres se sont présentés hier matin pour une course organisée entre Strasbourg et le Ballon d'Alsace, par-delà une dizaine de difficultés. Cette première édition a été placée sous les meilleurs auspices puisque les conditions climatiques étaient idéales. Le départ a été donné à 7h00, une dizaine de minutes ayant été nécessaires pour que tous puissent partir à l'assaut du géant d'Alsace. Le défilé dans Strasbourg a été neutralisé. Le peloton a ensuite roulé à allure régulière à partir d'Entzheim.

Dès le col du Kreuzweg, le peloton des favoris s'est réduit comme peau de chagrin pour ne plus compter qu'une trentaine d'unités. Présent au départ pour préparer ses rendez-vous sportifs de la saison à venir, notamment l'Ironman de Hawaï, le Tarnais Laurent Jalabert n'est pas simplement venu faire de la figuration. Le champion a fait un numéro, prenant 700 mètres à ses poursuivants, mais il a été repris au pied du col de Platzerwasel. Dans la montée, ils n'étaient plus que quatre aux avant-postes : Michel Snel, Laurent Marcon, Laurent Jalabert et Jean-Noël Wolf. Les quatre compères sont arrivés groupés au pied du Ballon d'Alsace. Dans l'ascension, Michel Marcon a été le premier à lâcher prise, Laurent Jalabert coinçant à son tour au milieu de la montée pour laisser Michel Snel seul en tête en direction de la victoire.
L'attaquant a semblé s'envoler vers le succès lorsqu'il a été subitement été victime d'une défaillance à 2 kilomètres de l'arrivée. Arrêté dans le final, il a alors vu revenir sur lui l'Alsacien Jean-Noël Wolf, professionnel dans l'équipe Storez Ledecq Materiaux. Le coureur de 25 ans, ancien vainqueur d'étape sur les routes du Tour du Faso, a avalé l'homme à la dérive pour s'adjuger la première édition de l'Etape de Légende (en 6h43'50'') devant Michel Snel (6h44'19'') et Laurent Jalabert. Imbattables sur leurs terres, les Alsaciens ont dominé cette première édition, avec la victoire de Christine Seiller Muller dans l'épreuve féminine, laquelle s'est classée à la 71ème place du classement scratch. Déjà lauréate de l'Etape du Tour 1998, entre Grenoble et Les 2 Alpes, elle a inscrit son nom au palmarès de la première édition de l'Etape de Légende. (Sources : www.velo101.com et www.aso.fr)

JN Wolf18

09:56 Écrit par Nico dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : jean-noel wolf |  Facebook |